| Page d'accueil | • Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

Encouragement

| Page d'accueil |
| Remonter|
Petits troupeaux
Prévoyance divine
Promesses de Dieu
Les voeux de Dieu
Cherchez l'Eternel
S'approcher de Dieu
Chantez
Dans son sanctuaire
Dieu fait croître
Chrétiens heureux
L'épreuve
Eprouvés mais consolés
Job 1
Job 2
Pourquoi
L'écharde
La souffrance
Découragement
Surmonter
La solitude
La vieillesse
La confiance
Tempête apaisée
Le coeur appesanti
Mon secours
Rafraîchissant
Une ville habitable
2008  Meilleurs voeux
Espérer
Souviens-toi

l'épreuve

Cette étude, prêchée lors d'un culte à l'église de Levallois, en avril 2002, est réactualisée et donnée ici, dans le cadre de la rubrique "Encouragements" où vous trouverez également des réflexions sur tout ce qui s'y rattache.

J'ai cherché, à donner un enseignement le plus clair possible, afin que lorsque nous traversons l'épreuve nous puissions trouver des références qui nous encouragent et nous aident à traverser et surmonter les mauvais jours. Il s'agit donc d'une étude éminemment pratique.

La Bible, Parole écrite inspire de Dieu, contient de nombreux passageS concernant l'épreuve afin qu'en lisant les récits et les témoignages d'hommes et de femmes douloureusement éprouvés nous soyons encouragés à persévérer dans la foi confiante en Dieu notre Père céleste.

Les écrits concernant ces diverse épreuves nous en expliquent la raison et le but. Ils nous aident à mieux comprendre et supporter les moments difficiles

1 Pierre 1.6/9 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts, pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux, à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps!
C’est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu’il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves, afin que l’épreuve de votre foi, plus précieuse que l’or périssable qui cependant est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l’honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra, lui que vous aimez sans l’avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore, vous réjouissant d’une joie ineffable et glorieuse, parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi.

Jacques 1.2/5 Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience.
Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son oeuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien. 

Ces deux passages, en particulier; ce que   l'apôtre Pierre écrit, éclairent parfaitement notre réflexion au sujet du but et de l'utilité des épreuves.

Examinons ensemble ce sujet qui souvent nous rend  perplexes.

Lorsque survient l'épreuve, sous quelque forme qu'elle se présente, nous posons souvent la question de son origine et de sa raison : Qui en est l'auteur ? Pourquoi ? 

Je vais m'efforcer d'apporter à nos interrogations, l'éclairage des Ecritures

Qu'est-ce que l'épreuve ?

Différents termes peuvent désigner des situations difficiles : affliction, peine, souffrance, maladie, malheur, tribulations, détresse… 

Le verbe éprouver en français, est traduit de l'hébreu " nacah (naw-saw') mettre à l'épreuve = essayer, éprouver, tester, passer au contrôle, tenter. 

Comme nous pouvons le constater l'épreuve est toujours un moment de vérité, éprouvant la résistance des personnes ou des choses. Comme on dit dans le monde : çà passe ou çà casse !

L'apôtre Pierre prend l'exemple de l'or éprouvé par le feu, passé à l'épreuve du feu pour en ôter les scories, afin de le rendre le plus pur possible. 1 Pierre 1.7 

L'apôtre Paul cite l'épreuve du tribunal de Christ, qui révèlera la valeur de nos œuvres :

L'œuvre de chacun sera manifestée; car le jour la fera connaître, parce qu'elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu'est l'œuvre de chacun. 1 Corinthiens 3:13

Pour un enfant de Dieu, l'épreuve est un moment de vérité, dans lequel il est confronté à la réalité et où sont t testées la qualité et  la fermeté de ses engagements, de sa foi, de son amour, de sa persévérance, de sa patience, de sa fidélité.

Dieu permet l'épreuve, parfois même il la suscite

Abraham a connu cette situation. 

"Après ces choses, Dieu mit Abraham à l'épreuve, et lui dit: Abraham! Et il répondit: Me voici!" Genèse 22:1 

Ici nous remarquons que c'est Dieu lui-même qui éprouve Abraham, afin de révéler la foi de son serviteur, faite d'obéissance, d'attachement, de crainte de Dieu et d'une grande confiance. Hébreux 11.17, Genèse 22:12

L'ange dit: N'avance pas ta main sur l'enfant, et ne lui fais rien; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m'as pas refusé ton fils, ton unique".

A plusieurs reprises, dans différentes circonstances, Dieu a mis son peuple, Israël, à l'épreuve, le plaçant devant des défis, afin d'éprouver son obéissance, sa foi, sa fidélité, sa persévérance :

L'épreuve de l'obéissance, lorsque l'Éternel plaça Israël qui venait de sortir d'Égypte par la puissance de Dieu, devant ses lois et ses ordonnances.  

Exode 15:25 : "Moïse cria à l'Éternel; et l'Éternel lui indiqua un bois, qu'il jeta dans l'eau. Et l'eau devint douce. Ce fut là que l'Éternel donna au peuple des lois et des ordonnances, et ce fut là qu'il le mit à l'épreuve".

L'épreuve de la confrontation à la grandeur, la gloire et la sainteté de l'Éternel en rapport avec l'appel à la sanctification de son peuple :

Exode 20.18/20 "Tout le peuple entendait les tonnerres et le son de la trompette; il voyait les flammes de la montagne fumante. A ce spectacle, le peuple tremblait, et se tenait dans l'éloignement. Ils dirent à Moïse: Parle-nous toi-même, et nous écouterons; mais que Dieu ne nous parle point, de peur que nous ne mourions. Moïse dit au peuple: Ne vous effrayez pas; car c'est pour vous mettre à l'épreuve que Dieu est venu, et c'est pour que vous ayez sa crainte devant les yeux, afin que vous ne péchiez point".

L'épreuve de la séduction, en rapport avec le discernement des faux prophètes.

Deutéronome 13.1/4 "S'il s'élève au milieu de toi un prophète ou un songeur qui t'annonce un signe ou un prodige, et qu'il y ait accomplissement du signe ou du prodige dont il t'a parlé en disant: Allons après d'autres dieux, -des dieux que tu ne connais point, -et servons-les! Tu n'écouteras pas les paroles de ce prophète ou de ce songeur, car c'est l'Éternel, votre Dieu, qui vous met à l'épreuve pour savoir si vous aimez l'Éternel, votre Dieu, de tout votre cœur et de toute votre âme. Vous irez après l'Éternel, votre Dieu, et vous le craindrez; vous observerez ses commandements, vous obéirez à sa voix, vous le servirez, et vous vous attacherez à lui".

L'épreuve de la guerre, en rapport avec la fidélité du peuple à son Dieu :

Juges 3:1/2 "Voici les nations que l'Éternel laissa pour éprouver par elles Israël, tous ceux qui n'avaient pas connu toutes les guerres de Canaan. Il voulait seulement que les générations des enfants d'Israël connussent et apprissent la guerre, ceux qui ne l'avaient pas connue auparavant".

Ces épreuves avaient pour but de révéler les dispositions du cœur d'Israël envers Dieu :

Deutéronome 8:2 "Souviens-toi de tout le chemin que l'Éternel, ton Dieu, t'a fait faire pendant ces quarante années dans le désert, afin de t'humilier et de t'éprouver, pour savoir quelles étaient les dispositions de ton cœur et si tu garderais ou non ses commandements".

2 Chroniques 32:31 "Cependant, lorsque les chefs de Babylone envoyèrent des messagers auprès de lui pour s'informer du prodige qui avait eu lieu dans le pays, Dieu l'abandonna pour l'éprouver, afin de connaître tout ce qui était dans son cœur".

Deutéronome 8:16 "... qui t'a fait manger dans le désert la manne inconnue à tes pères, afin de t'humilier et de t'éprouver, pour te faire ensuite du bien".

Le peuple de la Nouvelle Alliance, l'Église de Christ n'échappe pas à cette règle divine.

Les enseignements de Jésus, le récit des Actes des Apôtres, et les lettres de ces derniers aux églises, mettent en évidence que les épreuves sont aussi le lot de ceux qui veulent vivre pieusement selon l'Evangile.

Lorsque nous sommes confrontés à l'épreuve, réfléchissons et considérons que Jésus lui-même, ainsi que les plus grands hommes de Dieu sont passés par le même chemin.(Ecc.7.14) 

Ecclésiaste 7:14 Au jour du bonheur, sois heureux, et au jour du malheur, réfléchis: Dieu a fait l’un comme l’autre, afin que l’homme ne découvre en rien ce qui sera après lui.

Dieu qui nous donne les jours de bonheur, nous soumet aussi à l'épreuve, dans un but qui lui semble nécessaire et utile.: 

l'épreuve de notre foi : 

Hébreux 11:17  C'est par la foi qu'Abraham offrit Isaac, lorsqu'il fut mis à l'épreuve, et qu'il offrit son fils unique, lui qui avait reçu les promesses,

Jacques 1.2/4 Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l'épreuve de votre foi produit la patience. Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien.

1 Pierre 1:7  afin que l'épreuve de votre foi, plus précieuse que l'or périssable qui cependant est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra,

l'épreuve de notre obéissance 

Exode 16:4  L'Éternel dit à Moïse: Voici, je ferai pleuvoir pour vous du pain, du haut des cieux. Le peuple sortira, et en ramassera, jour par jour, la quantité nécessaire, afin que je le mette à l'épreuve, et que je voie s'il marchera, ou non, selon ma loi.

Exode 15:25  Moïse cria à l'Éternel; et l'Éternel lui indiqua un bois, qu'il jeta dans l'eau. Et l'eau devint douce. Ce fut là que l'Éternel donna au peuple des lois et des ordonnances, et ce fut là qu'il le mit à l'épreuve.

l'épreuve de notre amour : 

Deutéronome 13:3  tu n'écouteras pas les paroles de ce prophète ou de ce songeur, car c'est l'Éternel, votre Dieu, qui vous met à l'épreuve pour savoir si vous aimez l'Éternel, votre Dieu, de tout votre cœur  et de toute votre âme.

L'épreuve de notre respect de Dieu, dans la soumission à sa volonté : 

Genèse 22:12  "L'ange dit: N'avance pas ta main sur l'enfant, et ne lui fais rien; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m'as pas refusé ton fils, ton unique."

Juges 3:4  " Ces nations servirent à mettre Israël à l'épreuve, afin que l'Éternel sût s'ils obéiraient aux commandements qu'il avait prescrits à leurs pères par Moïse."

Quels soit la façon dont l'épreuve se manifeste, efforçons nous toujours d'en discerner le but, même si nous ne pouvons pas toujours en comprendre la raison.

La souffrance, la maladie, la persécutions, l'opposition, l'incompréhension, les difficultés de la vie…peuvent être autant d'épreuves, dont le but véritable est de nous amener à chercher du secours auprès du Seigneur, à chercher sa volonté, à affermir notre foi, à faire grandir notre patience, à purifier notre cœur, à nous soumettre à la volonté de Dieu, avec humilité.

Les épreuves sont d'origines diverses  :

Celles que Dieu suscite, comme je vous l'explique ci dessus, 

Celles qu'il permet dans un bur particulier, comme lorsque Job fut agressé par Satan

Celles qui sont le résultat de nos propres erreurs

Celles qui sont communes à toute la création, dont nous sommes participant

Celles qui nous sont infligées par notre adversaire le diable qui cherche à nous détruire. Il utilise son armée de mauvais esprits et des personnes méchantes et incrédules qu'il inspire.

Si l'épreuve se manifeste sous différentes formes, l'une d'elles semble plus difficile que les autres à supporter, c'est celle qui touche notre intégrité physique : les maladies et les infirmités, surtout lorsque nous prions pour la guérison et qu'elle tarde. Elle est encore plus pénible, lorsqu'elle touche un être cher. 

Ce genre d'épreuve est souvent humiliante pour un chrétien fidèle qui se sent jugé par les autres, son entourage, sa famille, ses frères et sœurs.

Pour certains la maladie est souvent considérée comme un châtiment, une punition ou un jugement de Dieu.

Il est vrai qe parfois Dieu se sert de cette forme dépreuve pour  ramener ses enfants dans bon sens et la repentance, mais ce  n'est jamais dansun bur  de destruction et c'est toujours pendant un temps.

En général, la maladie et les infirmité physiques font partie des souffrances qu'endure la création dont nous sommes  solidaires.

Les justes sont aussi éprouvés :

Le malheur atteint souvent le juste, Mais l’Eternel l’en délivre toujours. Psaumes 34:19

Job est l'exemple type "du juste éprouvé". Pendant un temps qui semble assez long, il ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Ce qu'il connaissait de Dieu, lui semblait incompatible avec sa souffrance. De plus, il était accusé par ses amis et il lui semblait que même Dieu s'était détourné de lui. Cependant, à la fin, il a été éclairé et délivré (Job 42.10/17). (voir l'étude sur "le livre de Job")

Mais quelques soient les épreuves ou les difficultés soyons confiants, comme le prophète qui dans ses chagrins et sa crainte confessait sa confiance en l'Éternel son Dieu :

Lamentations3:21-33 "Voici ce que je veux repasser en mon cœur, Ce qui me donnera de l'espérance.

Les bontés de l'Éternel ne sont pas épuisées, Ses compassions ne sont pas à leur terme; Elles se renouvellent chaque matin. Oh! que ta fidélité est grande!

L'Éternel est mon partage, dit mon âme; C'est pourquoi je veux espérer en lui. L'Éternel a de la bonté pour qui espère en lui, Pour l'âme qui le cherche.

Il est bon d'attendre en silence Le secours de l'Éternel. Il est bon pour l'homme de porter le joug dans sa jeunesse.

Il se tiendra solitaire et silencieux, Parce que l'Éternel le lui impose; Il mettra sa bouche dans la poussière, Sans perdre toute espérance;

Il présentera la joue à celui qui le frappe, Il se rassasiera d'opprobres.

Car le Seigneur Ne rejette pas à toujours. Mais, lorsqu'il afflige, Il a compassion selon sa grande miséricorde; Car ce n'est pas volontiers qu'il humilie Et qu'il afflige les enfants des hommes."

Écoutons ce que Dieu nous dit par la bouche de l'apôtre Pierre : 

"le Seigneur sait délivrer de l'épreuve les hommes pieux". 2 Pierre 2:9

Lorsque  le croyant est éprouvé, même s'il traverse un temps de flottement quand le doute et l'incompréhension l'assaillent, il se ressaisira toujours et  entrera dans la démarche qui permet de supporter l'épreuve te d'en sortir.

La confiance en Dieu, la prière,  la foi, la patience, l'humble soumission à la volonté de Dieu. L'attente silencieuse de la délivrance. 

Aucune épreuve ne vous est survenue qui n’ait été humaine ; or Dieu est digne de confiance : il ne permettra pas que vous soyez mis à l’épreuve au–delà de vos forces ; avec l’épreuve il ménagera aussi une issue, pour que vous puissiez la supporter. 1 Corinthiens 10:13

Nous ne devrions pas être surpris par l'épreuve, car elle est commune à tous, même aux enfants de Dieu :

1 Pierre 4:12 "Bien-aimés, ne soyez pas surpris, comme d'une chose étrange qui vous arrive, de la fournaise qui est au milieu de vous pour vous éprouver".

Le danger lorsque nous traversons l'épreuve, c'est le découragement, l'impatience, l'irritation, les murmures. Le peuple d'Israël nous est donné en exemple, car il a souvent murmuré dans les difficultés. 

Nombres 21.4/6 "Ils partirent de la montagne de Hor par le chemin de la mer Rouge, pour contourner le pays d'Edom. Le peuple s'impatienta en route, et parla contre Dieu et contre Moïse: Pourquoi nous avez-vous fait monter hors d'Egypte, pour que nous mourions dans le désert? car il n'y a point de pain, et il n'y a point d'eau, et notre âme est dégoûtée de cette misérable nourriture. Alors l'Eternel envoya contre le peuple des serpents brûlants; ils mordirent le peuple, et il mourut beaucoup de gens en Israël".

1 Corinthiens 10:10 "Ne murmurez point, comme murmurèrent quelques-uns d'eux, qui périrent par l'exterminateur".

Lorsque nous murmurons et nous irritons, l'épreuve devient destructrice et c'est là l'objectif du diable, qui cherche à dévorer, détruire, dérober. (Psaume 78) 

Jean 10:10 "Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance".

1 Pierre 5.8/9 "Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde".

Nous pouvons au contraire rendre l'épreuve utile et la changer en bénédiction, en cherchant du secours auprès de Dieu.

Psaume 84.5/7 "Heureux ceux qui placent en toi leur appui ! Ils trouvent dans leur cœur des chemins tout tracés. Lorsqu'ils traversent la vallée de Baca, Ils la transforment en un lieu plein de sources, Et la pluie la couvre aussi de bénédictions. Leur force augmente pendant la marche, Et ils se présentent devant Dieu à Sion. (SEMEUR)

"Bienheureux les hommes dont tu es la force: dans leur cœur, ils trouvent des chemins tracés. Car lorsqu'ils traversent la vallée des Larmes, ils en font une oasis, et la pluie d'automne vient la recouvrir de bénédictions. D'étape en étape, leur vigueur s'accroît et ils se présentent à Dieu en Sion".

Reconnaitre l'utilité de des épreuves

Les épreuves, quelques soient leur origine ou leur forme, sont utiles, si nous savons nous rapprocher du Seigneur et nous mettre à l'écoute de son conseil, elle serviront :  

- à nous garder humbles (Deut.8.2 - 8.16).

Un des textes des plus étonnant de la Bible : "Et pour que je ne sois pas enflé d'orgueil, à cause de l'excellence de ces révélations, il m'a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter et m'empêcher de m'enorgueillir" (2 Corinthiens 12.7).

- à nous amener à chercher le Seigneur.

Psaume 27.7/9 - Jacques 5.13 "Quelqu'un parmi vous est-il dans la souffrance? Qu'il prie. Quelqu'un est-il dans la joie? Qu'il chante des cantiques".

- à produire la patience, de façon à parvenir à une plus grande maturité spirituelle.

Jacques 1:4 "Mais pour que vous parveniez à une pleine maturité spirituelle, il faut que l'épreuve achève son œuvre sans que votre constance se relâche, que votre patience se manifeste dans toute votre conduite et s'accompagne d'actes parfaits. Ainsi vous serez pleins de force et vous parviendrez au but: vous deviendrez irréprochables et il ne vous manquera rien. Sachant que l'épreuve de votre foi produit la patience". (version Parole Vivante)

- à épurer et fortifier notre foi.

1 Pierre 1:7 afin que l’épreuve de votre foi, plus précieuse que l’or périssable qui cependant est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l’honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra. 

- à nous examiner et à nous sanctifier (Psaume 32 - Psaume 38 - Jacques 4.7/10).

Lorsque l'épreuve est une correction divine, cela aussi arrive et Dieu nous le fait savoir,  alors relisons avec attention ce que Dieu nous dit à ce sujet :

Hébreux 12.5/6 "Mon fils, ne méprise pas le châtiment du Seigneur, Et ne perds pas courage lorsqu'il te reprend; Car le Seigneur châtie celui qu'il aime, Et il frappe de la verge tous ceux qu'il reconnaît pour ses fils". (Lire Héb.12.1 à 13)

- à glorifier Dieu

Ne perdons pas confiance, mais efforçons nous de nous projeter vers la fin de l'épreuve : la délivrance que l'Éternel accorde. Lamentation de Jérémie 3. 18… 

Quand survient l'épreuve, rappelons nous que Dieu nous a préparé le moyen d'en sortir. Et ce moyen c'est la prière :

Psaumes 34:6,17 Quand un malheureux crie, l'Eternel entend, Et il le sauve de toutes ses détresses".

Quand les justes crient l'Éternel entend, Et il les délivre de toutes leurs détresses. La prière est le moyen que le Seigneur nous donne pour sortir de l'épreuve, car elle nous approche de lui et c'est dans sa présence que nous trouvons à la foi le soutien dans l'épreuve et la délivrance de l'épreuve.

Considérons la fin que le Seigneur accorde à ceux qui se confient en lui : 

Jacques 5:11 "Voici, nous disons bienheureux ceux qui ont souffert patiemment. Vous avez entendu parler de la patience de Job, et vous avez vu la fin que le Seigneur lui accorda, car le Seigneur est plein de miséricorde et de compassion".

2 Pierre 2:9 "le Seigneur sait délivrer de l'épreuve les hommes pieux".

Souvenons et proclamons que Dieu délivre de l'épreuve :

Psaumes 34:19 "Le malheur atteint souvent le juste, Mais l'Eternel l'en délivre toujours".

1 Pierre 5.6 à 11 "Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde. Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus-Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. A lui soit la puissance aux siècles des siècles! Amen !"

Encouragement

Psaumes 107:6 Dans leur détresse, ils crièrent à l’Eternel, Et il les délivra de leurs angoisses...

En réfléchissant à la façon dont Dieu intervient pour nous sauver et nous secourir ou pour nous faire revenir vers Lui, il apparaît qu'Il se sert souvent des épreuves ou des souffrances que nous traversons, ce qui ne signifie pas que c'est Lui qui est l'auteur de l'épreuve.

Deux événements qui se sont produits dans ma vie en sont deux exemples.

Le premier, en 1952, lorsque ma première fille est morte d'une encéphalite à trois mois. Ce fut l'occasion de rencontrer une personne qui m'a indiqué le lieu où l'Evangile était prêché en toute simplicité et vérité.

Le soir même j'y suis allé. Mon cœur a été profondément touché, et je me suis immédiatement converti !

Le second événement s'est produit en 1985, après un éloignement de Dieu qui a duré 13 ans. Une nuit je fus pris de violentes douleurs à la poitrine et j'ai réalisé que si je ne revenais pas vers le Seigneur, j'allais mourir.

Aussitôt je me levai et me repentis profondément.

Alors Dieu est intervenu pour me ramener lui même dans son pardon et sa paix.

Cette expérience personnelle n'est pas exceptionnelle. De nombreuses personnes peuvent aussi témoigner de la façon dont Dieu est intervenu dans leur vie pour les sauver, les délivrer et les secourir..

C'est ce qui est écrit dans le Psaume 107 que je vous conseille de lire entièrement avec réflexion.

Souvent des personnes que nous aimons et qui nous sont très proches traversent des épreuves difficiles et nous craignons pour elles.

Alors nous prions afin que Dieu les secourt et les délivre et il le faut.

Cependant réalisons aussi que le Seigneur peut se servir de leur épreuve pour les ramener vers lui si elles se sont éloignés ou les attirer à Jésus si elles ne sont pas encore sauvées !

Prions dans ce sens, avec confiance !

Enfin il y a ce long passage des Écritures qui nous encourage et nous console : Romains 8.16 à 39 …

"Qui nous séparera de l'amour de Christ ?" (verset 35)

.

Haut de page

Lire aussi : Eprouvés mais consolés