| Page d'accueil | • Présentation du site • Introduction • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage • Entrée pasteurweb

La vie chrétienne

| Page d'accueil |
| Remonter|
La repentance
Bâtir sur le roc
Disicples
Aimer Dieu
L'homme spirituel
L'homme nouveau
Nouvelle identité
Enfant ou adulte
Le discernement
La vie avec Dieu
Notre culte
Dans l'église
Carrière pour qui ?
Témoins de Jésus
Lumière du monde
Lumière et vérité
Des serviteurs
Le chrétien et l'argent
Jeux de hasard
Des trucs
Education Chrétienne
Notre nom
Identification

L'homme spirituel

Nous trouvons des expressions dans les enseignements de l'apôtre Paul qui définissent parfaitement la nouvelle situation de ceux qui après avoir cru en Christ, demeurent en Lui, unis à lui, dans sa communion. 

Deux de ces expressions sont très proches et complémentaires  : l'homme nouveau et l'homme spirituel.

L'homme nouveau indique ce que nous sommes devenus par l'action du Saint-Esprit dans notre cœur : une nouvelle créature.

Il faut absolument que nous comprenions qu'il ne s'agit pas de la pratique d'une religion quelle qu'elle soit, même évangélique, mais d'une naissance nouvelle, c'est à dire d'une action miraculeuse que Dieu opère  par le Saint-Esprit dans notre esprit, lorsque nous croyons en Jésus, selon ce qui est écrit :

Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu,  lesquels sont nés,  non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. Jean 1.12/13

Tant que nos péchés ne sont pas pardonnés et effacés par le sang de Jésus-Christ, notre esprit est spirituellement mort, séparé de Dieu. Il ne peut être  rendu à la vie que lorsque nous croyons en Jésus-Christ. 

Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés ...  Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ  Éphésiens 2:1/5 

Dieu, par l'Esprit de son Fils envoie dans nos cœurs,  fait  naître en nous, une vie nouvelle appelée l'homme nouveau.

 ...l‘homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l’image de celui qui l’a créé. Éphésiens 4:24 -  Colossiens 3:10

Cette expérience n'est pas forcément spectaculaire, mais elle est néanmoins réelle et elle caractérise par un changement de mentalité et de vie. 

L'homme spirituel désigne  notre nouvelle vie  en Jésus-Christ.

Nous pouvons définir l'expression "l'homme spirituel" par "l'homme de l'Esprit", non seulement à cause de la présence et  la manifestation du Saint-Esprit, mais aussi et surtout par l'œuvre qu'Il opère en nous en changeant  notre mentalité, notre  esprit étant désormais  inspiré, animé, dirigé, par l'Esprit de Christ. C'est un principe de base élémentaire et indispensable.

L'homme spirituel, c'est celui qui vit par l'Esprit de Dieu et se laisse conduire par Lui, afin de ne pas accomplir les œuvres de la chair, mais de produire le fruit de l'esprit. Galates 5

C'est cette vie de l'esprit qui va se développer en nous et croître jusqu'à atteindre sa stature parfaite, c'est l'objectif de Dieu pour tous les saints, c'est à dire ceux qui appartiennent au Seigneur Jésus-Christ, c'est la raison d'être des ministères et des dons de l'Esprit. Il faut que tous : ceux qui sont enseignés et ceux qui enseignent le comprennent.

Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, Éphésiens 4.11/13

L'expression "l'homme spirituel", utilisée en particulier dans le vocabulaire de l'apôtre Paul, désigne ceux qui étant nés de l'esprit  parviennent à l'état d'adultes spirituels par opposition à ceux qui restent des enfants spirituellement immatures .

Pour moi, frères, ce n’est pas comme à des hommes spirituels que j’ai pu vous parler, mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ. 1 Corinthiens 3:1 

L’homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n’est lui-même jugé par personne. 1 Corinthiens 2:15

Selon la Parole de Dieu, l'homme spirituel ou l'adulte spirituel, c'est une personne qui est parvenue par la croissance spirituelle à l'état d'homme fait.

Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l’usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal. Hébreux 5:14

Il y a dans la Parole de Dieu une nourriture légère, du lait, pour les nouveaux nés en Christ et une nourriture plus substantielle pour ceux qui ont grandi en Christ.

Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter; et vous ne le pouvez pas même à présent, parce que vous êtes encore charnels.  1 Corinthiens 3:2

Or, quiconque en est au lait n’a pas l’expérience de la parole de justice; car il est un enfant. Hébreux 5:13

Lorsque l'apôtre Paul emploie l'expression "l'homme charnel" en opposition à l'homme spirituel, il désigne par là, l'être humain qui en est encore au stade d'un comportement dicté par ses sentiments et ses émotions, l'homme psychique, aussi traduit par l'homme animal, c'est à dire l'homme de l'âme (psuché).

En effet, puisqu’il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n’êtes-vous pas charnels, et ne marchez-vous pas selon l’homme?

Il écrit aux chrétiens Galates

Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Galates 5:17 

Souvent nous confondons ce que la Bible nomme "la chair" avec notre corps physique. Or en examinant surtout le Nouveau Testament et en particulier les épîtres de l'apôtre Paul, nous apprenons que l'expression "la chair" désigne tout ce qui dans  l'être humain est opposé à la nature de Dieu, son Esprit, sa pensée, sa volonté, ses desseins.

L'apôtre Paul décrit la chair comme une manière de vivre qui est influencée par les pensées, les sentiments, les convoitises, les désirs, les passions ,  qui sont en nous, selon que le dit aussi Jésus :

Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l’homme. Marc 7.21/23

Ce qui est bon, je le sais, n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ma chair: j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien. Romains 7:18

Vivre selon la chair c'est donc se laisser entraîner par notre nature non régénérée, pécheresse et opposée à Dieu.

Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion.
Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres… Éphésiens 2.1/3 

Cependant, vivre selon la chair ne signifie pas seulement le péché, mais se rapporte aussi aux sentiments et aux comportements religieux opposés à la pensée de Dieu.

Il y a une opposition totale entre notre façon de penser et celle de Dieu.

Jésus disait aux pharisiens religieux :

Vous jugez selon la chair; moi, je ne juge personne. Jean 8:15

Et il leur dit: Vous êtes d’en bas; moi, je suis d’en haut. Vous êtes de ce monde; moi, je ne suis pas de ce monde. Jean 8:23

Dieu dit par son prophète :

Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Eternel.
Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées. Esaïe 55:8/9 

Notre intellect, nos raisonnements, notre façon de penser, nos sentiments, notre nature affective et émotionnelle, peuvent et sont même souvent opposés  à l'Esprit de Dieu. c'est ce que l'on appelle aussi "être charnel"

L'intelligence, les sentiments et les émotions  ont leur place dans la vie chrétienne lorsque qu'ils sont touchés et régénérés par le Saint-Esprit et qu'ils expriment soit notre repentance, la tristesse d'avoir offensé Dieu, soit  notre reconnaissance par des actions de grâces et  l'adoration que nous inspire l'Esprit de Dieu.

Mais notre intellect, nos sentiments et nos émotions ne doivent pas nous dicter notre conduite. 

Je dis toujours que les expériences encouragent la foi, mais que la Parole écrite de Dieu est la seule référence en matière de doctrine, d'enseignement.
Les chrétiens de Corinthe étaient influencés par les apparences, la personnalité des hommes qui ont exercé leur ministère auprès d'eux : Paul, Pierre et Apollos. Les "plus spirituels" s'en référaient à Christ, mais leur comportement était aussi charnel que les autres.

Le comportement des chrétiens de Corinthe était dans ce sens "enfantin", car il ne procédait pas d'un jugement spirituel qui est le fait du chrétien  adulte concernant la vie de l'Esprit.

En revenant à 1 Corinthiens 2.15, nous remarquons qu'il est question du discernement, de la compréhension des choses spirituelles.

Voici comment traduit Alfred Kuen dans sa version Parole Vivante : 

Celui qui possède cet Esprit, par contre, est capable de tout comprendre et approfondir ; il sait apprécier les faits et les idées à leur juste valeur et peut se former un jugement équitable sur tout, tandis qu’il reste lui–même indépendant du jugement d’autrui. 1 Corinthiens 2:15

Ce texte nous aide à comprendre la différence entre l'homme spirituel et l'homme charnel. L'un est dirigé par le Saint Esprit, l'autre est sous l'influence de sa propre personnalité.

Est-ce à dire que l'homme spirituel est parfait ? Non ! L'apôtre Paul qui était un homme spirituel n'était pas pour autant encore parvenu à la perfection, mais il courait vers le but, s'efforçant de la saisir.

Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ. Philippiens 3:12

C'est aussi cela qui fait la différence entre l'homme spirituel et l'homme charnel : ce dernier se satisfait de son état, sans chercher à croître, tandis que le premier s'efforce continuellement de plaire à Dieu en "courant vers le but" de la perfection en Jésus-Christ.

Je rappelle le texte que je cite  plus haut :

Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’oeuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction,  mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ. Éphésiens 4./11 

L'homme spirituel, c'est celui qui va s'affermir dans une foi saine et solide en Jésus-Christ, qui ne sera plus inconstant dans ses choix et ses voies comme un enfant qui ne sait pas encore ce qui est juste, mais qui se fortifiera en pratiquant la vérité dans l'amour, ce qui le fera croître à tous égards en celui qui est le chef Christ.

 Veillez, demeurez fermes dans la foi, soyez des hommes, fortifiez-vous. 1 Corinthiens 16:13

Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus-Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. 1 Pierre 5:10 

 

 

Haut de page

Lire aussi : Enfant ou adulte