Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

 

La sanctification

| Page d'accueil |
| Remonter|
La sanctification
Le coeur humain
Nos tendances
Le péché
Un péché particulier
Délivré du péché
Couper et jeter
Le chrétien et le monde
Le virtuel
Esprits impurs
Nouveauté de vie
L'homme spirituel
La sainteté
La pureté
Purs dans le monde
Un vêtement blanc
Voir le Seigneur

La sainteté

Lors d'un culte un dimanche matin  une parole de Dieu est venue à mon esprit :

Car il regarde du lieu élevé de sa sainteté; Du haut des cieux l’Eternel regarde sur la terre, Psaumes 102:19

Il y a une réalité dont nous ne sommes pas suffisamment conscients, c'est l'élévation de Dieu dans la sainteté. Bien au dessus de tout ce que nous pouvons imaginer.

L'apôtre Paul écrit qu'e Dieu habite une lumière inaccessible que personne n'a vue ni ne peut voir.1 Timothée 6.16

Le fait que nous avons au moyen du sang de Jésus la liberté de nous approcher de Dieu avec confiance n'enlève rien à sa grandeur ni à sa sainteté. Aussi lorsque nous l'adorons, le prions et lui rendons grâces,  considérons toujours que nous nous approchons d'u Dieu très saint ! 

Dieu est saint

Il proclame lui-même sa sainteté :

Car ainsi parle le Très-Haut, Dont la demeure est éternelle et dont le nom est saint: J’habite dans les lieux élevés et dans la sainteté. Esaïe 57:15

La sainteté est un concept divin. Elle est la nature même de Dieu. C'est sa qualité essentielle, fondamentale. Lui seul est parfaitement saint.

L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple.
Des séraphins se tenaient au-dessus de lui; ils avaient chacun six ailes; deux dont ils se couvraient la face, deux dont ils se couvraient les pieds, et deux dont ils se servaient pour voler.
Ils criaient l’un à l’autre, et disaient: Saint, saint, saint est l’Eternel des armées! toute la terre est pleine de sa gloire!
Les portes furent ébranlées dans leurs fondements par la voix qui retentissait, et la maison se remplit de fumée.
Alors je dis: Malheur à moi! je suis perdu, car je suis un homme dont les lèvres sont impures, j’habite au milieu d’un peuple dont les lèvres sont impures, et mes yeux ont vu le Roi, l’Eternel des armées.  Esaïe  6:3; 57:15

Si nous voulons savoir en quoi consiste la sainteté c'est à lui qu'il faut regarder. Même si notre vision de Dieu est encore imparfaite nous pouvons déjà acquérir la conscience du Dieu très saint en examinant ce qui en est dit dans la Bible, sa Parole inspirée.

Il a révélé sa sainteté à ses serviteurs les prophètes, souvent au moyen de visions dans une lumière tellement pure et   étincelante  que ceux qui en étaient témoins ne pouvaient en soutenir  "l'éclat".

Qu'est ce que la sainteté ?

La racine hébraïque du mot "sainteté" ou "saint" a deux significations :

Premièrement "être saint"   selon le concept divin  signifie  "être séparé, comme ce qui est dit du  Seigneur Jésus-Christ

... saint, sans tache, séparé des pécheurs, et plus élevé que les cieux. Hébreux 7:26 ,

Lorsqu'il est question de personnes et de choses "saintes", cela veut dire qu'elles sont séparées, mises à l'écart des choses souillées.

C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai. 2 Corinthiens 6:17

La sainteté selon cette pensée, concerne ceux et celles que Dieu sanctifie, sépare pour son service.

Si donc quelqu’un se conserve pur, en s’abstenant de ces choses, il sera un vase d’honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne oeuvre. 2 Timothée 2:21

"Etre saint" signifie également être pur" comme un  vêtement d'une blancheur éclatante, sans aucune tache, avec  toujours la pensée de  séparation,  l'éloignement, de ce qui peut salir :

Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. 2 Corinthiens 7:1

Le mot hébreux "kadosh" utilisé dans l'Ancien Testament pour qualifier les personnes et les objets consacrés à Dieu signifie "pur".

Le Nouveau Testament emploie le terme "hagios", dont la signification est "séparé", consacré, mis à part  avec le sens de "pur". 

Dieu seul est parfaitement saint et pur. Il est lumière, la lumière parfaite sans ombre ni point ténébreux.

Il est dépeint comme parfaitement pur, saint et majestueux et son peuple est appelé à reconnaître sa sainteté et ses droits souverains sur lui (Esaïe 6.3; 8.13).

Un texte de l'apôtre Paul donne une idée très élevée de la sainteté de Dieu :

Il habite  une lumière inaccessible, qu’aucun homme n’a vu ni ne peut voir. 1 Timothée 6:16

Jésus fut transfiguré devant ses disciples Pierre, Jacques et Jean son visage resplendit comme le soleil et ses vêtements devinrent resplendissants, d’une telle blancheur qu’il n’est pas de foulon sur la terre qui puisse blanchir ainsi. Matthieu 17. - Marc 9.2

Le Seigneur ressuscité et glorifié est apparu à Jean se révélant dans la gloire étincelante  de la sainteté divine :

Je me retournai pour connaître quelle était la voix qui me parlait. Et, après m’être retourné, je vis sept chandeliers d’or, et, au milieu des sept chandeliers, quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme, vêtu d’une longue robe, et ayant une ceinture d’or sur la poitrine.
Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige; ses yeux étaient comme une flamme de feu; ses pieds étaient semblables à de l’airain ardent, comme s’il eût été embrasé dans une fournaise; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux.
Il avait dans sa main droite sept étoiles. De sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants; et son visage était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa force.
Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Apocalypse 1.12

Ces passages de la Bible nous donnent une notion assez précise de que signifie "être saint". C'est beaucoup plus qu'une simple mise à part pour le servie de Dieu.

La sainteté dans son expression divine c'est être séparé,  éloigné, élevé au dessus du péché, d'une manière absolue, dans un état de pureté parfaite.

C'est ce que Dieu est, ainsi que le Seigneur Jésus-Christ et le Saint-Esprit !

C'est vers ce but que nous sommes appelés à marcher et même à courir, comme l'écrit l'apôtre Paul :

Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ. Philippiens 3:12

C'est l'objectif du Seigneur Jésus-Christ pour son Eglise :

Christ a aimé l’Eglise, et s’est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau, afin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. Ephésiens 5.25

Appelés à être saints

Nous comprenons bien que seul Dieu possède la perfection de la sainteté et que nous en sommes  très éloignés.  La révélation de la sainteté de Dieu nou fait prendre conscience de notre impureté.

Le prophète Esaïe, l'apôtre Pierre et ses compagnons, Jean lors de ses visions, etc. ont tous été saisis de crainte et du sentiment de leur indignité devant la gloire sainte de Dieu et du Seigneur Jésus-Christ. Esaïe 6.3 - Luc 5.8 - Apocalypse 1.17

Cependant le Seigneur nous fait la grâce de nous approcher de Lui en nous purifiant de nos souillures et en nous  appelant à être participants de sa nature sainte.

Mais l’un des anges brillants a volé vers moi. Il tenait dans sa main un charbon brûlant qu’il avait pris avec des pinces sur l’autel.
Il m’a touché la bouche avec ce charbon brûlant et m’a dit : « Maintenant que ce charbon a touché tes lèvres, ta faute est enlevée, ton péché est pardonné. Esaïe 6.6

Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire Hébreux 10:19

Sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise ... 2 Pierre 1.3

"Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit:  Vous serez saints, car je suis saint." 1 Pierre 1:15

"Purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sainteté (ou sanctification) dans la crainte de Dieu."  2 Corinthiens 7:1

Dieu ne change pas.

Avec Israël dans l'Ancienne Alliance ou l'Église dans l'Alliance Nouvelle, Dieu a toujours appelé à la sainteté ceux qu'il rachète.

A Israël  il a dit :

Car tu es un peuple saint pour l’Eternel, ton Dieu; l’Eternel, ton Dieu, t’a choisi, pour que tu fusses un peuple qui lui appartînt entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre. Deutéronome 7:6

Vous serez saints pour moi, car je suis saint, moi, l’Eternel; je vous ai séparés des peuples, afin que vous soyez à moi. Lévitique 20:26

Avec l'Église, le peuple de la Nouvelle Alliance, ceux qui ont été lavés de leurs péchés par le Sang de son fils Jésus-Christ, Dieu a la même exigence : 

Vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. 

Non seulement il les appelle à être saints mais il les sanctifie lui-même, il les sépare, les met à part et cela pour deux raisons.

La première c'est que ceux qu'il appelle  puissent s'approcher de lui sans crainte pour se tenir dans sa présence et la seconde c'est afin de donner au monde le témoignage de ce qu'il est lui même.

Déjà le peuple d'Israël avait pour mission d'être pour les autres nations le témoin de l'Eternel, seul vrai Dieu :

Vous êtes mes témoins, dit l’Eternel, Vous, et mon serviteur que j’ai choisi, Afin que vous le sachiez, Que vous me croyiez et compreniez que c’est moi: Avant moi il n’a point été formé de Dieu, Et après moi il n’y en aura point.
C’est moi, moi qui suis l’Eternel, Et hors moi il n’y a point de sauveur. Esaïe43 .10

Il en est de même pour le peuple de la Nouvelle Alliance avec Dieu,  l'Eglise de Jésus-Christ, composée de  tous ceux et celles qui  par le moyen de la foi en Lui ont été lavés et purifiés par son sang. Leur mission sur la terre c'est d'être ses témoins par leur façon de vivre.

Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée.
Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété, en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ, qui s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres. Tite 2:11

Le fait d'être sous la grâce ne nous autorise pas à vivre dans la souillure du péché.

Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde?
Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché? Romains 6:1,2

La sainteté de ceux que le Seigneur a rachetés fait l'objet de nombreuses exhortations. C'est une vertu essentielle, fondamentale de la vie chrétienne car elle marque d'une manière évidente notre appartenance à un Dieu saint.

Elle est la marque distinctive de ceux qui appartiennent au Seigneur, l'évidence d'une vie nouvelle.

Vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, vous qui autrefois n’étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu, vous qui n’aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde.
Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l’âme.
Ayez au milieu des païens une bonne conduite, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ils remarquent vos bonnes œuvres, et glorifient Dieu, au jour où il les visitera. 1 Pierre 2.9

Cette situation provoque deux réactions de la part des non-croyants : soit la conviction de péché qui les amène à la repentance, soit la haine de ceux dont la conduite est condamnée par notre témoignage de sainteté.

Jésus a dit à ses disciples que le monde le haïssait parce qu'il rendait par sa conduite, le témoignage que les œuvres des hommes sont mauvaises. (Jean 7:7).  II ajoute qu'il en sera de même pour ceux qui le suivent.

Je leur ai donné ta parole; et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Jean 17:14

C'est pourquoi la sainteté nous semble   difficile à vivre car en plus de surmonter notre tendance naturelle au péché, nous devons aussi affronter l'opposition et la haine de ceux que notre conduite condamne et exaspère. Pourtant c'est le témoignage que Dieu nous appelle à rendre :

Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite. 1 Pierre 1:15

Ce qui doit faire  la vraie différence entre les disciples de Christ et les non-croyants, c'est la façon de vivre.

Comprenez bien ce que je vous dis maintenant. Il est normal que des enfants de Dieu pratiquent la charité et se montrent secourables envers ceux qui souffrent ou sont dans le besoin, cela aussi les gens du monde le font.   Ce qui doit être différent c'est la sainteté de notre conduite, la pureté de notre vie.

La sainteté est la marque des rachetés du Seigneur Jésus-Christ, du peuple de Dieu. Nous sommes appelés à être saints dans le monde, comme notre Père céleste, à l'image de Jésus notre Sauveur et selon la nature de l'Esprit de Dieu qui nous habite et nous inspire. C'est l'objectif et la volonté de Dieu et de Christ pour l'Eglise, c'est à dire pour ceux qui la composent "les saints".  Le Seigneur Jésus s'est livré en sacrifice pour cela :

le Christ a aimé l’Église et s’est livré lui–même pour elle, afin de la sanctifier après l’avoir purifiée par l’eau et la parole, pour faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et sans défaut. Ephésiens  5:26-27.

Etre saint est une nécessité absolue

La sainteté est indispensable pour la crédibilité de notre témoignage dans le monde mais aussi et surtout pour maintenir une bonne communion avec Dieu, notre Père céleste, avec Jésus notre Seigneur et avec le Saint Esprit notre compagnon de route.

L'apôtre Jean a écrit à ce sujet :

Si notre cœur nous condamne, Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît toutes choses.
Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons de l’assurance devant Dieu. 1 Jean 3.19

Un autre passage nous parle de l'importance d'avoir une bonne conscience pour nous approcher de Dieu :

Approchons-nous avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, les cœurs purifiés d’une mauvaise conscience, et le corps lavé d’une eau pure. Hébreux 10:22

Nous devons comprendre que Dieu veut un peuple saint, c'est à dire des hommes et des femmes qui rachetés par le sang de son Fils Jésus-Christ, marchent dans la sainteté.

La parole d'un prophète de l'Ancien Testament est valable pour les croyants de tous les temps :

Tes témoignages sont entièrement véritables; La sainteté convient à ta maison, O Eternel! pour toute la durée des temps. Psaumes 93:5

La sainteté est le seul moyen de sanctifier la présence de Seigneur dans notre vie, selon qu'il est écrit :

 "Sanctifiez dans vos cœurs, Christ le Seigneur." 1 Pierre 3:15

La seule  façon de vivre la vie d'enfant de Dieu pour lui être agréable c'est de marcher dans la sainteté, c'est à dire pratiquer la justice, se conserver pur. Dieu ne peut pas accepter d'être uni avec quelque chose de souillé.

Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres?
Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle?
Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit: J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.
C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai.
Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout-puissant.
Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. 2 Corinthiens 6.14

Nous devons être clairs et cohérents.

Si nous invoquons comme Père Celui qui est Saint nous devons nous conduire avec respect pour Lui

Si nous confessons que Jésus-Christ le Fils de Dieu nous a rachetés, lavés de nos péchés par ses souffrances  et son sang répandu,  nous devons l'honorer en nous éloignant de ce qui a provoqué sa mort.

Si nous proclamons que l'Esprit de Dieu, l'Esprit de Sainteté habite en nous, nous devons sanctifier sa présence et veiller à ne pas l'attrister.

Le père de Jean-Baptiste prophétisa lors de naissance de son fils en glorifiant le Dieu d'Israël parce que la délivrance accordée permettait au peuple racheté de le servir sans crainte en marchant devant lui dans la sainteté et dans la justice tous les jours. Luc 1.75

Le résultat de la compréhension de la grâce de Dieu envers nous c'est  la volonté de vivre différemment, de marcher en nouveauté de vie, de marcher avec Dieu dans la sainteté.

En quoi consiste marcher dans la sainteté ?

Plusieurs expressions aident à le comprendre : marcher dans la lumière, marcher dans la vérité, demeurer en Christ, sanctifier le Seigneur dans nos cœurs, vivre selon l'Esprit.

C'est marcher avec Dieu en se préservant des souillures du monde, comme Hénoch et Noé qui sont demeurés justes dans une société corrompue.

L’Eternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. Genèse 6:5

Dans ce monde souillé, méchant et violent, Hénoch et Noé sont restés justes devant Dieu. L'un fut enlevé avec Dieu, l'autre fut sauvé au moyen de l'arche.

Hénoch marcha avec Dieu; puis il ne fut plus, parce que Dieu le prit. Genèse 5:24

Noé était un homme juste et intègre dans son temps; Noé marchait avec Dieu. Genèse 6:9 

Marcher avec Dieu c'est marcher dans la lumière, on dit aujourd'hui "la transparence". C'est ce qui permet de demeurer en communion avec le Seigneur. Cette communion est essentielle. Elle est le seul moyen de vivre la vie nouvelle que communique l'Esprit de Dieu.

En fait, marcher avec Dieu c'est vivre, dans le monde, notre vie de tous les jours, en se séparant du  péché.

Séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai. 2 Corinthiens 6:17

Ce passage a été parfois mal compris, interprété comme un appel à nous séparer des non-croyants dans notre vie familiale ou sociale. Il s'agit, tout en étant dans le monde, c'est à dire parmi les non-croyants, de ne pas participer à leurs péchés et de nous garder des associations ou unions dont nous ne pourrons pas maîtriser la morale.

Si nous nous souillons avec les péchés du monde nous altérons notre relation avec Dieu et toute notre vie de prière et de foi est perturbée. Nous perdons notre paix et notre assurance devant Dieu.

Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons de l’assurance devant Dieu.
Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable. 1 Jean 3.21

Déjà, dans  l'Ancienne Alliance le tabernacle dans le désert, puis le temple à Jérusalem étaient des lieux saints car la présence de Dieu s'y  manifestait. Les ustensiles et les objets servant au culte étaient sanctifiés. Les sacrificateurs et les lévites devaient se conserver saints.

Aujourd'hui, Dieu n'habite pas dans des sanctuaires construits de matériaux terrestres.

Nous, c'est à dire les rachetés de Christ,  sommes le temple du Saint-Esprit, par lui Dieu demeure en nous et nous sommes appelés à être "un temple saint" :

Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.
En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur.
En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit. Ephésiens 2:20-22

Ne savez–vous pas que vous êtes le sanctuaire de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? 1 Corinthiens 3:16 ¶

Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes?
Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. 1 Corinthiens 6:19,20

La sainteté c'est la seule façon de vivre qui plaise à Dieu et le glorifie.

Il y a dans la Bible, beaucoup d'autres passages qui nous exhortent à la sainteté, il n'est pas difficile de les trouver, il est plus difficile de les pratiquer. Cependant c'est la condition pour maintenir une réelle communion avec le Seigneur.

La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c’est que Dieu est lumière, et qu’il n’y a point en lui de ténèbres.
Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité.
Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. 1 Jean 1.5

Deux choses sont essentielles pour vivre selon la pensée de Dieu :

1) Lorsque nous péchons, ne restons pas dans notre souillure mais confessons nos péchés en demandant sincèrement  pardon au Seigneur.

Mes enfants, je vous écris cela pour que vous ne péchiez pas. Mais si quelqu’un vient à pécher, nous avons un défenseur auprès du Père, Jésus–Christ, qui est juste.
Il est lui–même l’expiation pour nos péchés ; non pas seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. 1 Jean 2:1

2) Recherchons la sanctification, efforçons nous de vivre dans la sainteté

Fortifiez donc vos mains languissantes Et vos genoux affaiblis; et suivez avec vos pieds des voies droites, afin que ce qui est boiteux ne dévie pas, mais plutôt se raffermisse.
Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. Hébreux 12:12

Vous pouvez trouver la suite de cet enseignement dans l'étude : La sanctification

Haut de page

Lire aussi : L'Esprit de sainteté