Entrée pasteurweb • Présentation du site • Introduction • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

| Page d'accueil |
| Remonter|
Apprendre à prier
Prier en vérité
Prie ton Père
Le notre Père
Prier le Saint-Esprit ?
Prier par l'Esprit
Prier pour recevoir
Demandez ce que vous voulez
Prier selon SA volonté
La prière exaucée
Jeûner et prier
Obstacles à la prière
L'idolâtrie
Des intercesseurs
L'intercession
L'adoration

L'intercession

Si prier, c'est demander, supplier c'est demander avec instance,  intercéder c'est plaider la cause de quelqu'un, en quelques sorte c'est se faire avocat de la défense.

La Bible cite de nombreux exemples d'intercession dont le plus parfait est celui de notre Seigneur Jésus-Christ.

C’est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété, a appris, bien qu’il fût Fils, l’obéissance par les choses qu’il a souffertes, et qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l’auteur d’un salut éternel,
Dieu l’ayant déclaré souverain sacrificateur selon l’ordre de Melchisédek. Hébreux 5:8-10

Dans ce passage et quelques autres Jésus nous est présenté comme le Grand Souverain sacrificateur, s'offrant lui-même en sacrifice pour l'expiation de nos péchés et intercédant pour les coupables. (Reportez vous aux articles Jésus Christ notre souverain sacrificateur et Jésus notre intercesseur)

Le texte d'aujourd'hui a pour but de nous faire prendre conscience de notre rôle dans l'intercession, car en nous rachetant par son sang, Christ a fait de nous des sacrificateurs pour Dieu son Père et à ce titre des intercesseurs.

Celui qui nous aime, nous a délivrés de nos péchés par son sang, et il a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père. apocalypse 1:6

Ceux qui ont été sauvés de leurs péchés par le sang de Jésus deviennent à leur tour des intercesseurs.

Jésus est le modèle parfait dont nous devons nous inspirer, mais nous trouvons dans les Ecritures d'autres personnes tels Moïse, Néhémie, Daniel, Samuel et d'autres prophètes qui nous montrent l'exemple d'une intercession véritable.

Une expression à retenir se trouve dans le livre des Psaumes justement au sujet de Moïse, lorsque le jugement de Dieu allait s'abattre sur le peuple d'Israël, coupable d'avoir changer la gloire de Dieu pour le veau d'or : "Il se tint à la brèche devant Dieu".

Ils firent un veau en Horeb, Ils se prosternèrent devant une image de fonte,
Ils échangèrent leur gloire Contre la figure d’un bœuf qui mange l’herbe.
Ils oublièrent Dieu, leur sauveur, Qui avait fait de grandes choses en Egypte,
Des miracles dans le pays de Cham, Des prodiges sur la mer Rouge.
Et il parla de les exterminer ; Mais Moïse, son élu, se tint à la brèche devant lui, Pour détourner sa fureur et l’empêcher de les détruire. Psaume 106:19-23

Des siècles plus tard, le peuple se détourna à nouveau de Dieu et alors que les prophètes étaient devenus opportunistes, l'Eternel fait connaître ses sentiments par un prophète fidèle.

Et ses prophètes ont pour eux des enduits de plâtre, de vaines visions, des oracles menteurs ; ils disent : Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel ! Et l’Eternel ne leur a point parlé.
Le peuple du pays se livre à la violence, commet des rapines, opprime le malheureux et l’indigent, foule l’étranger contre toute justice.
Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas ; mais je n’en trouve point. Ezéchiel 22:28-30

Selon les textes de la Bible, nous constatons au moins deux choses au sujet de l'intercession :

1 - Elle est le fait de personnes conscientes de la gravité d'une situation, compatissantes et disponibles,   s'associant au désir de Dieu de faire grâce.

2 - Son efficacité lui confère une valeur inestimable et un grande place dans notre vie de prière. Même lorsque les choses semblent irréversibles et déterminées de la part de Dieu, les intercesseurs peuvent détourner le cours des événements ou au moins sauver ce qui peut l'être, tel Abraham avec son neveu à Sodome.

Et l’Eternel dit : Le cri contre Sodome et Gomorrhe s’est accru, et leur péché est énorme.
C’est pourquoi je vais descendre, et je verrai s’ils ont agi entièrement selon le bruit venu jusqu’à moi ; et si cela n’est pas, je le saurai.
Les hommes s’éloignèrent, et allèrent vers Sodome. Mais Abraham se tint encore en présence de l’Eternel.
Abraham s’approcha, et dit : Feras–tu aussi périr le juste avec le méchant ? Genèse 18:20-23

Nous avons bien compris que l'intention d'Abraham était que son neveu et sa famille soient sauvés. Mais finalement nous voyons aussi que deux filles de Lot, mariées à des gens de Sodome ont péri et que sa femme qui s'est détournée a également péri.

Celui qui intercède à un objectif précis et se tient devant Dieu en faveur de ceux qu'il porte sur son cœur. Puis il s'en remet avec confiance au Seigneur pour la façon dont Il interviendra.

Lorsque Abraham a vu la fumée monter de Sodome et de Gomorrhe, il a compris qu'il n'y avait pas même 10 justes dans ces villes, mais il a aussi pu penser que  l'Eternel l'avait exaucé en faisant grâce à son neveu Lot.

Abraham se leva de bon matin, pour aller au lieu où il s’était tenu en présence de l’Eternel.
Il porta ses regards du côté de Sodome et de Gomorrhe, et sur tout le territoire de la plaine ; et voici, il vit s’élever de la terre une fumée, comme la fumée d’une fournaise.
Lorsque Dieu détruisit les villes de la plaine, il se souvint d’Abraham ; et il fit échapper Lot du milieu du désastre, par lequel il bouleversa les villes où Lot avait établi sa demeure. Genèse 19:27-29

Pour revenir à Moïse, bien souvent le peuple d'Israël dû son salut à son intercession, selon cette expression : : Moïse se tint à la brèche.

Et il parla de les exterminer ; Mais Moïse, son élu, se tint à la brèche devant lui, Pour détourner sa fureur et l’empêcher de les détruire. Psaume 106:23

Nous remarquons que certaines brèches s'ouvrent dans la vie des personnes qui nous entourent ou dans les églises, comme lorsque le peuple d'Israël se trouvait dans des situations de désobéissance, d'abandon, d'incrédulité  ou de murmures, provoquant le jugement de Dieu. Alors comme Moïse des intercesseurs plaident pour les coupables. 

Au sujet de Jésus, le plus grand et le plus parfait des intercesseurs, il est écrit :

C’est pourquoi je lui donnerai sa part avec les grands ; Il partagera le butin avec les puissants, Parce qu’il s’est livré lui–même à la mort, Et qu’il a été mis au nombre des malfaiteurs, Parce qu’il a porté les péchés de beaucoup d’hommes, Et qu’il a intercédé pour les coupables. Esaïe 53:12

Il est important, indispensable,  qu'il y ait des intercesseurs et que nous soyons aussi de ceux qui  intercèdent, comme des hommes et des femmes vivant aux milieu des autres, connaissant leurs problèmes, leurs souffrances et leurs faiblesses, des gens ordinaires comme vous et moi, sans aura particulière. Jésus lui-même a dû être rendu semblable à ses frères en toutes choses, afin d'être un intercesseur parfait.

En conséquence, il a dû être rendu semblable en toutes choses à ses frères, afin qu’il fût un souverain sacrificateur miséricordieux et fidèle dans le service de Dieu, pour faire l’expiation des péchés du peuple ; car, ayant été tenté lui–même dans ce qu’il a souffert, il peut secourir ceux qui sont tentés. Hébreux 2:17,18

Nous sommes réconfortés en sachant que nous avons dans le ciel un tel intercesseur qui nous comprend parfaitement.

Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons.
Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses ; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché.
Approchons–nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. Hébreux 4:14-16

Lisons encore quelques passages des Ecritures concernant le ministère actuel de Jésus en notre faveur :

Qui accusera les élus de Dieu ? C’est Dieu qui justifie !
Qui les condamnera ? Christ est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous ! Romains 8:33

C’est aussi pour cela qu’il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur. Hébreux 7:25

Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus–Christ le juste.
Il est lui–même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. 1 Jean 2:1,2

La force de l'intercession du Seigneur Jésus-Christ est unique car elle repose sur la valeur de son sacrifice.

Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus–Christ homme, qui s’est donné lui–même en rançon pour tous. 1 Timothée 2:5

Nous avons donc dans la personne de Jésus, un intercesseur irremplaçable, unique et parfait comme le disent encore les Ecritures :

Mais lui, parce qu’il demeure éternellement, possède un sacerdoce qui n’est pas transmissible.
C’est aussi pour cela qu’il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur. Hébreux 7:24,25

En effet, la loi établit souverains sacrificateurs des hommes sujets à la faiblesse ; mais la parole du serment qui a été fait après la loi établit le Fils, qui est parfait pour l’éternité. Hébreux 7:28

Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir ; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n’est pas construit de main d’homme, c’est–à–dire, qui n’est pas de cette création ; et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle. Hébreux 9:11 ...

Ces versets et bien d'autres nous font comprendre la valeur du ministère actuel de notre Sauveur en notre faveur et aussi  l'efficacité de son intercession fondée sur l'œuvre rédemptrice qu'il a accomplie à la croix.

C'est pourquoi, lorsque nous intercédons nous appuyons notre démarche auprès de Dieu sur la valeur du sang de Jésus qui purifie le coupable.

Combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s’est offert lui–même sans tache à Dieu, purifiera–t–il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant !
Et c’est pour cela qu’il est le médiateur d’une nouvelle alliance, afin que, la mort étant intervenue pour le rachat des transgressions commises sous la première alliance, ceux qui ont été appelés reçoivent l’héritage éternel qui leur a été promis. Hébreux 9:14,15

Il est donc inutile de chercher quelques autres arguments qui pourraient convaincre Dieu de faire grâce à ceux  pour qui nous prions. Notre intercession doit être faite au nom de Jésus, sur la base de son sacrifice expiatoire, sur la valeur de son sang purificateur.

Soyons intercesseurs

Il y a plusieurs raisons à ce que nous nous rangions dans les rangs de ceux qui intercèdent.

La première, c'est que Dieu lui-même le désire. Il cherche et appelle des intercesseurs.

Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas ; mais je n’en trouve point. Ezéchiel 22:30

J'ai retenu un passage de la Bible,  particulièrement éloquent à ce sujet, dans le livre du prophète Esaïe, le chapitre 59, que nous pouvons lire entièrement. et dont voici quelques versets :

Non, la main de l’Eternel n’est pas trop courte pour sauver, Ni son oreille trop dure pour entendre ...

Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu ; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face Et l’empêchent de vous écouter ...

C’est pourquoi l’arrêt de délivrance est loin de nous, Et le salut ne nous atteint pas ; Nous attendons la lumière, et voici les ténèbres, La clarté, et nous marchons dans l’obscurité. Nous grondons tous comme des ours, Nous gémissons comme des colombes ; Nous attendons la délivrance, et elle n’est pas là, Le salut, et il est loin de nous.
Car nos transgressions sont nombreuses devant toi, Et nos péchés témoignent contre nous ; Nos transgressions sont avec nous, Et nous connaissons nos crimes.
Nous avons été coupables et infidèles envers l’Eternel, Nous avons abandonné notre Dieu ; Nous avons proféré la violence et la révolte, Conçu et médité dans le cœur des paroles de mensonge ;
Et la délivrance s’est retirée, Et le salut se tient éloigné ; Car la vérité trébuche sur la place publique, Et la droiture ne peut approcher.
La vérité a disparu, Et celui qui s’éloigne du mal est dépouillé. –L’Eternel voit, d’un regard indigné, Qu’il n’y a plus de droiture.
Il voit qu’il n’y a pas un homme, Il s’étonne de ce que personne n’intercède ; Alors son bras lui vient en aide, Et sa justice lui sert d’appui ...

Un rédempteur viendra pour Sion, Pour ceux de Jacob qui se convertiront de leurs péchés, Dit l’Eternel.

L'importance de l'intercession réside dans ce qui en découle :

Un rédempteur viendra pour Sion, Pour ceux de Jacob qui se convertiront de leurs péchés, Dit l’Eternel

Nous en revenons à la valeur du sang de Jésus au bénéfice duquel nous plaçons ceux qui sont l'objet de notre plaidoyer. Nous nous faisons leurs avocats, plaidant pour eux afin que Dieu leur fasse grâce. Nous nous associons ainsi au plaidoyer du Seigneur Jésus-Christ dans le ciel.

Si quelqu’un voit son frère commettre un péché qui ne mène point à la mort, qu’il prie, et Dieu donnera la vie à ce frère ... 1 Jean 5:16

Mes frères, si quelqu’un parmi vous s’est égaré loin de la vérité, et qu’un autre l’y ramène, qu’il sache que celui qui ramènera un pécheur de la voie où il s’était égaré sauvera une âme de la mort et couvrira une multitude de péchés. Jacques 5:19

Des exemples

Lorsque nous intercédons en faveur de quelqu'un, nous pouvons nous inspirer des  exemples de la Bible, nous montrant des personnes qui s'impliquent dans une démarche personnelle auprès de Dieu.

Nous avons déjà parlé de Moïse, mais nous trouvons aussi Néhémie et Daniel, dont l'engagement est très fort. Ils se font réellement les avocats de leurs frères et sœurs, s'identifiant à eux et s'impliquant personnellement dans la confession des péchés.

Néhémie

Paroles de Néhémie, fils de Hacalia. Au mois de Kisleu, la vingtième année, comme j’étais à Suse, dans la capitale,
Hanani, l’un de mes frères, et quelques hommes arrivèrent de Juda. Je les questionnai au sujet des Juifs réchappés qui étaient restés de la captivité, et au sujet de Jérusalem.
Ils me répondirent : Ceux qui sont restés de la captivité sont là dans la province, au comble du malheur et de l’opprobre ; les murailles de Jérusalem sont en ruines, et ses portes sont consumées par le feu.
Lorsque j’entendis ces choses, je m’assis, je pleurai, et je fus plusieurs jours dans la désolation. Je jeûnai et je priai devant le Dieu des cieux, et je dis : O Eternel, Dieu des cieux, Dieu grand et redoutable, toi qui gardes ton alliance et qui fais miséricorde à ceux qui t’aiment et qui observent tes commandements !
Que ton oreille soit attentive et que tes yeux soient ouverts : écoute la prière que ton serviteur t’adresse en ce moment, jour et nuit, pour tes serviteurs les enfants d’Israël, en confessant les péchés des enfants d’Israël, nos péchés contre toi ; car moi et la maison de mon père, nous avons péché.
Nous t’avons offensé, et nous n’avons point observé les commandements, les lois et les ordonnances que tu prescrivis à Moïse, ton serviteur.
Souviens–toi de cette parole que tu donnas ordre à Moïse, ton serviteur, de prononcer. Lorsque vous pécherez, je vous disperserai parmi les peuples ; mais si vous revenez à moi, et si vous observez mes commandements et les mettez en pratique, alors, quand vous seriez exilés à l’extrémité du ciel, de là je vous rassemblerai et je vous ramènerai dans le lieu que j’ai choisi pour y faire résider mon nom.
Ils sont tes serviteurs et ton peuple, que tu as rachetés par ta grande puissance et par ta main forte.
Ah ! Seigneur, que ton oreille soit attentive à la prière de ton serviteur, et à la prière de tes serviteurs qui veulent craindre ton nom ! Néhémie 1

Daniel

La première année de Darius, fils d’Assuérus, de la race des Mèdes, lequel était devenu roi du royaume des Chaldéens, la première année de son règne, moi, Daniel, je vis par les livres qu’il devait s’écouler soixante–dix ans pour les ruines de Jérusalem, d’après le nombre des années dont l’Eternel avait parlé à Jérémie, le prophète.
Je tournai ma face vers le Seigneur Dieu, afin de recourir à la prière et aux supplications, en jeûnant et en prenant le sac et la cendre.
Je priai l’Eternel, mon Dieu, et je lui fis cette confession : ...

... Et maintenant, Seigneur, notre Dieu, toi qui as fait sortir ton peuple du pays d’Egypte par ta main puissante, et qui t’es fait un nom comme il l’est aujourd’hui, nous avons péché, nous avons commis l’iniquité.
Seigneur, selon ta grande miséricorde, que ta colère et ta fureur se détournent de ta ville de Jérusalem, de ta montagne sainte ; car, à cause de nos péchés et des iniquités de nos pères, Jérusalem et ton peuple sont en opprobre à tous ceux qui nous entourent.
Maintenant donc, ô notre Dieu, écoute la prière et les supplications de ton serviteur, et, pour l’amour du Seigneur, fais briller ta face sur ton sanctuaire dévasté !
Mon Dieu, prête l’oreille et écoute ! ouvre les yeux et regarde nos ruines, regarde la ville sur laquelle ton nom est invoqué ! Car ce n’est pas à cause de notre justice que nous te présentons nos supplications, c’est à cause de tes grandes compassions.
Seigneur, écoute ! Seigneur, pardonne ! Seigneur, sois attentif ! agis et ne tarde pas, par amour pour toi, ô mon Dieu ! Car ton nom est invoqué sur ta ville et sur ton peuple. Daniel 9

Nous remarquons dans ces exemples l'intensité des sentiments de ceux qui intercèdent, leur fardeau, leur implication dans le péché des autres,  leur humiliation, leur ardeur, leur persévérance. Moïse va même jusqu'à proposer sa propre vie en faveur de son peuple :

Moïse retourna vers l’Eternel et dit : Ah ! ce peuple a commis un grand péché. Ils se sont fait un dieu d’or.
Pardonne maintenant leur péché ! Sinon, efface–moi de ton livre que tu as écrit. Exode 32:31,32

Jésus, le modèle suprême a versé des larmes, il a supplié avec des cris, il s'est mis à notre place, il a pris sur lui nos transgressions, il a accepté de se revêtir de nos péchés, et d'aller avec ce poids de culpabilité, jusqu'à la mort de la croix.

C’est pourquoi je lui donnerai sa part avec les grands ; Il partagera le butin avec les puissants, Parce qu’il s’est livré lui–même à la mort, Et qu’il a été mis au nombre des malfaiteurs, Parce qu’il a porté les péchés de beaucoup d’hommes, Et qu’il a intercédé pour les coupables. Esaïe 53:12

C’est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété, a appris, bien qu’il fût Fils, l’obéissance par les choses qu’il a souffertes, et qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l’auteur d’un salut éternel. Hébreux 5:7-9

Nous découvrons combien l'implication dans l'intercession doit être profonde, entière, ardente. Il ne s'agit pas d'une simple prière, mais d'une véritable supplication avec des larmes, car celui ou celle qui intercède est profondément conscient de la gravité de la situation. Il va jusqu'à s'identifier à ceux pour qui il plaide.

Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. 2 Corinthiens 5:21

Le but de l'intercession c'est d'obtenir le pardon et la restauration de ceux pour qui on vient devant  Dieu.

Si quelqu’un voit son frère commettre un péché qui ne mène point à la mort, qu’il prie, et Dieu donnera la vie à ce frère, il la donnera à ceux qui commettent un péché qui ne mène point à la mort. Il y a un péché qui mène à la mort ; ce n’est pas pour ce péché–là que je dis de prier. 1 Jean 5:16

Seigneur, écoute ! Seigneur, pardonne ! Seigneur, sois attentif ! agis et ne tarde pas, par amour pour toi, ô mon Dieu ! Car ton nom est invoqué sur ta ville et sur ton peuple. Daniel 9:19

A chaque fois que se lève un intercesseur, le jugement de Dieu est détourné.

Moïse implora l’Eternel, son Dieu, et dit : Pourquoi, ô Eternel ! ta colère s’enflammerait–elle contre ton peuple, que tu as fait sortir du pays d’Egypte par une grande puissance et par une main forte ?
Pourquoi les Egyptiens diraient–ils: C’est pour leur malheur qu’il les a fait sortir, c’est pour les tuer dans les montagnes, et pour les exterminer de dessus la terre ? Reviens de l’ardeur de ta colère, et repens–toi du mal que tu veux faire à ton peuple.
Souviens–toi d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, tes serviteurs, auxquels tu as dit, en jurant par toi–même : Je multiplierai votre postérité comme les étoiles du ciel, je donnerai à vos descendants tout ce pays dont j’ai parlé, et ils le posséderont à jamais.

Et l’Eternel se repentit du mal qu’il avait déclaré vouloir faire à son peuple. Exode 32:11-14

L'objet de notre intercession

Cela peut être une personne de notre famille : un père, une mère, un mari, une épouse, un enfant ... quelqu'un qui nous est cher : un ami, ou encore une église ou un peuple, comme pour Moïse, Daniel et Néhémie cités plus haut.

Quelque soit la relation que nous avons avec ceux pour qui nous intercédons, il s'agit certainement de personnes que nous aimons.

David a connu cette forme d'intercession.

Et moi, quand ils étaient malades, je revêtais un sac, J’humiliais mon âme par le jeûne, Je priais, la tête penchée sur mon sein.
Comme pour un ami, pour un frère, je me traînais lentement ; Comme pour le deuil d’une mère, je me courbais avec tristesse. Psaumes 35:13,14

Malheureusement il n'en a pas tiré de  reconnaissance. Souvent il arrive que nous prions pour des personnes qui nous rendent le mal pour le bien. Mais cela le Seigneur l'a aussi connu. L'ingratitude est hélas, un fait courant.

Cependant, les vrais intercesseurs sont animés d'un esprit désintéressé, sauf pour le bien de ceux qui sont l'objet de leur plaidoyer. Ils intercèdent par amour, or l'amour ne cherche pas son propre intérêt.

L'apôtre Paul écrivait aux membres de l'église de  Corinthe que les disciples de Macédoine priaient pour eux parce qu'ils les aimaient. 2 Corinthiens 9:14

La force de l'intercession c'est l'amour, puis viennent l'humilité, la ferveur, et aussi la foi. Ceux qui intercèdent ont cette confiance en Dieu qu'il interviendra en faveur de ceux  pour qui ils plaident. Peut être pas comme on le pense, au moment où on le pense, mais il agira certainement.

Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l’Eternel.
Autant les cieux sont élevés au–dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au–dessus de vos voies, Et mes pensées au–dessus de vos pensées.
Comme la pluie et la neige descendent des cieux, Et n’y retournent pas Sans avoir arrosé, fécondé la terre, et fait germer les plantes, Sans avoir donné de la semence au semeur Et du pain à celui qui mange,
Ainsi en est–il de ma parole, qui sort de ma bouche : Elle ne retourne point à moi sans effet, Sans avoir exécuté ma volonté Et accompli mes desseins. Esaïe 55:6-11

Une des qualités de la véritable intercession c'est la miséricorde.

Les vrais intercesseurs ne s'érigent pas en juges ou en accusateurs, même s'ils demeurent lucides quant à la gravité du péché et la responsabilité des coupables. C'est justement pour cela que leur intercession est si intense.

Moïse retourna vers l’Eternel et dit : Ah ! ce peuple a commis un grand péché. Ils se sont fait un dieu d’or.
Pardonne maintenant leur péché ! Sinon, efface–moi de ton livre que tu as écrit. Exode 32:31

Leur désir  profond c'est que ceux pour qui ils prient soient ramenés, pardonnés, sauvés, guéris et délivrés.

Les intercesseurs sont de vrais avocats. Conscients de l'importance de leur mission, ils se présentent avec assurance et détermination devant Dieu.

Tous intercesseurs

Une sœur m'a écrit concernant l'intercession  :

"C'est un sujet très important, car nous ne savons pas le faire. Dans la mesure où dans les églises on considère la majorité des membres comme de petits enfants immatures, on ne les forme pas à l'intercession. Du coup nous restons dans une prière égoïste (nos problèmes). Seuls quelques uns sont appelés à participer au "groupe 'intercession". Je crois que l'intercession est pour tous les chrétiens, et pas quelques uns, et il faut faire sauter ce verrou."

L'intercession est l'affaire de tous. Il n'y a pas de spécialistes dans cette démarche. Il s'agit de prendre conscience de la gravité d'une situation pour que nous nous sentions concernés. Il est écrit : Si quelqu'un voit son frère  ...

Si quelqu’un voit son frère commettre un péché qui ne mène point à la mort, qu’il prie, et Dieu donnera la vie à ce frère, 1 Jean 5:16

Quelqu'un c'est vous et moi. Nous avons tous une responsabilité dans l'intercession. Nous sommes rachetés pour intercéder. Apocalypse 1:6

L'intercession n'est pas un ministère, mais la démarche auprès de Dieu d'un cœur compatissant et aimant en faveur de ceux ou de celles qui ont besoin de secours. C'est un fardeau qui pèse sur notre âme et que nous apportons au Seigneur.

Si nous sommes indifférents, égoïstes, nous manquons à ce qui est élémentaire : l'amour de notre prochain. Or Jésus souligne la place de l'amour du prochain.

Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.
Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi–même. Matthieu 22:37-39

C'est la loi royale selon l'Ecriture :

Si vous accomplissez la loi royale, selon l’Ecriture : Tu aimeras ton prochain comme toi–même, vous faites bien. Jacques 2:8

L'apôtre Jean écrit :

Si quelqu’un dit : J’aime Dieu, et qu’il haïsse son frère, c’est un menteur ; car celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut–il aimer Dieu qu’il ne voit pas ? 1 Jean 4:20

L'intercession est le fruit de l'amour de Dieu, à l'exemple du Seigneur Jésus-Christ.

Soyons donc de ceux qui intercèdent avec ferveur et nous accomplirons ainsi une mission bénie pour la gloire de Dieu et le bien de ceux pour qui nous intervenons.

La prière fervente du juste a une grande efficace.
Elie était un homme de la même nature que nous : il pria avec instance pour qu’il ne plût point, et il ne tomba point de pluie sur la terre pendant trois ans et six mois.
Puis il pria de nouveau, et le ciel donna de la pluie, et la terre produisit son fruit.
Mes frères, si quelqu’un parmi vous s’est égaré loin de la vérité, et qu’un autre l’y ramène, qu’il sache que celui qui ramènera un pécheur de la voie où il s’était égaré sauvera une âme de la mort et couvrira une multitude de péchés. Jacques 5:16-20

Enfin,  je vous laisse cette parole bien utile lorsque nous ne savons pas comment il faut intercéder, elle nous enseigne à compter sur l'aide du Saint-Esprit, qui forme des intercesseurs selon la pensée de Dieu :

De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui–même intercède par des soupirs inexprimables ; et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints. Romains 8:26,27

Haut de page

Lire aussi : Des intercesseurs