Présentation • Encouragerments • Femmes de la Bible • Société • Famille chrétienne • Vie chrétienne • Témoignages

 

Accueil
Remonter
Femme dans l'Eglise (1)
Femme pasteur
Des vases d'honneur
Remplies de toute joie
Femme sensée
Etre fidèle
Prendre son envol
Parce que Dieu m'aime
Le coeur tourné vers Dieu
Porter du fruit
La bonté
La bienveillance
La douceur
La paix
La maîtirse de soi
L'esprit de sobriété
Refléter la gloire de Dieu
Le dessein de Dieu
Accomplir son plan
Servir avec crainte
Nos paroles
Notre pélérinage
La ligne directe
Défi pour aujourd'hui
Comportement respectueux

Notre pèlerinage.

En effet nous sommes des pèlerins dans ce monde qui ne soucie pas beaucoup de Dieu.

Nous ne devrions jamais sous-estimer l'effet que nous pouvons avoir sur les gens, par nos paroles, notre comportement, un simple bonjour, un sourire peuvent influencer la personne rencontrée .

Saisissons toutes les occasions de répandre la bonne semence de la foi, ayons le zèle des ambassadrices de Christ, témoigner de son Amour, de sa grâce envers chaque cœur ouvert à recevoir sa parole. Oh! Je sais par expérience que les gens ne sont pas réceptifs, ils ne veulent pas être dérangés dans leur petite vie confortable, leurs loisirs, leurs projets, etc.....

Il y a un cantique qui dit :  Fais de nous des instruments, des instruments d'adoration...Soyons des adoratrices en esprit et en vérité, apportons la paix.

Là où il y a le désespoir, que j'apporte l'espérance.

Là où il ya les ténèbres que j'apporte la lumière.

Là où il y a de la tristesse qu'elle devienne joie en la présence du Seigneur!

Le récit de la conversion de Saul de Tarse est encourageant car il  montre comment Dieu touche les cœurs les plus fermés.

Cependant Saul, qui respirait encore la menace et le meurtre contre les disciples du Seigneur, se rendit chez le grand prêtre et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas ; s’il y trouvait quelques–uns, hommes ou femmes, qui étaient de la Voie, il pourrait ainsi les arrêter et les amener à Jérusalem.
Il était en chemin et approchait de Damas quand, soudain, une lumière venant du ciel resplendit tout autour de lui.
Il tomba à terre et entendit une voix qui lui disait : Saul, Saul, pourquoi me persécutes–tu ?
Il répondit : Qui es–tu, Seigneur ? –– Moi, je suis Jésus, celui que, toi, tu persécutes.
Mais lève–toi, entre dans la ville, et on te dira ce qu’il faut que tu fasses. Actes 9.1

Le récit parle d'un disciple de Christ, nommé Ananias, que le Seigneur a utilisé pour la guérison de Saul et pour lui faire connaitre les instructions pour la suite.

Ananias était réticent car il avait entendu raconter par plusieurs personnes tout le mal que Saul avait à fait aux disciples de  Jérusalem. Mais le Seigneur lui dit: Va, car cet homme est un instrument que j'ai choisi pour porter mon nom devant les nations.

Lorsque nous rencontrons une personne dans la difficulté, physique, spirituelle, morale, soyons disponibles, à son écoute. Même si  la situation ne semble pas favorable. Parler, ne serait-ce que quelques mots, peut changer le cours de sa vie. Passer un petit coup de fil à une amie qui est seule peut lui faire énormément de bien .

Il y a 2 mois environ, une voisine  était vraiment dans le chagrin, elle venait d'apprendre que son fils avait une tumeur aux cervicales, relativement jeune 45 ans et une famille a pourvoir à ses besoins, arrêt de travail évidemment pendant combien de mois? Elle était vraiment découragée au bord de la déprime. Elle me prend par le cou en pleur, je la serre dans mes bras et je lui dis "courage !" Son visage a changé, c'était la première fois qu'elle m'embrassait et depuis elle est réjouie de me croiser, sur le marché ou en ville, nous demeurons dans le même immeuble.

Une parole suffit, pour apaiser les cœurs dans la tristesse.

Souvent, nous ne sommes pas conscientes de l'influence exercée par notre présence, notre personnalité, ou nos actes. Nous sommes des enfants de paix.

Nous avons peut-être autour de nous des personnes seules, des adolescents qui souvent manquent d'assurance, ils ont besoin d'approbation, de direction pour leur avenir qui leur semble morose. C'est au sein de leur famille , des amis , des voisins qu'ils pourront trouver des paroles d'encouragement, mais ce n'est ps toujours le cas. Alors quand l'occasion se présente soyons là !  

En observant certaines personnes nous apprenons d'énormes leçons de vie, concernant ce qu'il faut faire et ne pas faire. Nous en avons un exemple avec une jeune fille dont la belle histoire nous est racontée dans l'Ancien Testament : Esther, choisie pour être reine.

Le plus étonnant est de réaliser que le Seigneur n'a pas agi seul, mais qu'il a utilisé des gens ordinaires. Il leur a donné un courage extraordinaire pour affronter le mal et influencer dans le sens de la justice au risque même de leurs vies.

Esther et son oncle Mardochée ont accepté d'être disponibles pour être des instruments dans la main du Seigneur, faisant ce qu'ils pouvaient. Le Seigneur est intervenu pour faire ce qu'ils ne pouvaient pas faire.

Dieu a besoin de notre collaboration volontaire, être disponible et malléable entre ses mains, comme l'argile entre les mains du potier. Jérémie 18. 1à 6

Parfois, Il peut nous sembler que notre influence est insignifiante, ou que notre possibilité de changer le monde est vraiment minime. Pourtant, comme un petit caillou jeté dans une piscine peut créer des rides qui se répandent sur toute la surface, l'impact de notre vie peut se faire sentir bien plus loin que nous pouvons l'imaginer.

Que ce soit dans le domaine naturel, les semailles en vue d'une moisson, ou spirituel,  c'est un fait évident la semence jetée en terre produira la même plante en de multiples exemplaires.

Soyons miséricordieuses

Jésus enseigne un principe qui devrait inspirer notre comportement à l'égard des autres, c'est l'esprit de miséricorde :

Faites du bien, et prêtez sans rien espérer. Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très-Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants.
Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux.
Ne jugez point, et vous ne serez point jugés; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés; absolvez, et vous serez absous.
Donnez, et il vous sera donné: on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis.
Luc 6:35/38  

IL dit que la moisson sera beaucoup plus abondante que les semailles, ce qui s'applique à la bonne comme à la mauvaise semence.

Nous devons être vigilantes, sachant que le jour de la moisson viendra bientôt!

C'est la crise! Les médias en parlent, tout le monde en parle de la crise, parce que effectivement elle est là!

Quand nous traversons ces moments de crise, nous avons besoin des qualités fondamentales du caractère de Christ pour résister à la pression. Nous pouvons comprendre la colère, le désarroi des gens qui manifestent dans la rue pour sauver leurs emplois, et même leur famille!

Si nous sommes nées de nouveau, nous avons reçu  une nouvelle nature qui désire manifester la volonté de Dieu dans nos actions et nos attitudes.

Le Seigneur nous donne le pouvoir de vivre les principes de sa parole. Cependant, ce sont nos décisions quotidiennes d'agir droitement qui finalement libèrent la puissance de Dieu pour développer un beau caractère.

Dans la lettre de Paul aux Ephésiens il est écrit ceci:

Qu'il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s'il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l'édification et communique une grâce à ceux qui l'entendent. 31. Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, toute espèce de méchanceté, disparaissent du milieu de vous.

Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ ... 4.9

Nous sommes facilement obnubilées par les problèmes de notre vie, de santé, des soucis avec les enfants où petits enfants, des soucis matériel, et nous fermons les yeux sur nos propres fautes comme sur les besoins des autres. Pourtant un cœur repentant et ouvert nous permet de trouver un épanouissement et souvent de découvrir des solutions.

Nous pouvons adresser une prière au Seigneur!

"Seigneur libère-moi de cet ardent désir de régler les affaires des autres à leur place. Rends-moi prudente et non morose; aidante et non dominatrice.

Rends-moi raisonnable, douce, pleine de sagesse, donne-moi une plus grande humilité et moins de suffisance quand mes souvenirs semblent se heurter aux souvenirs des autres.

Donne-moi la faculté de découvrir de bonnes choses dans des endroits inattendus et des talents dans des personnes inattendues. Et donne-moi Seigneur la grâce de le leur dire."

Progressons en reconnaissance.

Avoir une attitude de reconnaissance peut s'apprendre. L'adversité peut rapidement révéler les véritables priorités de notre vie. Des petites choses dont nous avons besoins quotidiennement et si nous en manquons au moment de l'utiliser cela nous irrite

Les crises de la vie réajustent nos priorités. Nous réalisons que les  choses  les plus importantes  ce ne sont pas en réalité des choses, mais des attitudes : notre relation avec le Seigneur, notre famille, nos amies ...

Bien que le fait d'être reconnaissantes dans toutes les situations que nous vivons ne semble pas toujours évident, les Ecritures nous enseignent que nous pouvons maintenir une attitude reconnaissante dans chaque épreuve.

Dans la première lettre aux Thessaloniciens, Paul écrit : Rendez grâces en toutes choses, car c'est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus-Christ. 5.18

En choisissant de nous concentrer sur les bénédictions plutôt que sur nos problèmes, notre état d'esprit peut transformer nos vies. Nous trouvons en Jésus une force nouvelle qui coule en nous par la louange et la reconnaissance.

Les voies de Dieu sont incompréhensibles, mais sachons Le reconnaitre même dans nos plus grandes déceptions. Nous ne devrions pas nous inquiéter ni nous plaindre mais laisser la reconnaissance remplir nos cœurs. Bientôt tout sera clair !  Nous saurons et comprendrons, car les voies de Dieu sont toujours les meilleures.

Prenons Jonas, le prophète rebelle, fuyant ses responsabilités. Le bateau où il avait embarqué fut pris dans une terrible tempête. Réalisant qu'il mettait en danger la vie de tous ceux qui étaient dans le bateau il demanda à l'équipage de le jeter par-dessus bord. Dieu veillait sur lui et avait préparé un grand poisson qui l'avala. La prière qu'adressa le prophète Jonas depuis le ventre du poisson fut celle-ci :

Les eaux m'ont couvert jusqu'à m'ôter la vie, L'abîme m'a enveloppé, Les roseaux ont entouré ma tête. Je suis descendu jusqu'aux racines des montagnes, Les barres de la terre m'enfermaient pour toujours; Mais tu m'as fait remonter vivant de la fosse, Eternel, mon Dieu!

Quand mon âme était abattue au dedans de moi; je me suis souvenu de l'Eternel, Et ma prière est parvenue jusqu'à toi, dans ton saint temple.;.....Le salut vient de l'Eternel. L'Eternel parla au poisson, et le poisson vomit Jonas sur la terre.  Jonas 2.6 à 11

Quand Jonas s'est repenti, il a réalisé l'incroyable bonté du Seigneur. Au lieu du châtiment, Dieu a étendu sur lui sa miséricorde. Nous ne méritons pas la faveur de Dieu, cependant il nous donne librement ses bénédictions quotidiennes. Nous devrions être profondément reconnaissantes pour son amour sa fidélité à notre égard.

La reconnaissance est un important principe qu'enseigne la parole de Dieu. Même la science moderne a démontré qu'un cœur reconnaissant est une des clés pour être une personne heureuse et en bonne santé.

Dans l'épitre aux Colossiens, il est écrit :  Soyez enracinés et fondés en lui, et affermis par la foi, d'après les instructions qui vous ont été données, et abondez en actions de grâces. 2.7.

Quand nos cœurs sont accablés par la détresse, nous aussi nous pouvons trouver paix et courage en nous concentrant non sur les circonstances, mais sur la puissance inchangeable de Dieu. Se rappeler sa fidélité apporte reconnaissance et assurance. Il est la source de notre sagesse. Lorsque nous mettons nos cœurs en accord avec sa parole, il nous montre qu'elle action entreprendre.

Lorsque notre cœur est véritablement reconnaissant, il n'est pas possible de conserver  l'amertume et la plainte. En nous tenant dans la communion avec Dieu nous reconnaissons la faveur imméritée de sa grâce envers nous.

La conscience débordante de la bonté du Seigneur librement déversée sur nous fait jaillir des sources de profonde gratitude.

Un cantique dit :

Compte les bienfaits de Dieu 

Mets-les tous devant tes yeux,

Tu verras en adorant, combien le nombre en est grand....

Oui, nous pouvons remercier Dieu pourtous ses bienfaits, toutes ces bénédictions, en l'adorant en esprit et en vérité.

Vivons dans l'espérance

Nous avons les promesses de Dieu et la petite voix intérieure du St Esprit qui nous dirige doucement et nous soutient au travers les heures les plus sombres de nos vies..

En dépit des circonstances accablantes, des tristesses ou des incertitudes de l'avenir, affirmons notre confiance en Christ et gardons fermement notre espérance en lui. La nuit passera et au matin la joie viendra.

Très souvent nous sommes sur une route solitaire du découragement, certaines que nous sommes seules, oubliées, abandonnées. Levons les yeux! Jésus connait mieux que nous notre situation.

Notre détresse momentanée nous le cache peut-être; mais il est là. Nous avons sa promesse : Et voici je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.  Matthieu. 28.20.

Il marche avec nous sur le chemin. Même si le chemin est rocailleux, épineux, plein d'embûche, IL est là!

Combien d'heures gaspillées dans nos vies, pleines de craintes et d'imaginations effrayantes mais inutiles! Jésus nous a dit de ne pas nous faire de souci au sujet des habits, que nous porterons ni de la nourriture que nous mangerons.

Que le Seigneur nous aide à pratiquer cette confiance en lui en toutes circonstances.

En lisant les psaumes, j'ai toujours été frappée par le fait qu'ils s'appliquent facilement aux situations dans lesquelles nous nous trouvons,.

En faisant la rétrospective de ma vie, je réfléchissais à quelques unes de mes insuffisances, à mes échecs, la culpabilité et des pensées noires commençaient à se poser à mon esprit . Pour mettre un frein ... j'ai ouvert la parole de Dieu afin d' y trouver des directives et de la consolation.

Le Psaume 130. 1à 4. à répondu au besoin de mon cœur abattu:

Des profondeurs de l'abîme je t'invoque, Eternel!

Seigneur, écoute ma voix!

Que tes oreilles soient attentives à la voix de mes supplications!

Si tu gardais le souvenir des fautes, Eternel,

Seigneur qui pourrait subsister?

Mais le pardon se trouve auprès de toi

Afin qu'on te craigne.

Les promesses de la parole de Dieu sont puissantes et adaptées à chacune de nos situations actuelles. Tenons ferme dans la foi. IL est fidèle et Bon, IL nous aime!

Nous pouvons prendre des directives tout au long de notre pèlerinage. Le Seigneur, qui peut voir le commencement et la fin, peut nous montrer clairement le chemin, même dans la nuit la plus noire.

Alors que nous prenons le ciel comme destination, le Psaume 32.8. nous rappelle que Dieu tiendra notre main et guidera notre pèlerinage!

Je t'instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; je te conseillerai, j'aurai les regards sur toi.

Vie de femme chrétienne

Haut de pageÈ

 

Lire aussi : Dans la vallée de l'ombre