Introduction ] [ Présentation du site ] [ Mon témoignage ] [ Etudes ] 

La vie chrétienne

| Page d'accueil |
| Remonter|
Chrétien
Identification
La repentance
Bâtir sur le roc
Christ notre vie
Disicples
L'homme spirituel
L'homme nouveau
Nouvelle identité
Enfant ou adulte
Equilibre spirituel
Le discernement
La vie avec Dieu
Alliance avec Dieu
Aimer Dieu
Notre culte
Croissance spirituelle
Conduits par Dieu
Le monde
Chrétien et sexuaité
Dans l'église
Carrière pour qui ?
Témoins de Jésus
Lumière du monde
Lumière et vérité
Des serviteurs
Le chrétien et l'argent
Jeux de hasard
Des trucs
Education Chrétienne
Notre nom
Des brebis

Aimer Dieu

Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.  

Nous  posons souvent la même question concernant les choses que nous pratiquons dans le cadre de notre foi chrétienne :

Qu'est ce qui est le plus important, telle pratique ou telle autre ?

Les pharisiens, ayant appris qu’il avait réduit au silence les sadducéens, se rassemblèrent,  et l’un d’eux, docteur de la loi, lui fit cette question, pour l’éprouver:

Maître, quel est le plus grand commandement de la loi?

Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.

C’est le premier et le plus grand commandement.

Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes. Matthieu 22. 34/40

La réponse de Jésus nous fait comprendre que l'important c'est de faire les choses par amour, dans la pratique des commandements, des enseignements ou des instructions du Seigneur.

Nous lui obéissons, nous cherchons à faire sa volonté et ce qui lui est agréable, parce que nous l'aimons.

Jésus dit  :

Si vous m’aimez, gardez mes commandements. Jean 14:15

Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, je l’aimerai, et je me ferai connaître à lui. Jean 14:21 

Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.

Celui qui ne m’aime pas ne garde point mes paroles. Et la parole que vous entendez n’est pas de moi, mais du Père qui m’a envoyé. Jean 14.23/24

Nous remarquons que le Seigneur parle de garder, sa parole, c'est à dire de la mettre en pratique. Matthieu 7.21/28

C'est ce que dira aussi l'apôtre Jacques

Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements.  Jacques 1:22

Reprenons à nouveau les paroles de Jésus :

Comme le Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour.

Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j’ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour.

Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

C’est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés.

Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. Jean 15.9/14

Maintenant, permettez moi de vous poser une autre question ?

Quels sont les commandements de Jésus ?

Nous connaissons les commandements que l'Éternel a gravés sur les tables de pierre et  donnés à Moïse sur le mont Sinaï : Le Décalogue ou les dix paroles. Exode 20.1 à 17

Jésus répondant aux pharisiens cite un autre texte de l'Ancien Testament :

Voici le premier: Écoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l’unique Seigneur;  et: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force.

Voici le second: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-là.

Jésus n'a pas repris les dix paroles, données à Moïse,  mais il s'est situé sur un autre terrain, celui de la motivation de l'obéissance à la loi de Dieu

Nous trouvons ce passage sous une autre forme dans Deutéronome 6.4/9

Écoute, Israël! l’Éternel, notre Dieu, est le seul Éternel.

Tu aimeras l’Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force.

Et ces commandements, que je te donne aujourd’hui, seront dans ton cœur.

Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras.

Tu les lieras comme un signe sur tes mains, et ils seront comme des fronteaux entre tes yeux.

Tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes. Deutéronome  6.4/9

Nous connaissons donc les commandements gravés sur les tables de pierre, que l'Éternel donna à Moïse, mais connaissons nous les commandements de Jésus, car il parle de "ses" commandements.

Celui qui a "mes" commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime. Jean 14:21

Si Jésus mentionne dans cette parole "mes" commandements, au pluriel, plus loin il dira :

Ceci est "mon" commandement : Aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimés.

Certains en ont déduit que Jésus n'avait donné à ses disciples que ce seul commandement, alors que nous savons qu'il en laissé beaucoup d'autres : des enseignements, des instructions que nous devons mettre en pratique. Matthieu 28.19/20

Seulement, nous pouvons comprendre que tout ce que nous faisons dans notre obéissance aux paroles du Seigneur, que ce soit envers Lui ou à l'égard de notre prochain, doit l'être dans cet état d'esprit :

Tu aimeras le Seigneur ton Dieu ...Tu aimeras ton prochain ...

Alors la loi de Christ, qui n'abolit pas celle de Dieu, ne sera pas pénible, un fardeau lourd et écrasant.

Car l’amour de Dieu consiste à garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles,  parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi. 1 Jean 5.3/4

Et puis cette loi, ces ordonnances, qui sont déjà dans les Écritures, vont être écrites dans nos cœurs et gravées dans nos esprits, inspirant nos pensées, nos paroles et nos actes.

C’est ce que le Saint-Esprit nous atteste aussi; car, après avoir dit:

Voici l’alliance que je ferai avec eux, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leurs cœurs, Et je les écrirai dans leur esprit, il ajoute:

Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités. Hébreux 10.15/17 

Mais, je n'ai pas encore répondu à la question : Quels sont les commandements de Jésus ?

J'y reviendrai plus tard, dans une autre étude, aujourd'hui, je veux me borner à notre amour pour Dieu.

Nous avons vu que aimer Dieu et aimer  son prochain étaient les deux plus grand commandements, car de leur application dans notre vie dépend toute la loi de Dieu et l'accomplissement des paroles des prophètes. Matthieu 22.40

 

Pourquoi aimer Dieu ?

Premièrement il faut reconnaître le Seigneur, l'Éternel,  comme le Dieu unique et notre Dieu personnel : "Ton" Dieu. Il n'y a qu'un seul Dieu et ce Dieu est le notre : "mon" Dieu

Ensuite il faut l'aimer, ce n'est pas une aimable invitation, c'est un commandement, le premier. Ceci doit être bien clair dans notre esprit.

Alors, beaucoup se demandent comment est-il possible d'aimer Dieu ?

D'abord, nous ne  pouvons pas aimer quelqu'un que nous ne connaissons pas, donc pour aimer Dieu il faut le connaître.

Il y a une recherche de la connaissance de Dieu :

Connaissons, cherchons à connaître l’Éternel; Sa venue est aussi certaine que celle de l’aurore. Il viendra pour nous comme la pluie, Comme la pluie du printemps qui arrose la terre. Osée 6:3 

Que celui qui veut se glorifier se glorifie D’avoir de l’intelligence et de me connaître, de savoir que je suis l’Éternel, qui exerce la bonté, le droit et la justice sur la terre; car c’est à cela que je prends plaisir, dit l’Éternel. Jérémie 9:24

Et comment le connaître si ce n'est dans ses oeuvres, dans sa Parole et surtout dans la personne de son Fils Jésus, venu nous révéler le Père dans sa nature de bonté, de compassion, de miséricorde, d'amour et de vraie justice.

Jésus dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. Philippe lui dit: Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit.

Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe! Celui qui m’a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le Père ?

Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les oeuvres. Jean 14.6/10 

Il y a une connaissance intime et personnelle dont Jésus nous parle :

Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, je l’aimerai, et je me ferai connaître à lui. Jean 14:21 

Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. Jean 14:23 

Il s'agit  de la connaissance qui est le résultat de  notre communion, notre relation spirituelle avec Dieu notre Père, sa présence en nous, dont le Saint-Esprit témoigne.

Lorsque nous contemplons les oeuvres de Dieu, nous pouvons lui rendre gloire et l'adorer comme Dieu unique, tout puissant, plein de sagesse et de perfections, le Créateur.

Mais lorsque nous contemplons l'œuvre de la rédemption en Jésus-Christ, à la croix, alors nous découvrons le Dieu d'amour.

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. Jean 3:16 

Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. Romains 5.8

C'est la raison principale de notre amour pour Dieu :

Pour nous, nous l’aimons, parce qu’il nous a aimés le premier. 1 Jean 4:19

L’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné.

Car, lorsque nous étions encore sans force, Christ, au temps marqué, est mort pour des impies.

A peine mourrait-on pour un juste; quelqu’un peut-être mourrait-il pour un homme de bien.

Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. Romains 5.5

La preuve de cet amour touche notre cœur, nous remplit de reconnaissance et d'amour envers Dieu. Luc 7:47

 

Comment aimer Dieu ?

Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. Marc 12.29

De tout notre  cœur :

C'est du cœur que viennent les sources de la vie, c'est  lui qui définit nos priorités. Les raisons du cœur sont parfois insaisissables, irraisonnables. Quand on donne son cœur on donne sa vie.  Dieu dit "Mon fils donne moi ton cœur" Proverbes 23:26

De toute notre âme :

l'âme c'est notre être psychique, notre vie intérieure, émotionnelle et sentimentale, qui produit nos élans, comme cette femme dont nous parle l'évangile :

Comme Jésus était à Béthanie, dans la maison de Simon le lépreux, une femme entra, pendant qu’il se trouvait à table. Elle tenait un vase d’albâtre, qui renfermait un parfum de nard pur de grand prix; et, ayant rompu le vase, elle répandit le parfum sur la tête de Jésus. Marc 14:3

De toute notre pensée :

Notre pensée, c'est la faculté de réflexion, là ou s'ébauchent nos projets et se prennent nos décisions, se déterminent nos actions.

Le véritable amour fait mentir le proverbe du monde : l'amour est aveugle

Le véritable amour connaît le prix des choses, mais il les donne quand même avec joie. Il sait les difficultés à suivre un ami, mais il s'engage sans regret. Il est aussi conscient de ses limites et il ne présume pas de ses forces.

Et puis l'objet de notre amour remplit nos pensées. Il nous absorbe et nous prend tout entier.

L'amour que nous aurons pour Dieu fera qu'il sera tout le jour l'objet de nos pensées et la priorité de nos choix.

De toute notre  force :

Il s'agit ici de notre énergie, tout ce qui en nous se tend pour faire arriver ce que nous désirons, accomplir notre volonté, ce qui fait agir.

Nous pouvons avoir le vouloir, mais il faut la force pour l'action.

La bonne volonté, quand elle existe, est agréable en raison de ce qu’elle peut avoir à sa disposition, et non de ce qu’elle n’a pas. 2 Corinthiens 8:12

La parole de Dieu dit dans de nombreux passages : faites tous vos efforts ... Efforcez vous ... Mettez en oeuvre toute vos forces ...  

Le véritable amour n'est pas platonique, rêveur, seulement désireux de faire, mais il est actif, entreprenant, persévérant.

Cantique 8:6  Mets-moi comme un sceau sur ton cœur, Comme un sceau sur ton bras; Car l’amour est fort comme la mort, La jalousie est inflexible comme le séjour des morts; Ses ardeurs sont des ardeurs de feu, Une flamme de l’Éternel.

 

Haut de page

Lire aussi :