Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

| Page d'accueil |
| Remonter|
Petits troupeaux
Prévoyance divine
Promesses de Dieu
Les voeux de Dieu
Cherchez l'Eternel
S'approcher de Dieu
Chantez
Dans son sanctuaire
Dieu fait croître
Chrétiens heureux
L'épreuve
Eprouvés mais consolés
Job 1
Job 2
Pourquoi
L'écharde
La souffrance
Découragement
Surmonter
La solitude
La vieillesse
La confiance
Tempête apaisée
Le coeur appesanti
Mon secours
Rafraîchissant
Une ville habitable
2008  Meilleurs voeux
Espérer
Souviens-toi

Le cœur appesanti

Tout d'abord  il faut rappeler le sens de l'appesantissement. Il s'agit d'une somnolence progressive qui ralentit les mouvements du corps et engourdit  les facultés de l'esprit.

Sur le plan spirituel, ce qui nous intéresse ici, c'est l'endormissement de notre sensibilité au Saint-Esprit chargé de nous communiquer les choses du Royaume de Dieu.

Nous connaissons tous cet état qui précède le sommeil physique, lorsque tellement fatigués nos corps et nos yeux s'appesantissent  nous obligeant à lutter pour rester éveillés :

Pierre et ses compagnons étaient appesantis par le sommeil; mais, s’étant tenus éveillés, ils virent la gloire de Jésus et les deux hommes qui étaient avec lui. Luc 9:32

De la même façon il existe un appesantissement  spirituel, contre lequel Jésus nous met en garde en parlant du jour de son avènement :

Prenez garde à vous-mêmes, de crainte que vos cœurs ne s’appesantissent par les excès du manger et du boire, et par les soucis de la vie, et que ce jour ne vienne sur vous à l’improviste ...Luc 21.34

Jésus rappelait aux juifs la parole du prophète :

Et pour eux s’accomplit cette prophétie d’Esaïe: Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point.
Car le coeur de ce peuple est devenu insensible; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, Qu’ils ne comprennent de leur coeur, Qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. Matthieu 13:14

Il arrive hélas que  nous laissons notre esprit s'engourdir, s'appesantir et finalement s'endormir. Nous ne percevons plus alors les réalités spirituelles, notre vision des choses de l'Esprit est affaiblie et finit par s'obscurcir entièrement !

Cela ne veut pas toujours dire que nous sommes inactifs sur le plan de la piété, mais cette activité peut simplement n'être  qu'une apparence.

... l’apparence de la piété, 2 Timothée 3:5

Voici ce que dit celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles: Je connais tes œuvres. Je sais que tu passes pour être vivant, et tu es mort. Apocalypse 3:1

Plusieurs choses conduisent à l'appesantissement spirituel : trop de préoccupations matérielles, les soucis de la vie,  une affection excessive pour les plaisirs de la vie,  l'attrait  que certains péchés exercent sur notre nature charnelle.

L'appesantissement spirituel n'est pas le sommeil proprement dit, c'est une sensation d'insensibilité qui nous saisit, lorsque les choses deviennent floues, cotonneuses, lointaines. Nous sommes entrainés dans l'éloignement de Dieu, devenant de moins en moins sensibles aux réalités spirituelles, au témoignage de la présence du Seigneur, à la perception de la manifestation du Saint-Esprit.

On peut imager cet état en le comparant à une peau qui s'épaissit et devient dure, insensible au toucher. Notre esprit peut ainsi  devenir épais  et insensible.

Leur cœur est épaissi comme de la graisse Psaumes 119:70

Leur esprit obscur est devenu insensible, ils demeurent aveugles (pour la vérité). 2 Corinthiens 3:14 

Quand nous prenons conscience du danger de cette situation nous sommes saisis par la crainte de ne plus retrouver la communion avec le Seigneur car nous nous sentons loin de Lui. Nous cherchons à revenir, mais nous ne savons pas toujours comment.

Comment revenir ?

Le premier point c'est de retrouver nos anciens souvenirs :

Souviens-toi de l’Eternel, ton Dieu, car c’est lui qui te donnera de la force ... Deutéronome 8:18

Souvenez-vous des prodiges qu’il a faits, De ses miracles et des jugements de sa bouche, Psaumes 105:5

Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières oeuvres; Apocalypse 2:5

Se rappeler les premiers temps de notre marche avec le Seigneur, le temps du premier amour, puis se repentir, demander pardon à Dieu et à Jésus de nous être laissés entrainer dans l'éloignement.

Il faut surtout reprendre confiance en Dieu notre Père céleste, dans son amour indéfectible, sa miséricorde inépuisable et sa patience infinie.

Considérer attentivement la nature et les sentiments du Seigneur Jésus-Christ, le divin et bon berger à l'égard de ses brebis les plus fragiles ou les plus  éloignées.

Enfin il faut réfléchir à la mission du Saint-Esprit qui est chargé de nous communiquer la grâce de Dieu, de nous ramener dans un esprit de repentance et de nous aider à retrouver notre premier amour.

Je dis "il faut" mais dans une telle situation même la force de vouloir est affaiblie ! Une forme d'inertie spirituelle nous a saisis et annihile nos efforts.

Lorsque l'on a atteint ce qui peut ressembler à un point de non retour, mais que l'on ressent encore ne serait-ce qu'un faible désir intérieur, si faible qu'il ne suffit plus a redonner la force du revenir, souvenons nous que Dieu n'a pas dit son dernier mot et que Jésus notre Berger est le Berger infatigable qui ne renonce jamais.

Il cherche sa brebis jusqu'à ce qu'il la retrouve. Il n'éteint pas le lumignon prêt à s'éteindre, il ne brise pas le roseau cassé.

Ainsi parle l’Eternel: Quand il se trouve du jus dans une grappe, On dit: Ne la détruis pas, Car il y a là une bénédiction! J’agirai de même, pour l’amour de mes serviteurs, Afin de ne pas tout détruire. Esaïe 65:8

Dis-leur: Ainsi parle l’Eternel: Est-ce que l’on tombe sans se relever? Ou se détourne-t-on sans revenir?  Jérémie 8:4

Seuls Dieu notre Père céleste et le Seigneur Jésus-Christ peuvent nous ramener avec l'aide du Saint-Esprit qui nous inspire  la prière qui convient :

Fais-moi revenir, et je reviendrai, Car tu es l’Eternel, mon Dieu. Jérémie 31.18

Le prophète Jérémie écrit dans ses lamentations :

Fais-nous revenir vers toi, ô Eternel, et nous reviendrons! Donne-nous encore des jours comme ceux d’autrefois!. Lam.5.20

Il savait que la miséricorde, la bonté et les compassions de Dieu durent à toujours ... qu'elles sont éternelles !

Les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, Ses compassions ne sont pas à leur terme;
Elles se renouvellent chaque matin. Oh! que ta fidélité est grande! Lam. 3.22

Souvenons nous aussi des paroles de l'apôtre Pierre :

Vous étiez comme des brebis errantes. Mais maintenant vous êtes retournés vers le pasteur et le gardien de vos âmes. 1 Pierre 2:25

Nous pourrons alors chanter avec le psalmiste ce cantique :

L’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges; C’est lui qui m’a sauvé.
Des cris de triomphe et de salut s’élèvent dans les tentes des justes: La droite de l’Eternel manifeste sa puissance!
La droite de l’Eternel est élevée! La droite de l’Eternel manifeste sa puissance!
Je ne mourrai pas, je vivrai, Et je raconterai les oeuvres de l’Eternel.
L’Eternel m’a châtié, Mais il ne m’a pas livré à la mort.
Ouvrez-moi les portes de la justice: J’entrerai, je louerai l’Eternel.
Voici la porte de l’Eternel: C’est par elle qu’entrent les justes.
Je te loue, parce que tu m’as exaucé, Parce que tu m’as sauvé.
La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l’angle.
C’est de l’Eternel que cela est venu: C’est un prodige à nos yeux. Psaume 118.14

Léopold Guyot, pasteurweb

Haut de page

Lire aussi : Le réveil