Présentation du site • Introduction • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage • Entrée pasteurweb

| Page d'accueil |
| Remonter|
Chrétien
Identification
La repentance
Bâtir sur le roc
Christ notre vie
Disicples
L'homme spirituel
L'homme nouveau
Nouvelle identité
Enfant ou adulte
Le discernement
La vie avec Dieu
Aimer Dieu
Notre culte
Croissance spirituelle
Conduits par Dieu
Le monde
Chrétien et sexuaité
La sanctification
Couper et jeter
Opposés entre eux
Notre combat
Vaincre
La tentation
Ne pas succomber
Résiter au diable
Résister
Dans l'église
Carrière pour qui ?
Témoins de Jésus
Lumière du monde
Lumière et vérité
Des serviteurs
Le chrétien et l'argent
Jeux de hasard
Des trucs
Education Chrétienne
Notre nom
Des brebis

Education chrétienne

Après avoir hésité entre plusieurs titres plus neutres, j'ai finalement préféré rester dans ce qui concerne ceux qui ont cru au Seigneur Jésus-Christ et décidé de le suivre quotidiennement.

Education, parce qu'il s'agit d'apprendre à vivre  les divers aspects de la vie chrétienne.

Chrétienne, car cette instruction est particulièrement destinée aux disciples de Christ, selon le nom par lequel ils ont été appelés à Antioche, à cause de leur façon de vivre différente et même opposée à celle des païens.

Ceux qui avaient été dispersés par la persécution survenue à l’occasion d’Etienne allèrent jusqu’en Phénicie, dans l’île de Chypre, et à Antioche, annonçant la parole seulement aux Juifs.
Il y eut cependant parmi eux quelques hommes de Chypre et de Cyrène, qui, étant venus à Antioche, s’adressèrent aussi aux Grecs, et leur annoncèrent la bonne nouvelle du Seigneur Jésus.
La main du Seigneur était avec eux, et un grand nombre de personnes crurent et se convertirent au Seigneur.
Le bruit en parvint aux oreilles des membres de l’Eglise de Jérusalem, et ils envoyèrent Barnabas jusqu’à Antioche.
Lorsqu’il fut arrivé, et qu’il eut vu la grâce de Dieu, il s’en réjouit, et il les exhorta tous à rester d’un cœur ferme attachés au Seigneur.
Car c’était un homme de bien, plein d’Esprit–Saint et de foi. Et une foule assez nombreuse se joignit au Seigneur.
Barnabas se rendit ensuite à Tarse, pour chercher Saul ; et, l’ayant trouvé, il l’amena à Antioche. Pendant toute une année, ils se réunirent aux assemblées de l’Eglise, et ils enseignèrent beaucoup de personnes. Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens. Actes 11:19-26

Il est intéressant de constater une forme de rupture ou plutôt une évolution dans le statut de l'Eglise parmi les païens, habitués a voir cohabiter toutes formes de cultes à de nombreux dieux et déesses,  qui ont remarqué chez les disciples du Christ, une mentalité et des comportements différents des leurs. Ils ont discerné une façon de vivre calquée sur le modèle de leur Maître, d'où le surnom qu'ils leur donnent : "chrétiens".

Jusqu’ici ceux qui suivaient le Christ étaient appelés des disciples, c'est à dire des gens à l'écoute de son enseignement.  Mais à partir d'Antioche ils sont appelés des "chrétiens".

La vraie signification de ce nom est: "celui qui suit Christ". Il désigne ceux qui, d’une façon sérieuse, ont cru en Lui et accepté le plan de Dieu concernant  le moyen d'être sauvé  et une  manière de vivre différente.

Le premier point est essentiel, car de lui dépend tout ce qui va suivre. Il s'agit de croire à la valeur du sacrifice de Jésus-Christ, pour l'expiation de nos péchés, notre réconciliation avec Dieu et le salut de note âme ou la vie éternelle. 

En fait, à partir du moment où nous l'avons compris et accepté, nous entrons dans une vie nouvelle, comme le dira Jésus à Nicodème, le docteur de la loi :

En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.
Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître?
Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.
Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. Jean 3.3 à 6

Il y a une révélation intérieure concernant la raison de la croix de Jésus par rapport à notre propre personne, comme un éclairage, une illumination, qui nous fait admettre et accepter que le Christ est mort sur cette croix pour chaque être humain et donc pour soi, personnellement, comme le proclame aussi l'apôtre Paul.

Christ est mort pour "moi".

Cette affirmation va devenir pour celui ou celle qui croit une certitude intérieure qui va lui faire mesurer la dimension réelle et éternelle de l'œuvre rédemptrice de Christ en équation avec sa propre vie présente et à venir, dès le moment où il, ou elle, a accepté cette vérité qui scelle son destin jusque dans l'éternité.

A partir de là nous pouvons nous engager dans le chemin tracé par le Seigneur lui-même afin que nous devenions son disciple, c'est à dire "un chrétien".

Ceux qui acceptent l'enseignement du Christ, croient aussi  en ses promesses, et ont comme principal souci de façonner leur vie sur ses préceptes et son exemple. Ils se démarquent des autres formes de religions, en ce qu'ils ne sont pas enfermés dans des rites et traditions figées depuis des siècles, des concepts religieux qui ne changent pas réellement la vie de ceux qui les pratiquent. Leur force réside dans leur union avec le Seigneur lui-même.

Le terme "chrétien" se trouve à trois occasions dans le Nouveau Testament, deux fois dans la bouche d'incroyants et une fois sous la plume d'un apôtre de Jésus qui parle de l'opprobre que ce nom peut faire endurer à ceux qui le portent.

. Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens. Actes 11:26

. Et Agrippa dit à Paul : Tu vas bientôt me persuader de devenir chrétien ! Actes 26:28

. Mais si quelqu’un souffre comme chrétien, qu’il n’en ait point honte, et que plutôt il glorifie Dieu à cause de ce nom. 1 Pierre 4:16

Aujourd'hui, pour la plupart des gens, être chrétien c'est appartenir à la religion chrétienne en général, quelque soit la dénomination catholique, protestante ou évangélique. Cependant l'origine de ce "beau nom" comme l'écrit l'apôtre Jacques, démontre une vie différente, transformée par la la foi véritable en Christ, comme l'écrit l'apôtre Paul :

J’ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui–même pour moi. Galates 2:20

Puisque nous confessons être disciples du Seigneur Jésus-Christ, la moindre des choses c'est- de chercher à le connaître Lui, sa personnalité, sa nature, ses sentiments, ses instructions, ses conseils, son enseignement, en un mot sa Parole, afin de vivre en accord avec Lui.

Jésus donc leur dit: Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous connaîtrez ce que je suis, et que je ne fais rien de moi-même, mais que je parle selon ce que le Père m’a enseigné.
Celui qui m’a envoyé est avec moi; il ne m’a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable.
Comme Jésus parlait ainsi, plusieurs crurent en lui.
Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. Jean 8.28 à 32

Si vous demeurez dans ma Parole, dit Jésus.

C'est tout un programme, une application à modeler sa façon de vivre sur l'exemple qu'Il nous donne lui-même et qu'il nous enseigne.

Mais qui peut prétendre atteindre vraiment cet objectif ?

L'apôtre Paul écrivait :

Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ.
Frères, je ne pense pas l’avoir saisi; mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. Philippiens 3.12-14

C'est un encouragement pour nous qui sommes bien moins avancés que lui, tant dans la connaissance de Jésus-Christ, que dans la consécration et le zèle à son service, ainsi que dans le renoncement.

Une des choses que nous avons en commun avec l'apôtre c'est d'avoir été saisis par Jésus-Christ et nous devons reconnaître que cette expérience se situe à un moment précis de notre vie, lorsque face à la révélation du fils de Dieu, dans son amour allant à l'extrême limite de sa vie offerte sur la croix, nous avons été  touchés au plus profond de notre âme. Alors en retour nous lui exprimons  notre reconnaissance et notre amour, décidant volontairement de nous donner à Lui, de l'accepter non seulement comme le Sauveur de nos vies, mais aussi comme notre Seigneur et Maître.

Nous pouvons alors faire notre cette parole de l'apôtre Paul :

Mais les choses qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte, à cause de Christ.
Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout ... Philippiens 3.7

Pour certains, cela peut paraître extrême et excessif et tous ne le comprennent pas. Nous pouvons nous contenter d'une pratique religieuse confortable et sans contrainte, juste le minimum vital ! Mais nous passons là, à côté de la réalité, manifestant ainsi notre incompréhension de l'amour du Seigneur.

Etre chrétien, dans son sens véritable, c'est expérimenter cette parole de Paul (encore lui !) :

 J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. Galates 2:20

Beaucoup sont passés maître dans l'exégèse, d'autres se prennent au jeu de la rhétorique, mais la réalité du royaume de Dieu, c'est l'application dans notre vie des enseignements du Christ.

Je ne suis toujours pas convaincu de l'utilité  de la mise en scène et de la forme spectaculaire que l'on donne aujourd'hui au culte évangélique. Je crois que c'est beaucoup d'énergie dépensée pour peu de chose. Cela produit un certain engouement et un plaisir passager, ainsi que beaucoup d'illusions. On se croit adorateur, alors que l'on est seulement gesticulateur ou spectateur !

La vérité va bien au delà des cérémonies religieuses, elle se trouve dans l'expression d'une âme simple qui se tient au pied de son Seigneur dans l'amour, l'adoration et la disponibilité !

Les vrais adorateurs ne font pas de spectacle, ils adorent Dieu en esprit et en vérité. Ce sont ces adorateurs que Dieu demande et agrée. Jean 4

Lorsque nous avons la révélation du Fils de Dieu et de son royaume, de sa personne et de sa Parole, alors nous sommes saisis au fond de nous  mêmes et nous devenons des chrétiens dans le sens vrai et entier du terme, capables d'offrir à Dieu un culte qui lui plait

C’est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte, car notre Dieu est aussi un feu dévorant. Hébreux 12.28

Au final, notre éducation chrétienne va consister a créer et former en notre esprit une mentalité conforme au enseignements et surtout à la personne  de Jésus-Christ, un peu comme des enfants qui sont imprégnés de la culture de leur milieu familial ou ethnique.

Il y a donc, à partir de la révélation de la personne de Christ, une vie intérieure qui nait et se développe en fonction de notre union avec Lui. Il nous éduque par la présence de son Esprit, par sa parole, pas ses sentiments, par sa nature, qu'Il nous communique, selon ce qui est écrit :

Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris ce que signifie pour vous le Christ, puisque vous avez compris ce qu’il est et qu’on vous a enseigné, à vous qui êtes chrétiens, ce qui est conforme à la vérité qui est en Jésus.
Cela consiste à vous débarrasser de votre ancienne manière de vivre, celle de l’homme que vous étiez autrefois, et que les désirs trompeurs mènent à la ruine, à être renouvelés par le changement de ce qui oriente votre pensée, et à vous revêtir de l’homme nouveau, créé conformément à la pensée de Dieu, pour mener la vie juste et sainte que produit la vérité. Ephésiens 4.20-24

Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ; vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. Galates 3.26

Aussi, comme des disciples attentifs et obéissant, laissons nous instruire et éduquer par Celui dont nous sommes appelés à porter le nom et à refléter l'image.

Haut de page