Accueil • Remonter • Présentation • Etudes/Réflexions • Société • Vie chrétienne • Témoignages

Accueil
Remonter
Anne, la prophétesse
Des femmes de foi
Esther
Ruth, la Moabite
Ruth et Boaz
Anne la mère de Samuel
Une mère persévérante
Femme de foi et de prière
Les femmes servent Jésus
La prière de Salomé
Jézabel, la séductrice
La pauvre veuve
Eve, la première femme
Marie Madeleine
Agar ...

Jézabel, la séductrice

La signification de son nom est "Baal est l'époux" ou encore "impudique". Elle est un exemple typique de la mauvaise influence qu'une épouse peut avoir sur son mari.

Plusieurs personnages sont présents dans les récits de la Bible à son sujet :

. Achab roi d’Israël, son mari
. Le prophète Elie,
. Naboth, propriétaire d'une petite vigne qui jouxtait la propriété du roi

Sa personnalité peut se résumer en une phrase :

Jézabel, la femme, qui excitait son mari à faire ce qui est mal aux yeux de l'Eternel.. 1 Rois 21:25

Achab, roi d’Israël régna  durant vingt-deux ans à Samarie. Il était fils d'Omri, un roi idolâtre et infidèle. Achab imita son père :

Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, plus que tous ceux qui avaient été avant lui.  Et comme si c’eût été pour lui peu de chose de se livrer aux péchés de Jéroboam, fils de Nebath, il prit pour femme Jézabel, fille d’Ethbaal roi des Sidoniens, et il alla servir Baal et se prosterner devant lui. 1 Rois 16. 29 à 31

Jézabel

Elle épousa Achab, certainement pour des raisons d'alliance entre son père le roi de Sidon et Achab roi d'Israël.

C’était une femme dotée d'une forte personnalité. elle domina son mari et en fit ce qu’elle voulait. Foncièrement méchante et cruelle, elle ne reculait devant aucun crime.

Fervente adoratrice de Melqart , le Baal tyrien, elle luttait contre le culte à l’Eternel, et ne tolérait pas d'autre religion que la sienne.  Achab, entièrement subjugué par sa femme  éleva un temple et un autel consacrés à Baal ainsi qu’une statue représentant l’Astarté phénicienne. Il était totalement sous son emprise. Rusée, dominatrice, c’était aussi une séductrice et elle entraînait son mari dans des voies qui ne plaisaient pas à l’Eternel, elle avait remplacé le Dieu d’Israël par une idole !
Elle était d’une violence inouïe et dans sa cruauté elle faisait mettre à mort tous ceux qui ne se soumettaient pas à ses dieux. Remplie de haine contre l'Eternel, elle fit tuer tous les prophètes qu'elle put arrêter. 1 Rois  18: 4 à 13.

Le prophète Elie

Jézabel  était l'ennemie implacable du prophète Elie et lorsque  Achab rapporta à Jézabel tout ce qu’avait fait Elie et comment il avait tué par l’épée tous les prophètes qui se consacraient à Baal, elle a voulu le mettre à mort.

Jézabel envoya un messager à Elie pour lui dire : Que les dieux me traitent dans toute leur rigueur, si demain, à cette heure, je ne fais de ta vie ce que tu as fait de la vie de chacun d’eux !1 Rois. 19. 1-2

En voyant le comportement de la reine, Elie complètement découragé, s’enfuit dans le désert . Il savait qu’elle était capable de le tuer par vengeance, car rien ne l’arrêtait. On pourrait dire qu’elle était habitée par des mauvais esprits, pour faire le mal autour d’elle.

Après une journée de marche , fatigué et abattu, il s’assit sous un genêt et demanda la mort ! Il invoqua l’Eternel et lui dit, "Prends mon âme, car je ne suis pas meilleur que mes pères"

Mais l’Eternel lui envoya un ange et de la nourriture afin de lui donner de nouvelles forces pour aller plus loin, il marcha quarante jours et quarante nuits jusqu’à la montagne de Dieu à Horeb.

Elie était un fidèle serviteur de l’Eternel, il était à son écoute, il cherchait sa présence, il avait une communion avec Dieu chaque jour.

 Naboth, de Jizreel

Ce qui se produisit entre Achab, Jézabel et Naboth, montre à quel point un homme sous la domination de sa femme méchante, peut perdre toute conscience et vendre son âme pour faire le mal.

Il n’y a eu personne qui se soit vendu comme Achab pour faire ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, et Jézabel, sa femme, l’y excitait. 1 Rois 21:25

Naboth, de Jizreel, avait une vigne à côté du palais du roi Achab, roi de Samarie . Alors Achab eut le désir de posséder cette partie de vigne qui jouxtait sa maison. 1 .Rois. 21.1à 2.

Evidemment cela lui aurait été plus facile d’avoir la vigne , pour faire un jardin potager, mais Naboth l’avait hérité de ses pères, aussi il ne voulait pas la vendre, malgré les propositions que le roi lui avait faites. Il lui proposait une vigne meilleur, ou de l’argent !

Achab déçu rentra dans sa maison de mauvaise humeur, triste et irrité, à cause de cet entretien  qui était négatif, il se coucha sur son lit, détourna le visage, et ne mangea rien.
Jézabel, sa femme, étonnée de le voir dans un état pareil, l’esprit abattu, ne voulant même pas son repas, au bord de la déprime, lui demanda ce qui avait provoqué ce comportement assez étrange, lui qui par son statut exerce la souveraineté sur Israël ! Il lui fait part de la conversation qu’il avait eu avec Naboth et de  sa déception !  "Je te donnerai la vigne" , lui dit-elle !

 Alors Jézabel le motiva, et lui fit prendre de la nourriture afin que son cœur se réjouisse. Pleine  de  ruse, d'un esprit pervers, elle  fit rapidement un plan.  Elle écrivit au nom d’Achab des lettres qu’elle scella du sceau royal et elle les envoya aux anciens et aux magistrats qui habitaient avec Naboth dans sa ville.
L’on peut dire que son plan était machiavélique, elle ne reculait devant rien pour arriver à ses fins.
Dans ses lettres, elle écrivit des accusations mensongères et graves pour faire condamner Naboth 

Réunissez les gens de la ville. Publiez un jeûne ; placez Naboth à la tête du peuple, mettez en face de lui deux méchants hommes qui déposeront ainsi contre lui ; Ils l’accuseront en disant ; Tu as maudit Dieu et le roi !

Ils ont agi comme Jézabel le  leur avait demandé. Animée  de méchanceté et d'un esprit de destruction, elle  fit lapider celui qui par fidélité à son héritage refusait de lui céder. Elle voulait  qu’il meurt ! Elle est arrivée à ses fins, tout cela pour prendre possession de la vigne.

 C‘était vraiment une mégère, une dissimulatrice, qui agissait pour le roi Achab son mari, elle a réussie à monter la tête aux gens de la ville, les magistrats et les anciens, elle avait une influence sur tous ces hommes qu' elle a entraînés à commettre le meurtre.

Après que Naboth fut lapidé, et que les notables de la ville lui rendirent compte de leur infâme besogne, elle alla vite retrouver son mari  et elle lui dit : "Tu peux désormais te l’approprier cette vigne qu’il a refusé de te vendre , car il est mort ".

Achab, entendant que Naboth était mort, se leva pour descendre à la vigne de Naboth de Jizreel, afin d’en prendre possession.

Le jugement de Dieu

Alors la parole de l’Eternel fut adressée à Elie, le Thischbite, en ces mots:
Lève-toi, descends au-devant d’Achab, roi d’Israël à Samarie; le voilà dans la vigne de Naboth, où il est descendu pour en prendre possession.
Tu lui diras: Ainsi parle l’Eternel: N’es-tu pas un assassin et un voleur? Et tu lui diras: Ainsi parle l’Eternel: Au lieu même où les chiens ont léché le sang de Naboth, les chiens lécheront aussi ton propre sang.
Achab dit à Elie: M’as-tu trouvé, mon ennemi? Et il répondit: Je t’ai trouvé, parce que tu t’es vendu pour faire ce qui est mal aux yeux de l’Eternel.
Voici, je vais faire venir le malheur sur toi; je te balaierai, j’exterminerai quiconque appartient à Achab, celui qui est esclave et celui qui est libre en Israël, et je rendrai ta maison semblable à la maison de Jéroboam, fils de Nebath, et à la maison de Baescha, fils d’Achija, parce que tu m’as irrité et que tu as fait pécher Israël.
L’Eternel parle aussi sur Jézabel, et il dit: Les chiens mangeront Jézabel près du rempart de Jizreel.
Celui de la maison d’Achab qui mourra dans la ville sera mangé par les chiens, et celui qui mourra dans les champs sera mangé par les oiseaux du ciel.

Le Seigneur a adressé ce message terrible à Achab. Car l’Eternel Dieu est juste. De son trône de gloire il a les regards qui parcourent la terre et le comportement de ce couple ne lui a pas échappé.

Contre Jézabel la sentence est aussi terrible : Les chiens mangeront Jézabel près du rempart de Jizreel.

Le jugement de Dieu s'accomplit à la lettre :

Contre Achab, lors d'un combat contre les Syriens :

Alors un homme tira de son arc au hasard, et frappa le roi d’Israël au défaut de la cuirasse. Le roi dit à celui qui dirigeait son char: Tourne, et fais-moi sortir du champ de bataille, car je suis blessé.
Le combat devint acharné ce jour-là. Le roi fut retenu dans son char en face des Syriens, et il mourut le soir. Le sang de la blessure coula dans l’intérieur du char.
Au coucher du soleil, on cria par tout le camp: Chacun à sa ville et chacun dans son pays!
Ainsi mourut le roi, qui fut ramené à Samarie; et on enterra le roi à Samarie.
Lorsqu’on lava le char à l’étang de Samarie, les chiens léchèrent le sang d’Achab, et les prostituées s’y baignèrent, selon la parole que l’Eternel avait prononcée. 2 Rois 22:34-38

Contre Jézabel :

Jéhu entra dans Jizreel. Jézabel, l’ayant appris, mit du fard à ses yeux, se para la tête, et regarda par la fenêtre.
Comme Jéhu franchissait la porte, elle dit: Est-ce la paix, nouveau Zimri, assassin de son maître?
Il leva le visage vers la fenêtre, et dit: Qui est pour moi? qui? Et deux ou trois eunuques le regardèrent en s’approchant de la fenêtre.
Il dit: Jetez-la en bas! Ils la jetèrent, et il rejaillit de son sang sur la muraille et sur les chevaux. Jéhu la foula aux pieds; puis il entra, mangea et but, et il dit: Allez voir cette maudite, et enterrez-la, car elle est fille de roi.
Ils allèrent pour l’enterrer; mais ils ne trouvèrent d’elle que le crâne, les pieds et les paumes des mains.
Ils retournèrent l’annoncer à Jéhu, qui dit: C’est ce qu’avait déclaré l’Eternel par son serviteur Elie, le Thischbite, en disant: Les chiens mangeront la chair de Jézabel dans le champ de Jizreel; et le cadavre de Jézabel sera comme du fumier sur la face des champs, dans le champ de Jizreel, de sorte qu’on ne pourra dire: C’est Jézabel. 2 Rois 9:30-37

Les nouvelles Jézabel

Nous avons pu comprendre par cette histoire comment agit la force de la séduction. Mais cela ne concerne pas seulement cette Jézabel, femme d'Achab.

Dans le monde comme dans les églises il y a de nombreuses "Jézabel" qui par leur pouvoir de séduction entraînent au mal beaucoup de personnes.

Nous savons comment Eve a entrainé Adam à la désobéissance, et aussi comment une autre Jézabel séduisait les serviteurs de Dieu dans l'église de Thyatire :

Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu’ils se livrent à l’impudicité et qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles. Apocalypse 2:20

Il n'échappe à personne que par nature la femme exerce, aujourd'hui plus que jamais, une influence certaine dans la société, soit en bien, soit en mal .

Soyons pour notre entourage, des épouses, des mères, des femmes qui par leur influence spirituelle et bonne, contribuent à produire tous les bons fruits du royaume de Dieu.
 

Vie de femme chrétienne

 

Haut de pageÈ

Lire aussi :