Entrée pasteurweb • Témoignage • Dossiers complets • Sommaire des articles • Introduction • Présentation du site

| Page d'accueil |
| Remonter|
Combattre, résister, vaincre
La tentation
Combattre des esprits
Le diable
Résiter au diable
Résister
Fortifiés
Les Armes de Dieu
Par mon Esprit
La force est à Dieu
Le combat de l'Eglise

Les armes de Dieu

Dans le cadre des articles sur "Le combat spirituel", il m'a paru nécessaire de consacrer un chapitre à ce sujet très important "les armes de Dieu" . Il est pourtant souvent négligé ou mal compris. Lisons d'abord ce que l'apôtre Paul a écrit dans sa lettre aux disciples d'Ephèse :

Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante.
Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.
Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.
C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.
Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice; mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Evangile de paix; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin; prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu.
Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints. Ephésiens 6.10

Bien sûr nous savons que ces paroles sont toujours d'actualité et qu'elles nous concernent en particulier, nous  qui croyons au Seigneur Jésus-Christ.

L'apôtre exhorte avec empressement à revêtir impérativement ce qu'il appelle "les armes de Dieu" c'est à dire les moyens que le Seigneur donne à ses enfants pour combattre, surmonter et vaincre.

Afin de faire mieux comprendre la nature de ces moyens Paul s'inspire de l'armure du soldat romain.  C'est une image très suggestive empruntée à l'équipement des militaires de l'armée romaine de cette époque. Elle  peut sembler  surannée mais elle illustre de façon claire les choses qui sont indispensables à notre combat quotidien.

Le soldat romain portait une ceinture, une cuirasse, des chaussures à clous de fer, un casque pour protéger sa tête et un grand bouclier sur son bras gauche qu’il tenait devant lui. Son arme offensive était une épée particulièrement adaptée au combat en corps à corps. C’est avec l’épée, et non avec la lance comme les soldats des  autres nations, que les romains ont conquis le monde au temps des Césars.

La description que fait l'apôtre Paul  de l'armement des légionnaires romains  illustre parfaitement les différentes parties de l’armure spirituelle du chrétien.

Avant d'examiner la nature de ces armes, remarquons que Paul écrit "toutes" : revêtez vous de "toutes" les armes de Dieu. Un seule ne suffit pas.  A la vérité il faut ajouter la justice, puis à la justice le zèle de l'Evangile, puis le casque du salut, puis le bouclier de la foi, puis l'épée de la parole de Dieu, et enfin la prière. Ce n'est que lorsque nous aurons revêtus "toutes" ces armes que Dieu nous donne que nous serons réellement équipés et prêts pour un combat victorieux.

La vérité pour ceinture.

Le légionnaire romain avait autour de la taille un ceinturon de cuir épais d'une largeur de quinze à vingt centimètres, souvent doublé de plaques de laiton. Son rôle était très important car il maintenait la tunique serrée, donnant plus d’agilité dans l’action et moins de prise à l’adversaire. Il servait aussi à maintenir la cuirasse.  Le petit bouclier et l'épée du soldat y était attachés à portée immédiate de la main. En plus le ceinturon affermissait les reins pour une plus forte résistance au combat.

"La vérité" est présentée comme une ceinture à plusieurs fonctions : elle maintient en place la cuirasse spirituelle du chrétien qui est la justice. Elle est le support de la Parole de Dieu qui est  l’épée de l’Esprit. Enfin, elle affermit les reins spirituels c'est à dire notre détermination a demeure fermes sur la doctrine de Christ.

Lors de l'interrogatoire de Jésus, Pilate lui a posé cette question : Qu'est ce que la vérité ?

Le Seigneur ne lui a pas répondu par un discours philosophique ou religieux au sujet de la nature ou de l'essence de la vérité. Juste avant Il s'était présenté lui-même comme garant de la vérité:

Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix. Jean 18.37

A ses disciples il avait dit : Je suis la vérité ... Jean 14.6

A ceux qui croient en Lui, le Seigneur dit encore : Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. Jean 8.31

Le dictionnaire Littré cite quelques définitions de la vérité :

. Qualité par laquelle les choses apparaissent telles qu'elles sont.

. On dit qu'un homme "est la vérité même" pour exprimer qu'il est toujours fidèle à la vérité.

. Dieu est "la vérité parfaite"

. Jésus-Christ a dit de lui-même, dans l'Évangile : Je suis la voie, la vérité et la vie

La vérité est l'opposée du mensonge, de la dissimulation. Etre vrai c'est paraître tel que l'on est en réalité, parler et agir sans déguisement.

Le diable ne se tient pas dans la vérité, il est menteur et le père du mensonge, il se déguise et il ruse. Jésus disait des pharisiens qu'ils avaient pour père le diable.

Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge. Jean 8:44

Leur piété n'était qu'une apparence. La  réalité était des cœurs remplis d'hypocrisie et de mensonges. Jésus les discernait et les dénonçait.

Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous dévorez les maisons des veuves, et que vous faites pour l’apparence de longues prières; à cause de cela, vous serez jugés plus sévèrement. Matthieu 23:14

L'apôtre Paul nous avertit sur la nature des hommes à la fin des temps :

Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. 2 Timothée 3.2-5

En lisant ces paroles, nous  comprenons la raison de la faiblesse  des églises et de nombreux chrétiens. Il y a beaucoup d'apparence mais il manque ce qui  fait la force de la piété, c'est à dire : la vérité

Dieu nous appelle a être vrais dans notre cœur, dans nos paroles, dans nos actions. 

Marcher dans la vérité, parler selon la vérité, agir avec vérité et droiture, c'est la normalité pour un disciple de Christ. L'apôtre Jean, l'ancien, écrivait à son ami Gaïus :

J’ai été fort réjoui, lorsque des frères sont arrivés et ont rendu témoignage de la vérité qui est en toi, de la manière dont tu marches dans la vérité. Je n’ai pas de plus grande joie que d’apprendre que mes enfants marchent dans la vérité. 3 Jean 3/4 

Par la vérité de notre foi, la droiture de notre cœur, la sincérité de nos sentiments et l'authenticité de nos actes, nous confondons celui qui est rusé, menteur et calomniateur, le père du mensonge, le diable.

Si nous ne nous tenons pas dans la vérité, nous n'aurons aucune force pour résister et vaincre dans le combat contre le diable et son armée, contre le péché qui est en nous, contre nos propres tendances au mal, contre le péché qui existe dans le monde par la convoitise.

La vérité est le premier élément d'une  résistance victorieuse.

Jésus est la vérité… Si nous demeurons en lui, nous demeurons dans la vérité, nous connaissons la vérité et la vérité nous affranchit.(Jean 8.32). 

Elle nous rend libre et nous fait marcher avec assurance, nos reins sont affermis, la cuirasse tient en place, l'épée est là où nous pouvons la trouver, à portée de main.

En fait tout le reste dépend de cette première "arme de Dieu", la vérité.

Revêtez la cuirasse de la justice

Si nous avons compris que la vérité est indispensable, nous allons voir que la justice ne l'est pas moins.

Elle est présentée comme une cuirasse couvrant et protégeant le torse du soldat, surtout le cœur organe vital. 

Nous avons posé la question : Qu'est ce que la vérité ? Mais nous pouvons aussi nous demander : qu'est ce que la justice ? c'est quoi être juste ?

Dieu dit : Il n’y a point de juste, Pas même un seul ... Romains 3:10

Et encore :

Nous sommes tous comme des impurs, Et toute notre justice est comme un vêtement souillé; Nous sommes tous flétris comme une feuille, Et nos crimes nous emportent comme le vent. Esaïe 64:6

Mais par la grâce de Dieu nous pouvons devenir justes. Premièrement être justifiés, ensuite  pratiquer la justice.

Nous sommes justifiés

La première chose concerne notre justification en Christ, selon qu'il est écrit :

Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ.
C’est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu’il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je, de montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus. Romains 3. 21-26

Il s'agir donc dans un premier temps de  revêtir par la foi  cette justice que Dieu nous accorde en son fils Jésus-Christ. C'est une justice parfaite, celle de Christ lui-même.

Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. 2 Corinthiens 5:21

Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ; vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. Galates 3.26

La justice de Christ dont nous nous revêtons est une cuirasse qui nous protège des attaques du diable, notre accusateur acharné qui essaie de nous maintenir dans la culpabilité et sous la condamnation à cause de nos péchés.

Mais grâce à la justice que  Dieu nous a accordée en Jésus-Christ, nous pouvons lui faire face avec assurance.

Nous sommes gratuitement justifiés par la foi en Jésus, rendus justes aux regards de Dieu et des habitants du ciel. Le diable lui-même ne peut transpercer cette cuirasse. Nous sommes propres par le sang de Jésus et défendus devant le trône de Dieu par notre céleste avocat Jésus-Christ lui-même.  Zacharie 3 - 1 Jean 2.1,2

Pratiquer la justice

Puisque nous sommes justifiés par la grâce de Dieu  en Jésus-Christ, il est juste que nous appliquions a vivre selon  la justice, en faisant ce qui est bien.

Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste. 1 Jean 3:7 

O Éternel! qui séjournera dans ta tente ? Qui demeurera sur ta montagne sainte? - Celui qui marche dans l’intégrité, qui pratique la justice et qui dit la vérité selon son cœur. Psaume 15.1/2

Achab, le roi d'Israël, était un homme injuste et faible, subjugué par sa femme Jézabel l'impie. Un jour dans un combat une flèche tirée au hasard (!) le frappa au défaut de la cuirasse.(1 Rois 22.34) Il y avait des failles dans sa vie qui ont donné accès à la flèche de son ennemi.

Ne laissons pas accès au diable, veillons à demeurer et à vivre dans la justice dont nous nous sommes revêtus.

Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. -
Je parle à la manière des hommes, à cause de la faiblesse de votre chair. -De même donc que vous avez livré vos membres comme esclaves à l’impureté et à l’iniquité, pour arriver à l’iniquité, ainsi maintenant livrez vos membres comme esclaves à la justice, pour arriver à la sainteté.
Car, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l’égard de la justice.
Quels fruits portiez-vous alors? Des fruits dont vous rougissez aujourd’hui. Car la fin de ces choses, c’est la mort.
Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle. Romans 6.18

Le zèle de l'évangile pour chaussures

L'apôtre Paul exhortait les disciples de Rome à être zélés.

Ayez du zèle, et non de la paresse. Soyez fervents d’esprit. Servez le Seigneur. Romains 12:11

Il est important d'avoir du zèle pour Dieu. Le livre des Proverbes cite beaucoup de paroles contre la paresse et en particulier celle-ci :

Le paresseux dit: Il y a un lion sur le chemin, Il y a un lion dans les rues!  Proverbes 26:13 …Celui qui manque de courage a peur du lion rugissant…

Le psalmiste David proclame son zèle pour la maison de Dieu par une parole qui sera plus tard appliquée à Jésus.

Car le zèle de ta maison me dévore. Psaumes 69:9  - Jean 2.16,17

Le zèle dont il est question est celui que donne l'Evangile de paix, un zèle  pur, vrai,  intelligent.

Voici quelques passages parmi d'autres qui mettent en garde contre un faux zèle. Jésus reprochait aux pharisiens leur prosélytisme sectaire.

Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte; et, quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous. Matthieu 23:15

Paul dit :  J’étais plus avancé dans le judaïsme que beaucoup de ceux de mon âge et de ma nation, étant animé d’un zèle excessif pour les traditions de mes pères. Galates 1:14

Le zèle qu’ils ont pour vous n’est pas pur, mais ils veulent vous détacher de nous, afin que vous soyez zélés pour eux. Il est beau d’avoir du zèle pour ce qui est bien et en tout temps, et non pas seulement quand je suis présent parmi vous. Galates 4.17,18

Mais si vous avez dans votre cœur un zèle amer et un esprit de dispute, ne vous glorifiez pas et ne mentez pas contre la vérité.
Car là où il y a un zèle amer et un esprit de dispute, il y a du désordre et toutes sortes de mauvaises actions. Jacques 3:14-16

Parfois par excès de zèle nous pouvons être maladroits et désordonnés, comme l'écrit encore l'apôtre Paul.

Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans le stade courent tous, mais qu’un seul remporte le prix? Courez de manière à le remporter.
Tous ceux qui combattent s’imposent toute espèce d’abstinences, et ils le font pour obtenir une couronne corruptible; mais nous, faisons-le pour une couronne incorruptible.
Moi donc, je cours, non pas comme à l’aventure; je frappe, non pas comme battant l’air. 2 Corinthiens 9.24-26

Soyons zélés pour le bien et pour l'Evangile de paix. L'Évangile est encourageant, il ne laisse pas indifférents mais il nous stimule au service de Dieu. Allez par tout le monde, annoncez l'évangile...

Et qui vous maltraitera, si vous êtes zélés pour le bien? 1 Pierre 3:13

Nous désirons que chacun de vous montre le même zèle pour conserver jusqu’à la fin une pleine espérance, en sorte que vous ne vous relâchiez point, et que vous imitiez ceux qui, par la foi et la persévérance, héritent des promesses. Hébreux 6.11,12

Les chaussures du soldat romain étaient cloutées, pour mieux adhérer au sol. Cela l'empêchait de glisser.

Le zèle est accrocheur, les pieds zélés peuvent se tenir sur les rochers et courir. David dit : Il rend mes pieds semblables à ceux des biches, Et il me place sur mes lieux élevés. Psaumes 18:33

La foi pour bouclier

Prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin.

Le diable tire des flèches enflammées contre les enfants de Dieu : des paroles de doute, de mensonges, d'accusation,  de méchanceté,  etc.

La langue aussi est un feu; c’est le monde de l’iniquité. La langue est placée parmi nos membres, souillant tout le corps, et enflammant le cours de la vie, étant elle-même enflammée par la géhenne. Jacques 3:6

Afin d'éteindre les effets de ces paroles incendiaires, nous avons un bouclier spirituel. Le psalmiste David, dit :

"Mon bouclier est en Dieu, qui sauve ceux dont le cœur est droit." Psaumes 7:10

Mon bienfaiteur et ma forteresse, Ma haute retraite et mon libérateur, Mon bouclier, celui qui est mon refuge, Qui m’assujettit mon peuple! Psaumes 144:2

La foi a un bouclier, c'est Dieu lui même : "Mon bouclier est en Dieu". Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse.

Nous comprenons que David se réfugie en Dieu et dans sa parole, comme on se protège derrière un bouclier, comme il est écrit dans un psaume. 

Incline vers moi ton oreille, hâte-toi de me secourir! Sois pour moi un rocher protecteur, une forteresse, Où je trouve mon salut! Psaumes 31:2

Le salut des justes vient de l’Eternel; Il est leur protecteur au temps de la détresse.
L’Eternel les secourt et les délivre; Il les délivre des méchants et les sauve, Parce qu’ils cherchent en lui leur refuge. Psaume 37.39,40

Dans le psaume 35.2, il est question de deux boucliers, un petit et un grand.

De David. Eternel! défends-moi contre mes adversaires, Combats ceux qui me combattent!
Saisis le petit et le grand bouclier, Et lève-toi pour me secourir! Psaume 35.1,2

Le grand bouclier avait la taille d'un homme, il abritait le soldat entièrement et le protégeait contre les flèches enflammées lancées de loin.

Dieu est notre grand bouclier. Par la foi nous nous réfugions en lui et il nous couvre parfaitement. Il m'entoure par derrière et par devant, de tous côtés. Contre lui viennent s'écraser les traits enflammés du malin, le calomniateur, l'accusateur.

Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut Repose à l’ombre du Tout Puissant.
Je dis à l’Eternel: Mon refuge et ma forteresse, Mon Dieu en qui je me confie!
Car c’est lui qui te délivre du filet de l’oiseleur, De la peste et de ses ravages.
Il te couvrira de ses plumes, Et tu trouveras un refuge sous ses ailes; Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse. Psaume 91

Le petit bouclier servait dans les combats rapprochés, le corps à corps, pour se protéger des coups de massue ou d'épée de l'ennemi. C'est la foi dans les paroles de Dieu que nous plaçons contre les flèches de l'ennemi. Les Ecritures sont un bouclier à notre mesure que nous pouvons manier facilement, comme le faisait Jésus face à son adversaire le diable  : Il est écrit !

Toute parole de Dieu est éprouvée. Il est un bouclier pour ceux qui cherchent en lui un refuge. Proverbes 30:5

Prenez aussi le casque du salut

Le casque du soldat romain couvrait la tête et la nuque protégeant   des coups de massue ou d'épée. Il était muni d'une sangle ou d'une mentonnière pour assurer sa stabilité. Pendant le combat il devait rester en place.

Il y a dans cette figure, toute une symbolique : la tête est la partie la plus exposée et la plus fragile de notre corps. Dans  la boite crânienne  se trouve le cerveau siège de nos pensées, de nos facultés de réflexions.  La vue, l'ouïe, la parole, se situent dans notre tête. D'où l'importance de sa protection dans le combat.

Nos pensées sont l'objet des attaques de l'ennemi, qui essaie de les corrompre, comme l'écrit l'apôtre Paul.

Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ. 2 Corinthiens 11:3

Prendre le casque du salut c'est protéger nos pensées contre les insinuations du diable qui s'efforce de détruire notre assurance dans la grâce que  Dieu nous accorde gratuitement en Jésus-Christ.

La paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ. Philippiens 4:7

Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. Philippiens 4:8

Le casque du salut c'est l'assurance que nous sommes sauvés par la foi en Jésus-Christ.

Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.
Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. Ephésiens 2.8

Bien des chrétiens se sont trouvés ébranlés dans la certitude de leur salut par les insinuations du malin qui ne manque jamais une occasion de troubler et de saper notre assurance.

Gardons dans notre pensée  la conscience de la grâce de Dieu pour nous, une ferme assurance de sa miséricorde et du pardon de nos péchés par la croix de notre Seigneur Jésus-Christ.

Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. Romains 3.23

Nous revenons toujours à la croix de Jésus. Elle est notre assurance. Ce n'est pas par nos œuvres, par la qualité de notre vie spirituelle, par nos prières, par notre connaissance de la Bible. C'est par la foi en Jésus-Christ, uniquement

L'assurance de mon salut repose sur la valeur du sang de Jésus répandu pour mes péchés. Là est ma victoire. Apocalypse 12.10,11

Si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. 1 Jean 1:7

Le diable voudrait bien me faire douter de cela…Mais j'ai l'assurance que par son sang  Jésus m'a sauvé de mes péchés et de toute la puissance de l'ennemi  !

Prenons et gardons sur nos pensées  le casque du salut de Dieu !

La Parole de Dieu pour épée

L'épée du soldat romain était un glaive à deux tranchants, assez court (environ 60 centimètres), maniable, robuste et pénétrant. dans le combat rapproché il servait à transpercer l'adversaire.

La parole de Dieu c'est notre épée, l'épée de  l'Esprit de Dieu. Elle a été forgée, inspirée par le Saint-Esprit. Alors elle est efficace, saisissons là.

Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du cœur. Hébreux 4:12

Lorsque le tentateur est venu défier Jésus dans un combat singulier, le Seigneur a utilisé l'épée de Dieu : "Il est écrit" et le diable s'est enfui, non sans avoir essayé de retourner l'arme contre Jésus, mais le Seigneur savait parfaitement manier la Parole de Dieu. Le diable peut essayer de nous tromper en utilisant des textes bibliques sortis de leur contexte. N'oubliez pas, c'est un menteur et un rusé. 

Comme Jésus l'a fait, ne négligeons pas la Parole de Dieu dans nos combats et si le diable veut sen servir contre nous  retirons-lui l'épée des mains et retournons la contre lui.

Beaucoup de chrétiens citent les Écritures à tort et à travers sans se préoccuper de l'enseignement général de la Parole de Dieu. Ils pensent que le fait de crier un verset à l'ennemi le fera s'enfuir.

Le diable connaît la Bible et il sait si nous en faisons un usage judicieux. Jésus pouvait dire "il est écrit", car il savait de quoi il parlait et  il vivait aussi ce qui "est écrit".

L'apôtre Paul dit qu'il ne frappait pas comme "battant l'air"… Certains font des moulinets impressionnants avec les textes bibliques, mais apparemment cela ne semble pas très efficace. D'autres manient la Parole de Dieu si maladroitement qu'ils blessent tous ceux qui les entourent.

La Parole de Dieu c'est l'épée de l'Esprit, une arme spirituelle, tranchante et pénétrante, très efficace, si nous savons la manier spirituellement.

David dit : Béni soit l’Éternel, mon rocher, qui exerce mes mains au combat, mes doigts à la bataille, Psaumes 144:1.

Dans l'Ancien Testament il est question d'un juge d'Israël, Ehud, un homme de Dieu, qui pour libérer son peuple se fit une épée à deux tranchants longue d’une coudée. Il la ceignit sous ses vêtements, au côté droit, puis  Il vint vers le roi de Moab, un ennemi cruel d'Israël et le transperça de son épée en lui disant j'ai une parole de Dieu pour toi ! Juges 3:16

Que le Saint-Esprit nous enseigne à manier son épée spirituellement, avec habileté, non pas contre la chair et le sang mais contre nos ennemis spirituels identifiés par les Écritures.

Enfin la prière

La prière est une arme de Dieu efficace dans nos combats. Elle est citée en dernier dans la liste mais cela ne diminue pas son importance.

Jésus nous exhorte à prier constamment et à prier avec foi, sans nous relâcher.

Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu’il faut toujours prier, et ne point se relâcher. Luc 18:1 ...

Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible. Matthieu 26:41

Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme. Luc 21:36

Concernant notre combat, l'apôtre Paul écrit :

Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints. Éphésiens 6.18

Paul demandait à ses amis de le soutenir dans ses combats par des prières.

Je vous exhorte, frères, par notre Seigneur Jésus-Christ et par l’amour de l’Esprit, à combattre avec moi, en adressant à Dieu des prières en ma faveur,

Un serviteur de Dieu combattait avec ardeur en priant pour les disciples de Christ :

Epaphras, qui est des vôtres, vous salue: serviteur de Jésus-Christ, il ne cesse de combattre pour vous dans ses prières, afin que, parfaits et pleinement persuadés, vous persistiez dans une entière soumission à la volonté de Dieu. Colossiens 4:12

Toutes sortes de prières.

. La prière par l'Esprit,

Notre façon habituelle de  prier est notre langue maternelle, en l'occurrence le français en ce qui me concerne. Nous prions dans un langage intelligible. Il est réconfortant de savoir que Dieu notre Père céleste comprend toutes les langues, celles des anges et des hommes, même le balbutiement des enfants.

Mais dans le combat contre le diable et la puissance des ténèbres, il y a une façon de prier qui est très efficace et recommandée ici, c'est "la prière par l'Esprit". Cette prière est celle dont Paul parle en 1 Corinthiens 14. 14/15

Lisez à ce sujet les études sur : "le parler en langue" et "prier par l'esprit"

. La prière intercession,

Ce sont  les prières et les supplications que nous faisons les uns pour les autres, Paul dit "pour tous les saints", c'est à dire nos frères et sœurs dans la foi. Ceux qui sont l'objet comme nous des agressions du diable. 1 Pierre 5.9

. La prière constante, persévérante.

Il s'agit, non pas de prier de temps en temps, pour des occasions spéciales, mais d'une vie de prière constante et régulière, pour laquelle nous consacrons du temps chaque jour.

"Faites en tout temps, toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance." Éphésiens 6.18

Ne nous relâchons pas dans notre vie de prière, prions sans cesse avec foi et persévérance. Ceux qui prient de cette façon remportent  les victoires.

Conclusion

Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.
Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.
C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Ephésiens 6.11

La vie de disciple de Christ et d'enfant de Dieu est un combat permanent, ne l'oublions pas. En devenant disciples de Jésus-Christ nous nous sommes fait un ennemis irréductible :

Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. 1 Pierre 5:8

Il a à son service toute une armée d'esprits méchants, malfaisants, puissants, ayant  un rang élevé dans  le monde invisible :  des dominations, des autorités, des princes du monde des ténèbres, des esprits méchants dans les lieux célestes. Ephésiens 6.12

C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Ephésiens 6.13
Nous sommes vivement exhortés à être vigilants et enseignés sur la façon dont nous devons combattre avec les moyens que Dieu nous donne, non avec nos propres armes ou force ou moyens, mais avec la force et les armes spirituelles de Dieu.

Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair.
Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. 2 Corinthiens 12.3

Souvenons que  les vainqueurs de Dieu dont la Bible nous parle étaient des hommes et des femmes de la même nature que nous, mais   ils ont combattus selon les règles divines. 

Haut de page

Lire aussi : Combattre des esprits - Combattre, résister et Vaincre - Résister au diable - le diable - RésisterNe pas succomber - Fortifiés - Les armes de Dieu

La force est à Dieu - Par mon Esprit - Le Combat de l'Eglise