Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

| Page d'accueil |
| Remonter|
La sanctification
Le coeur humain
Nos tendances
Le péché
Un péché particulier
Délivré du péché
Couper et jeter
Le chrétien et le monde
Le virtuel
Esprits impurs
Nouveauté de vie
L'homme spirituel
La sainteté
La pureté
Purs dans le monde
Un vêtement blanc
Voir le Seigneur

Un péché particulier

Les gens sont le plus souvent uniquement préoccupés par les problèmes et difficultés de la vie quotidienne  : maladies,  infirmités, handicaps, vieillesse, solitude, précarité, chômage, stress au travail , conflits familiaux entre conjoints ou parents-enfants,  environnement hostiles : catastrophes naturelles, guerres et troubles sociaux, famines, etc...

La recherche de solutions dans nos différentes épreuves est normale et légitime. Chercher du secours auprès de Dieu est conforme à sa Parole et en accord avec sa volonté.

Cependant, il existe un problème commun à tous mais pas toujours considéré comme  le plus important, c'est le péché.

Je ne parle pas spécialement du péché en général, mais d'un péché particulier qui trouble et attriste ceux et celles qui sont enfants de Dieu, contre lequel ils ou elles luttent constamment, parfois victorieusement et d'autres fois vainement.

Il s'agit de "mon péché", celui qui  qui s'accroche à moi, qui m'enveloppe si facilement, qui me cerne de tous cotés et m'enlace. Hébreux 12.1 (selon différentes versions)

C'est celui contre lequel je livre un combat permanent et aussi contre lequel je ne résiste pas jusqu'au sang. Hébreux 12.12.4

Il m'est particulier parce qu'il me concerne personnellement et il peut être différent de celui des autres.

Vous avez compris, que  le "je" s'applique  à chacun de nous, vous et moi, en particulier, comme l'écrivait l'apôtre Paul dans l'épitre aux Romains, au chapitre 7.

Pas de différence

Il me semble parfois que je vis au milieu de gens parfaits qui ne se sentent pas concernés par une quelconque culpabilité, qui citent constamment des versets bibliques optimistes, "toujours vainqueurs".

Cependant, je sais aussi que tous les être humains, même ceux qui paraissent les plus justes, ont le même statut devant Dieu :

Quoi donc! sommes-nous plus excellents? Nullement. Car nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et Grecs, sont sous l’empire du péché, selon qu’il est écrit: Il n’y a point de juste, Pas même un seul ... Romains 3.9
.. tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu et tous ont besoin d'être gratuitement justifié par le moyen de la foi en Jésus-Christ. Romains 3:22

Et ceux qui  paraissent sereins et surs d'eux, sont souvent en lutte dans leur être intérieur.

Différents dans le péché

Nous bronchons tous de plusieurs manières. Jacques 3:2

Chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par "sa propre convoitise". Jacques 1:14

Nous avons souvent tendance à considérer le péché des autres comme plus grave que le notre. Il est vrai qu'il y a des fautes dont les conséquences sont plus graves, mais si "notre péché", celui qui s'accroche à nous, semble moins grave que celui de quelqu'un d'autre, il n'en est pas moins condamnable.

Ne nous jugeons donc plus les uns les autres; mais pensez plutôt à ne rien faire qui soit pour votre frère une pierre d’achoppement ou une occasion de chute. Romains 14:13

Se dépouiller pour se revêtir

Notre péché personnel est présenté comme un vêtement qui nous enveloppe et dont il n'est pas facile de se débarrasser.

Dans le passage de Hébreux 12.1 il est écrit : 

Rejetons tout fardeau et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance l’épreuve qui nous est proposée, les yeux fixés sur Jésus, qui est l’auteur de la foi et qui la mène à la perfection. (Bible Le Semeur)

Débarrassons–nous de tout ce qui alourdit notre marche, en particulier du péché qui nous cerne de tous côtés et enlace si facilement, et courons avec persévérance vers le but proposé dans la piste tracée devant nous. (Bible Parole Vivante)

Dans ce passage le péché apparait comme une entrave à notre course spirituelle, celle dont parle l'apôtre Paul :

Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix ou que j’aie déjà atteint la perfection ; mais je poursuis (ma course) afin de le saisir, puisque moi aussi, j’ai été saisi par le Christ–Jésus.
Frères, pour moi–même je n’estime pas encore avoir saisi (le prix); mais je fais une chose : oubliant ce qui est en arrière et tendant vers ce qui est en avant, je cours vers le but pour obtenir le prix de la vocation céleste de Dieu en Christ–Jésus.
Nous tous donc qui sommes des hommes faits ayons cette pensée. Philippiens 3.12

Il est donc indispensable de nous débarrasser de toute entrave ou tout fardeau qui alourdit, ralentit ou stoppe notre marche spirituelle.

En voici une illustration très parlante :

L’aveugle jeta son manteau, et, se levant d’un bond, vint vers Jésus. Marc 10:50

Si cela est relativement facile pour un vêtement, nous savons qu'en ce qui concerne notre péché c'est bien différent car il s'agit de penchants naturels, de désirs ou de convoitises qui s'accrochent à nous, qui sont ancrés en nous , qui font partie de notre personnalité.

C'est un combat

Ce combat qui nous concerne personnellement c'est celui de la sanctification.qui consiste à nous séparer du péché et à résister à son attirance.

Le passage de l'épitre aux Hébreux dit :

Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang, en luttant contre le péché. Hébreux 12:4

C'est une lutte constante et difficile, dont l'apôtre Paul parle comme une expérience personnelle.

Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle; mais moi, je suis charnel, vendu au péché.
Car je ne sais pas ce que je fais: je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais.
Or, si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par là que la loi est bonne.
Et maintenant ce n’est plus moi qui le fais, mais c’est le péché qui habite en moi.
Ce qui est bon, je le sais, n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ma chair: j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien.
Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas.
Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n’est plus moi qui le fais, c’est le péché qui habite en moi.
Je trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi.
Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l’homme intérieur; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres.
Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?… Romains 7.14-24

Nous devrions prendre ces paroles plus souvent en compte et reconnaître humblement la faiblesse de notre nature humaine afin de chercher auprès du Seigneur la délivrance et les moyens qu'il  donne pour  être  vainqueurs.

Les tentations qui vous ont assaillis sont communes à tous les hommes. D’ailleurs, Dieu est fidèle et il ne permettra pas que vous soyez tentés au–delà de vos forces. Au moment de la tentation, il préparera le moyen d’en sortir pour que vous puissiez y résister. 1 Corinthiens 10:13

Connaitre les règles

Dans tous les combats il est indispensable de respecter certaines règles :

Un athlète qui participe à une compétition ne peut gagner le prix que s’il lutte selon les règles. 2 Timothée 2:5

Pour le combat spirituel, la première règle c'est acquérir la force pour résister au péché et le vaincre. C'est pourquoi Dieu nous exhorte à rechercher  deux choses essentielles (Ephésiens 6.10 et 11)

. Fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante.

. Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable

C'est impératif : fortifiez vous ! Revêtez  !

C'est personnel et spirituel, personne ne peut le faire à notre place ! C'est notre responsabilité ! Cependant nous ne sommes pas seuls et la force dont il s'agit n'est pas la notre :

Fortifiez-vous "dans le Seigneur", et "par sa force" toute-puissante.

Donc le première chose est de chercher auprès du Seigneur la force et les armes dont nous avons besoin dans notre combat, ainsi que son secours et son aide.

Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ! 1 Corinthiens 15:57

Jésus nous soutient et nous secourt dans toutes nos tentations, dans toutes nos détresses, nos épreuves et nous console dans toutes nos afflictions

Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. Hébreux 4:15

En conséquence, il a dû être rendu semblable en toutes choses à ses frères, afin qu’il fût un souverain sacrificateur miséricordieux et fidèle dans le service de Dieu, pour faire l’expiation des péchés du peuple; car, ayant été tenté lui-même dans ce qu’il a souffert, il peut secourir ceux qui sont tentés. Hébreux 2.17,18

Oui ! La victoire est en Jésus-Christ notre Seigneur !

Demeurer dans le Seigneur

Il ne s'agit pas seulement de proclamer des passages de la Bible, mais d'une démarche constante  qui consiste à nous approcher de Dieu avec confiance et demeurer dans la communion avec le Seigneur Jésus-Christ.

Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons.
Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché.
Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.

Il ne s'agit pas non plus de s'approcher de temps en temps, lorsque nous sommes confrontés à la tentation. Il est indispensable de demeurer uni à Lui, en communion permanente avec Lui, selon ses paroles.

Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. Jean 15:4

Demeurer aussi constamment dans la foi :

Veillez, demeurez fermes dans la foi, soyez des hommes, fortifiez-vous. 1 Corinthiens 16:13

Demeurer et persévérer dans la prière :

Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance ... Ephésiens 6:18

Tenir ferme

Il est important de tenir ferme dans nos résolutions, comme le dit le prophète de la part de Dieu.

A celui qui est ferme dans ses sentiments Tu assures la paix, la paix, Parce qu’il se confie en toi. Esaïe 26:3

Combattre efficacement demande des efforts et de la détermination. Trop souvent nous pensons que Dieu se charge de tout, or il y a des choses qui nous incombent, entre autres la vigilance et la prière. 

Restez éveillés et priez pour pouvoir résister quand l’esprit du mal vous tentera. Vous désirez faire le bien, mais vous n’avez pas la force de résister au mal. Matthieu 26:41 (Bible Parole de Vie)

Ne dormez pas, priez sans cesse. Alors vous aurez la force de supporter tout ce qui va arriver, et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme. Luc 21:36

Léopold Guyot, pasteurweb

Haut de page

Lire aussi : Notre combat spituel