| Page d'accueil | • Présentation du site • Introduction • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage • Entrée pasteurweb

La guérison divine

| Page d'accueil |
| Remonter|
La maladie
La guérison
Yahvé Raha
La guérison par la foi
Guéris par la croix
Pardon et guérison
Le don de guérir
Evangile et guérison
La guérison dans l'Eglise
Santé dans l'Eglise
La guérison intérieure
Le stress
La Malédiction
Possession et inflences
Chasser les démons
Veuxtu être guéri ?

Chasser les démons

S'il y a un sujet sur lequel il existe beaucoup d'incompréhension, c'est bien celui-là !

Lorsque l'on parle des démons aujourd'hui, on s'attire de la part de certains des sourires un peu affligés, comme si vous débarquiez du moyen-âge avec ses figures effrayantes représentant des diables furieux et grimaçants.

La plupart des gens disent ne pas croire à l'existence des démons, d'autres en voient partout et leur imputent tout ce qui est maladies, infirmités, épreuves, catastrophes, situations  insurmontables...

Des exorcistes armés de formules et de rituels précis, troublent les gens et les  plongent dans la perplexité, la crainte et la déception devant leur insuccès. 

Enfin, il y a ceux qui se contentent d'une simple prière, avec l'imposition des mains, sans résultats évidents et ceux qui avec forces gestes, cris, et invocations répétées du Nom de Jésus, essaient en vain de délivrer des gens qui parfois se roulent à terre avec violence, dans des comportements désordonnés.

Et pourtant, Jésus chassait les démons et délivrait tous ceux  qui étaient sous leur emprise et qu'on lui amenait.

Ses disciples avaient reçu de leur Maître le pouvoir de chasser les démons en son Nom et de faire des  miracles qui accompagnaient et confirmaient l'Évangile qu'ils annonçaient.

Aujourd'hui, des prédicateurs de l'Évangile remplis du Saint-Esprit chassent encore les démons au Nom de Jésus, apportant la délivrance à ceux qui en sont tourmentés, en même temps que le message du salut par la foi en Jésus-Christ.

Les démons, Qui sont-ils ?

Un lecteur attentif et respectueux des Saintes Écritures, sait que les démons sont des esprits malfaisants qui tourmentent les humains, aujourd'hui encore, mais qu'ils peuvent être chassés.

Les évangiles sont dans la Bible, les textes où nous trouvons le plus de précisions concernant les démons, appelés tantôt esprits impurs, mauvais esprits, esprits méchants ou esprits de démons. Parfois ils portent le nom de la maladie ou des infirmités qu'ils infligent : esprit muet ou sourd, esprit d'infirmité…

Ils peuvent produire toutes sortes de pensées, de sentiments, d'obsessions et de comportements destructeurs, meurtriers, suicidaires ou méchants à leur image.

Les maux qu'ils causent sont également décrits : ils rendent sourd et muets, aveugles, courbés, ils produisent des convulsions, ils tourmentent l'esprit de ceux qu'ils possèdent, produisant des comportements destructeurs et suicidaires, allant jusqu'à la démence.

Ce sont des esprits, des êtres réels, qui eux mêmes sont tourmentés et qui semblent trouver un peu de repos lorsqu'il entrent dans un être humain (Matthieu 12.43).

On peut penser à la lecture de plusieurs passages des Écritures qu'ils sont les anges déchus qui n’ont pas gardé leur dignité, mais qui ont abandonné leur propre demeure (Jude 6), qui ont suivi Satan dans sa révolte et sa chute. Il est appelé le "prince des démons".

Plusieurs théories ont été énoncées quand à la possession démoniaque. C'est une expression que nous trouvons souvent dans le Nouveau Testament, certaines personnes pouvant être possédées de plusieurs démons. Ils sont alors "dans" les personnes qu'ils possèdent, soit en permanence soit par intermittence. Ex. le roi Saül (1Samuel 16.23), l'enfant épileptique… (Luc 9.39)

Il n'y a pas toujours possession dans le sens d'être "habité" par un démon. Ils agissent souvent de l'extérieur par agression, inspiration ou influence. Ils peuvent alors s'attaquer à n'importe qui, même des chrétiens. L'apôtre Paul lui-même dit qu'il était souffleté et humilié par un ange de Satan (2 Corinthiens 12).

Satan peut intervenir lui-même pour agresser les enfants de Dieu, comme Job contre qui il déploya toute sa force et certainement avec  ses aides (ses anges) dans le déchaînement des éléments naturels.

Lorsqu'il s'attaqua à Job, il utilisa plusieurs choses :  des brigands, le feu du ciel : la foudre, un cyclone Job  1.13/19, un ulcère malin, peut-être un cancer de la peau. Job 2.7

Satan inspire aussi directement des mauvais desseins à des personnes prédisposées : 

A Judas, à qui il  inspira le dessein de livrer Jésus. Jean 13:2 . Puis il entra en lui. Jean 13:27

 Il a rempli le cœur de deux membres de l'église de Jérusalem, auxquels il a inspiré le mensonge et  la dissimulation. Actes 5:3

Les démons démontrent leur connaissance précise des gens et des situations. Ils connaissaient Jésus et savaient qui était Paul. Ils n'avaient aucune crainte des exorcistes professionnels.(Actes 19.13/17)

Si les enfants de Dieu authentiques  ne peuvent pas être possédés dans le sens propre du terme : être habités par un ou plusieurs démons, à moins que s'étant volontairement détournés du Seigneur ils aient laissé accès au diable, ils sont néanmoins soumis aux attaques de Satan et de ses anges, par toutes sortes d'agressions spirituelles, mentales et parfois physiques.

Il s'agit donc d'une part de savoir quel doit être notre comportement dans notre combat contre le diable et les esprits méchants, princes, autorités, dominations, des ténèbres dont nous parle Éphésiens 6.

D'autre part, il faut savoir que le Seigneur donne à ses disciples le pouvoir de marcher sur toute la puissance de l'ennemi et que rien ne pourra leur nuire (Luc 10.19) -

La protection divine est assurée à  ceux qui appartiennent au Seigneur Jésus-Christ

Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent.
Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.
Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. Jean 10.27 à 30 et 31

Le Seigneur dit: Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment. Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point; et toi, quand tu seras converti, affermis tes frères. Luc 22.31/32.

Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi; et rien ne pourra vous nuire. Luc 10:19

Sachons aussi que dans le nom du Seigneur Jésus-Christ, le pouvoir de chasser les démons, pour délivrer ceux qui en sont captifs, est accordé à ceux qui croient en Christ.

Jésus chasse les démons 

Lecture Marc 1:21-28 et 5:1-15

Nous pouvons noter trois points importants dans notre exposé :

. La recrudescence des activités démoniaque, pendant le ministère terrestre de Jésus

. Le discernement du Seigneur en présence de ces manifestations

. L'autorité du Christ sur les mauvais esprits

1 – La présence de Jésus démasque les démons

A la lecture des Évangiles, on remarque qu'a aucune autre époque et  dans aucun autre livre de la Bible, il n'est autant fait mention des démons et de leurs actions.

La présence  du Fils de Dieu a suscité une réaction violente et intense des mauvais esprits, qui lui reprochent d'ailleurs d'être venu les tourmenter avant le temps. Mathieu 9.29

Certainement, les démons ont toujours été actifs dans le monde et ils le sont encore. Sous les ordres de leur prince, ils sont à l'œuvre pour tourmenter et faire souffrir les êtres humains. Mais la plupart du temps, ils agissent masqués. 

Pourtant je suis persuadé que dans les églises, il y a beaucoup plus de personnes qu'on ne le croit qui sont tourmentées par des mauvais esprits. Seulement, comme on ne se préoccupe pas d'approfondir ce sujet et qu'on néglige le ministère du Saint-Esprit, les démons ne sont pas dévoilés et encore moins chassés.

Jésus, par sa présence, le revêtement puissant du Saint-Esprit qui était sur lui et la connaissance qu'il a de ce monde de ténèbres, les a débusqués et a dévoilé les tourments et les œuvres  mauvaises dont ils sont les auteurs. C'est notre deuxième remarque.

2 – Jésus identifie les mauvais esprits.

Si les démons connaissent Jésus :"Je sais qui tu es, le Saint de Dieu". Marc 1.24, le Seigneur sait aussi parfaitement à qui il a affaire devant certains comportements ou infirmités des personnes qu'il rencontre.

Il discerne les auteurs invisibles de certains troubles du comportement, de maladies ou d'infirmités particulières : des esprits qui rendent sourds, muets, aveugles ou infirmes, d'autres qui occasionnent des tourments psychologiques et provoquent des comportements incohérents, violents, suicidaires.

Il semble d'ailleurs qu'il soit parfois nécessaire  de discerner l'identité des mauvais esprits, afin de pouvoir prendre l'autorité sur eux et les chasser. Luc 8.30

3 – Jésus chasse les démons

  • par sa parole. Matt.8.16 – Il leur commandait avec autorité de sortir des personnes qu’ils possédaient. Et ils lui obéissaient. Marc1.27 – Il les menaçait. Marc 1.25 – Il leur parlait sévèrement et ils sortaient. Matthieu 17.18

  • par le Saint-Esprit. Matthieu 12.28 Jésus était oint, revêtu, du Saint-Esprit et de force, pour délivrer ceux qui étaient sous l’empire du diable. Actes 10.38 – Dieu l’avait oint pour annoncer la bonne nouvelle, guérir, libérer, délivrer. Luc 4.18/19 –

  • par son autorité personnelle. Il est le Fils de Dieu, accomplissant les œuvres et manifestant l'autorité de son Père céleste.. Matthieu 8.29 et Marc 1.24 – 

Jésus est le Seigneur devant qui tout genoux fléchit. Philippiens 2.9/10, et les démons le connaissent. Marc 1.34 (les démons savent à qui ils ont affaire. Actes 19.15)

Les disciples de Jésus chassaient les démons en son nom.

Il leur en avait donné le pouvoir. Matthieu 10.1 – Marc 3.15 – Ils l'exerçaient en son Nom. Luc 11.17 -

Il est important de noter que le pouvoir de chasser les démons réside dans l'autorité du Nom de Jésus. Le pouvoir que les disciples exerçaient n’était pas le leur. Ils agissaient par délégation du Seigneur Jésus leur Maître.

Chasser les démons est un signe qui accompagne la prédication de l’Évangile. Marc 16.17.

Après que le Saint-Esprit eut été répandu sur l’Église, (Actes 2) les démons sont chassés par ceux qui annoncent la Bonne Nouvelle : Les apôtres. Actes 5.16 – Philippe l’évangéliste dans une ville de Samarie. Actes 8 – L’apôtre Paul. Actes 16.16/18 - 19.11/12

Chasser les démons aujourd’hui

Le pouvoir de chasser les démons n’est pas lié à une période de la vie de l’ÉgliseIl est accordé aux croyants jusqu'au retour du Seigneur !

Jésus-Christ est le même aujourd'hui, sa présence et son aide nous sont assurées tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

Lui-même à dit que ceux qui croiraient en lui, feraient aussi les œuvres qu’il a faites. Jean 14.12, et encore qu'ils  chasseraient les démons en son Nom, comme un signe qui accompagne sa Parole. Marc 16.17/20

Les éléments nécessaires pour chasser les démons demeurent les mêmes et ils doivent être associés pour agir ensemble :

Le pouvoir : C’est l'autorité de Jésus déléguée à ses disciples. C'est lui qui la accordée à ceux qui croient en son Nom. En mon nom. Marc 16

Parler et agir au Nom de Jésus est essentielle. Car les démons savent à qui ils ont affaire. "Je sais qui tu es…" Actes 19.15

Jésus dit qu'il chasse es démons par "le doigt de Dieu". Luc 11.20

Avez vous déjà remarqué ce geste d'autorité du doigt qui se lève pour commander de façon impérative, sans contestation.

C'est l'autorité de Dieu !

Le Saint-Esprit : C’est lui qui assure la présence et le pouvoir du Seigneur Jésus-Christ avec nous. 

" Vous recevrez de la puissance, le Saint-Esprit venant sur vous, et vous serez mes témoins. " Actes 1.8. 

Jésus était rempli et revêtu, "oints" du Saint-Esprit pour chasser les démons, faire des miracles, guérir les malades et annoncer l'Évangile. Il est donc indispensable que ses disciples qui parlent et agissent en son Nom le soient aussi.

Le discernement des esprits. 1 Cor.12.9/10 

Jésus discernait  et identifiait parfaitement les mauvais esprits, puis il leur commandait de sortir et de s'en aller.

Ses premiers disciples avaient aussi le don du discernement des esprits et le pouvoir de chasser les démons en son Nom.

Ce don de l’Esprit est nécessaire à ceux qui chassent les démons.

C'est un don particulier, accordé par le Saint-Esprit, qui permet de reconnaître la présence d'un mauvais esprit et de l'identifier. Il ne s'agit pas d'une faculté naturelle qui analyse les attitudes ou les comportements qui feraient penser à une possession démoniaque. 

Seul le Saint-Esprit connaît exactement la situation et le démon présent.  C'est lui qui le révèle à ceux qui sont envoyés par le Seigneur pour annoncer sa Parole et accomplir ses œuvres. 

La foi. Matthieu 17. vts17 et 20 

Il s’agit de la foi dont Jésus parle aussi en Marc 11.22 " la foi de Dieu ", la foi qui inspirée et soutenue par le Saint-Esprit commande avec autorité. C’est la foi " don de l’Esprit " 1 Cor. 12.9

La prière et le jeûne

Certains démons, de par leur rang, sont plus difficiles à chasser que d’autres. Jésus dit qu’alors il faut recourir à la prière et au jeûne. Matthieu 17.21.

Jésus parle de ceux qui dans ce ministère particulier de délivrance consacrent régulièrement du temps dans la présence de Dieu en jeûnant et priant. Il ne suffit pas de se mettre à jeûner uniquement lorsque nous nous trouvons face au problème.

La motivation

Elle doit être la même que celle de notre Maître : la compassion. On ne chasse pas les démons par gloriole ou simplement pour démontrer une puissance ou une autorité, serait-ce au Nom de Jésus.

La compassion de  Jésus le poussait à faire du bien, délivrer ceux qui sont sous le pouvoir du diable, les délier (Actes 10.38)

Chasser les démons doit être une évidence :

C'et ce que nous constatons à chaque fois que des personnes possédées de démons sont délivrées :

le démon ayant été chassé, le muet parla. Matt.9.33

ils virent l’homme de qui la légion avait été chassée, auprès de Jésus, assis, vêtu et dans son bon sens. Marc 5.15

Des femmes qui avaient été guéries d’esprits malins, dont Marie, de laquelle étaient sortis sept démons, suivaient Jésus et le servaient Luc 8.2.

Il y a toujours une évidence claire de la délivrance. Malheureusement beaucoup se contentent d'approximation, fondant leurs conclusions plus sur des impressions que sur des faits précis et cela nuit à un témoignage véridique, provoquant l'incrédulité et la moquerie.

Et puis d'autres confondent péchés, passions, sentiments, avec mauvais esprits. Alors lorsque l'on "discerne" chez une personne des signes d'une quelconque dépendance on chasse le démon !

Les chrétiens tourmentés par des mauvais esprits.

Comme je l'ai dit plus haut , le diable cherche à faire du mal aux enfants de Dieu en particulier, son but étant de nous dévorer, de nous décourager, de nous humilier, de détruire notre efficacité de témoin de Christ et de nous placer dans un sentiment de culpabilité, de doute, de faiblesse.

Une armée d'esprits malfaisants est à l'œuvre contre ceux qui appartiennent au Seigneur. 

Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.
C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Éphésiens 6.12

Ce combat peut prendre plusieurs formes :

les ruses du malin dans ses moyens de séduction, de tentation, d'attraits de toutes sortes, mais aussi

des tourments d'esprit : craintes, peurs irraisonnées, phobies, obsessions.

des maladies ou infirmités peuvent aussi être infligées aux enfants de Dieu, par des mauvais esprits. L'apôtre Paul en a été lui-même victime.

Cependant, Nous devons être conscients de notre situation en Jésus-Christ : Luc 10.17/20

Premièrement, nous avons le pouvoir, l'autorité, pour délivrer nos frères et sœurs en discernant les esprits qui les tourmentent et en leur ordonnant au Nom du Seigneur Jésus, de s'en aller et de ne plus revenir.

Nous devons donc reconnaître humblement qu'un enfant de Dieu peut être la cible d'un attaque démoniaque.

L'apôtre Paul lui même l'a reconnu. Cela n'est pas une tare, ni un péché, que d'être agressé par un mauvais esprit. Jésus, ni ses disciples n'ont jamais mal jugé ceux qui se trouvaient devant l'évidence d'une agression démoniaque, mais ils avaient compassion d'eux et les délivraient.

Soyons animés des sentiments de Jésus et que notre compassion pour les captifs nous amène a utiliser avec foi et autorité le pouvoir que notre Seigneur accorde à ceux qui lui appartiennent. Luc 10.19 - Marc 16.17  

Enfin, puisque nos noms sont inscrits dans les cieux, là où est Christ, cela veut dire que nous lui appartenons, que nous sommes dans son royaume et au bénéfice de sa victoire.

 …ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité des morts. Vous qui étiez morts par vos offenses et par l’incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses; il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix; il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix. Colossiens 2.11/15

Dieu nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ, Ephésiens 2:6

Nous pouvons proclamer  la victoire de Christ : Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont à Jésus-Christ. Romains 8.1

Qui accusera les élus de Dieu ? C’est Dieu qui justifie! Qui les condamnera ? Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous! Qui nous séparera de l’amour de Christ ? 

Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée? selon qu’il est écrit: C’est à cause de toi qu’on nous met à mort tout le jour, Qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. 

Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la   profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.

Le secours du Seigneur :

Cantique des degrés. De David. Sans l’Eternel qui nous protégea, Qu’Israël le dise!
Sans l’Eternel qui nous protégea, Quand les hommes s’élevèrent contre nous,
Ils nous auraient engloutis tout vivants, Quand leur colère s’enflamma contre nous;
Alors les eaux nous auraient submergés, Les torrents auraient passé sur notre âme;
Alors auraient passé sur notre âme Les flots impétueux.
Béni soit l’Eternel, Qui ne nous a pas livrés en proie à leurs dents! Psaume 124

Prions pour être préservés et délivrés du malin, selon la parole de Jésus. Matthieu 6.13

Quelque soit la forme de son secours, le Seigneur est fidèle, soit qu'il éloigne de nous notre agresseur, soit qu'il nous accorde sa grâce pour faire face à la situation sans nous décourager.

L'apôtre Paul a fait l'expérience d'une épreuve difficile causée par un ange de Satan, mais la grâce du Seigneur l'a soutenu, comme il l'explique lui-même avec humilité :

Et pour que je ne sois pas enflé d’orgueil, à cause de l’excellence de ces révélations, il m’a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter et m’empêcher de m’enorgueillir.
Trois fois j’ai prié le Seigneur de l’éloigner de moi, et il m’a dit : Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi.
C’est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ ; car, quand je suis faible, c’est alors que je suis fort. 2 Corinthiens 12.6:0

Dieu ne permet pas que nous soyons éprouvés au delà de ce que nous pouvons supporter et il donne le moyen de sortir de l'épreuve

Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. 1 Corinthiens 10:13

Revêtons toutes les armes de Dieu.

Au reste, fortifiez–vous dans le Seigneur, et par sa force toute–puissante.
Revêtez–vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.
Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.
C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Éphésiens 6.10 (voir l'étude sur "Combattre - Résister - Vaincre)

Soumettons-nous à Dieu et résistons au diable.

Il est important que notre vie glorifie Dieu et le Seigneur Jésus-Christ, en vivant selon l'Esprit et non selon la chair.  Les démons connaissaient la façon de vivre de l'Apôtre Paul (Actes 19). Si nous vivons selon la chair, nous ne les effraierons pas.

Soumettez–vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous. Jacques 4:7 

Enfin, soyons sobres et vigilants 

"Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde. Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus-Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables." 1 Pierre 5.8

A Dieu soit la gloire et la puissance aux siècles des siècles! Amen!

Haut de page

Lire aussi :