| Page d'accueil | • Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

Encouragement

| Page d'accueil |
| Remonter|
Petits troupeaux
Prévoyance divine
Promesses de Dieu
Les voeux de Dieu
Cherchez l'Eternel
S'approcher de Dieu
Chantez
Dans son sanctuaire
Dieu fait croître
Chrétiens heureux
L'épreuve
Eprouvés mais consolés
Job 1
Job 2
Pourquoi
L'écharde
La souffrance
Découragement
Surmonter
La solitude
La vieillesse
La confiance
Tempête apaisée
Le coeur appesanti
Mon secours
Rafraîchissant
Une ville habitable
2008  Meilleurs voeux
Espérer
Souviens-toi

Une ville habitable

Mon propos,  aujourd'hui, s'inspire de la lecture du Psaume 107, verset 1 à 7

Louez l’Eternel, car il est bon, Car sa miséricorde dure à toujours!

Qu’ainsi disent les rachetés de l’Eternel, Ceux qu’il a délivrés de la main de l’ennemi,

Et qu’il a rassemblés de tous les pays, De l’orient et de l’occident, du nord et de la mer!

Ils erraient dans le désert, ils marchaient dans la solitude, Sans trouver une ville où ils pussent habiter.

Ils souffraient de la faim et de la soif; Leur âme était languissante.

Dans leur détresse, ils crièrent à l’Eternel, Et il les délivra de leurs angoisses;

Il les conduisit par le droit chemin, Pour qu’ils arrivassent dans une ville habitable.

Qu’ils louent l’Eternel pour sa bonté, Et pour ses merveilles en faveur des fils de l’homme!

Car il a satisfait l’âme altérée, Il a comblé de biens l’âme affamée.

De plus en plus de chrétiens sont à la recherche d'églises où ils pourraient être désaltérés et rassasiés, "une ville habitable" .

Or il faut reconnaître que ce n'est pas chose facile et que sans être intransigeants,  il y a des églises qui ne répondent pas à la pensée du Souverain Pasteur des brebis.

On y trouve plus de problèmes que de solutions, plus de questions que de réponses,  plus d'agitation que de paix, plus de blessures que de guérison. On tire le lait des brebis et on leur tond la laine, mais elles ne trouvent rien qui les désaltère et les nourrisse vraiment. Certains responsables sont plus intéressés par les offrandes que soucieux du bien être des membres de leurs troupeaux.

Heureusement, il y a aussi des églises qui répondent à l'attente de Dieu, quoique n'étant pas parfaites. Leurs bergers s'en remettent au Seigneur pour recevoir de Lui, la sagesse, l'intelligence et la compassion pour paître le troupeau qui leur est confié, selon 1 Pierre 5.1/4

Voici les exhortations que j’adresse aux anciens qui sont parmi vous, moi ancien comme eux, témoin des souffrances de Christ, et participant de la gloire qui doit être manifestée:

Paissez le troupeau de Dieu qui est sous votre garde, non par contrainte, mais volontairement, selon Dieu; non pour un gain sordide, mais avec dévouement;  non comme dominant sur ceux qui vous sont échus en partage, mais en étant les modèles du troupeau.

Et lorsque le souverain pasteur paraîtra, vous obtiendrez la couronne incorruptible de la gloire.

Esaïe 40:11  Comme un berger, il paîtra son troupeau, Il prendra les agneaux dans ses bras, Et les portera dans son sein; Il conduira les brebis qui allaitent.

Ézéchiel 34.15/16  C’est moi qui ferai paître mes brebis, c’est moi qui les ferai reposer, dit le Seigneur, l’Eternel.

Je chercherai celle qui était perdue, je ramènerai celle qui était égarée, je panserai celle qui est blessée, et je fortifierai celle qui est malade. Mais je détruirai celles qui sont grasses et vigoureuses. Je veux les paître avec justice.

Premièrement, nous devons édifier des assemblées qui soient des lieux de grâce, des villes habitables,  dans lesquelles les brebis du Seigneur ne se déchirent pas, mais trouvent le repos, la guérison, la bénédiction, le salut, la joie et la paix.

Des assemblées qui ne servent pas  l'ambition et les intérêts de quelques uns, mais  au bien être de ceux qui les fréquentent.

J'avais préparé un texte intitulé "Irrité et furieux", inspiré de la parole du prophète Ézéchiel : 

Ezéchiel 3:14  L’esprit m’enleva et m’emporta. J’allais, irrité et furieux, et la main de l’Eternel agissait sur moi avec puissance.

Mais réflexion faîte, je me suis dit que j'étais plutôt triste et malheureux lorsque je vois  des personnes qui errent à la recherche d'une église dans laquelle ils seraient rassasiés et heureux.

Je ne pense pas avoir un ministère de prophète, mais il m'arrive de ressortir d'un culte irrité et furieux, tellement on est éloigné de la pensée de Christ. Tellement c'était pauvre concernant l'Esprit et la Parole de Dieu.

Il y a eu une prédication convenable, une heure de louange très exaltante pour ne pas dire extravagante. Et quelques uns s'en retournent contents d'avoir passé un bon moment, tandis que d'autres repartent avec leurs problèmes sans solution, leurs souffrances et leurs plaies ni pansées, ni guéries.

Alors je me culpabilise d'être irrité, mais mon irritation ne se calme pas, jusqu'à ce que je tombe sur ce texte d'Ézéchiel :

J’allais, irrité et furieux, et la main de l’Eternel agissait sur moi avec puissance.

En relisant le psaume 107, je comprends mieux la miséricorde et la bonté du Seigneur en faveur de ceux qui sont dans la détresse, même lorsqu'ils en sont responsables.

Psaumes 107:17   Les insensés, par leur conduite coupable Et par leurs iniquités, s’étaient rendus malheureux.

… Dans leur détresse, ils crièrent à l’Eternel, Et il les délivra de leurs angoisses;

Il envoya sa parole et les guérit, Il les fit échapper de la fosse.

Qu’ils louent l’Eternel pour sa bonté, Et pour ses merveilles en faveur des fils de l’homme!

Pouvons nous blâmer des gens qui cherchent une église qui réponde à leur aspiration profonde d'être heureux dans la présence du Seigneur, de son Esprit consolateur et sa Parole guérissante.

Réfléchissons un instant, nous qui avons quelques responsabilités dans les assemblées : faisons nous tout ce que nous pouvons pour les rendre habitables selon la pensée du Bon Berger ?

J'entends souvent prêcher "N'abandonnons pas notre assemblée", mais peut-être serait-il bon de méditer cette parole du prophète :

Les bergers ont été stupides, Ils n’ont pas cherché l’Eternel; C’est pour cela qu’ils n’ont point prospéré, Et que tous leurs troupeaux se dispersent. Jérémie 10:21

Je sais qu'il se crée de plus en plus d'églises sous l'impulsion d'hommes ambitieux qui prennent pour prétexte le manque de spiritualité des assemblées et qui provoquent des divisions en entraînant après eux des personnes contestataires et insatisfaites. Il y aura toujours des loups cruels qui n'épargneront pas le troupeau.

Cependant, nous devons nous remettre en question et faire les efforts nécessaires, afin que les églises soient des assemblées dans lesquelles se vivent la paix, la guérison, la joie du salut, une véritable adoration de Dieu, la manifestation de l'Esprit Saint, la gloire du Seigneur Jésus-Christ.

L'assemblée doit devenir "une ville habitable", une "ville de refuge", où les malheureux trouvent la délivrance de leurs détresses, comme le dit le psalmiste, où les pécheurs trouvent le pardon de leurs péchés et le salut de leur âme, où les malades trouvent la guérison … Une ville dans laquelle le Seigneur habite et manifeste sa bonté et sa miséricorde.

Le jour approche où Dieu va faire paraître la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, selon ce qui est annoncé :

Apocalypse : 21

Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux.
Et j’entendis du trône une forte voix qui disait: Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux.
Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.
  

Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux vint, et il m’adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai l’épouse, la femme de l’agneau.
Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne. Et il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d’auprès de Dieu, ayant la gloire de Dieu.  Son éclat était semblable à celui d’une pierre très précieuse, d’une pierre de jaspe transparente comme du cristal.

... Je ne vis point de temple dans la ville; car le Seigneur Dieu tout-puissant est son temple, ainsi que l’agneau.
La ville n’a besoin ni du soleil ni de la lune pour l’éclairer; car la gloire de Dieu l’éclaire, et l’agneau est son flambeau.
Les nations marcheront à sa lumière, et les rois de la terre y apporteront leur gloire.
Ses portes ne se fermeront point le jour, car là il n’y aura point de nuit.
On y apportera la gloire et l’honneur des nations.
Il n’entrera chez elle rien de souillé, ni personne qui se livre à l’abomination et au mensonge; il n’entrera que ceux qui sont écrits dans le livre de vie de l’agneau.

En attendant ce jour glorieux après lequel nous aspirons et pour lequel nous nous tenons prêts, nous prions que déjà sur la terre les églises soient autant de lieux de bénédiction dans lesquels se manifestent l'amour,  la bonté et la grâce du Seigneur Jésus-Christ

Et pour vous qui cherchez une "ville habitable", une église pas parfaite, mais accueillante, dans laquelle vous trouverez l'Esprit et la Parole de Dieu, encouragements, consolations, guérisons,  amour et communion fraternelle, sachez qu'elle existe certainement et que Dieu veut vous y conduire.

Il suffit que vous le lui demandiez et que vous le laissiez vous diriger :

Ils erraient dans le désert, ils marchaient dans la solitude, Sans trouver une ville où ils pussent habiter.

Ils souffraient de la faim et de la soif; Leur âme était languissante.

Dans leur détresse, ils crièrent à l’Eternel, Et il les délivra de leurs angoisses

Il les conduisit par le droit chemin, Pour qu’ils arrivassent dans une ville habitable.

 

Haut de page

Lire aussi :