Entrée pasteurweb • Présentation du site • Introduction • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

| Page d'accueil |
| Remonter|
Couper et jeter
Délivré du péché
La pureté
La sainteté
Le chrétien et le monde
Le coeur humain
L'homme nouveau
L'homme spirituel
Le péché
Nos tendances
Nouveauté de vie
Opposés entre eux
Un vêtement blanc
Voir le Seigneur

l'homme nouveau

Dans l'article précédent, nous avons expliqué en quoi consiste le vieil homme, cette nature du péché qui est commune à tous les êtres humains. Pourquoi et commet nous devons nous en dépouiller.

Maintenant nous allons examiner  ce qui concerne "l'homme nouveau".

J'ai déjà écrit dans pasteurweb sur notre identité spirituelle, mais dans cette nouvelle page j'insiste sur l'origine, le comment et le pourquoi de cette nouvelle situation ou "identité spirituelle" que nous recevons de Dieu en Jésus-Christ.

Si nous voulons comprendre le sens de cet enseignement, il faut réfléchir aux mots utilisés par l'apôtre Paul lorsqu'il parle de se dépouiller du vieil homme pour se revêtir de l'homme nouveau : "apprendre" et "être instruit". Il  écrit dans un autre endroit : "vous avez appris de nous"

Au reste, frères, puisque vous avez appris de nous comment vous devez vous conduire et plaire à Dieu, et que c’est là ce que vous faites, nous vous prions et nous vous conjurons au nom du Seigneur Jésus de marcher à cet égard de progrès en progrès. 1 Thessaloniciens 4:1

Pour le sujet que nous étudions ici, l'apôtre Paul écrit :

Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris Christ, si du moins vous l’avez entendu, et si, conformément à la vérité qui est en Jésus, c’est en lui que vous avez été instruits à vous dépouiller,  eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence, et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité. Ephésiens 4.20-24

Nous avons tous besoin d'être éclairés sur le dessein profond de Dieu en notre faveur, c'est pourquoi nous sondons les Ecritures. La foi selon la Bible n'est pas une foi aveugle, mais une foi éclairée par la Parole écrite de Dieu comme le dit le psalmiste :

Ta parole est une lampe à mes pieds, Et une lumière sur mon sentier. Psaumes 119:105

Et il ajoutait :

Ouvre mes yeux, pour que je contemple Les merveilles de ta loi! Psaumes 119:18

L'apôtre Paul, inspiré par le Saint-Esprit, écrit :

Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière! Ephésiens 5:8

C’est pourquoi ne soyez pas sans intelligence, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur. Ephésiens 5:17

Notre foi doit donc être éclairée par la connaissance de Dieu et de sa Parole. Pour comprendre les choses de Dieu il faut en être instruit. Or une grande partie de cette instruction concerne la façon dont nous devons vivre  pour plaire à Dieu.

Qu'est ce que l'homme nouveau ?

S'il y a une réalité spirituelle à côté de laquelle nous passons souvent, c'est bien celle ci : la connaissance exacte de ce que Dieu fait avec nous ou plutôt ce qu'il opère en nous et fait de nous : une créature nouvelle, selon ce qui est écrit :

Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. 2 Corinthiens 5:17

De quoi s'agit-il ?

On pourrait penser que Dieu va changer notre personnalité en créant une autre personne qui serait étrangère à ce que nous étions. Mais il ne s'agit pas de cela. Nous gardons notre âme, notre esprit, de la même façon que nous conservons notre corps tout au long de notre existence terrestre.

Ce que Dieu va faire en nous, c'est changer notre mentalité, produire un autre vouloir, d'autres possibilités, d'autres désirs, d'autres affections, d'autres intentions. C'est d'ailleurs le sens du mot "repentance", en grec  "metanoia" : changement de mentalité, d'intention. Un changement complet de dispositions et de pensées, qui nous fait prendre en aversion notre ancienne manière de vivre et désirer ardemment une vie différente qui plaira à Dieu . 

C'est donc dans notre être intérieur, au niveau de nos pensées et de nos sentiments que Dieu va opérer. Par un acte créateur il va mettre en nous des désirs, des intentions, des pensées, des affections, différentes, des choses entièrement nouvelles qui existent en Jésus-Christ et qui  nous serons transmises, communiquées,  par le Saint-Esprit.

Un mot doit attirer notre attention au sujet de cette œuvre de Dieu  : "création".

Dieu "crée" en nous une chose nouvelle à laquelle nous étions étrangers, une vie nouvelle. J'insiste en vous répétant qu'il s'agit d'un "acte créateur" de Dieu qui se produit lors de la conversion à Christ.

Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. Ephésiens 2:10

C'est une chose étonnante, merveilleuse et mystérieuse, que de voir prendre place en nous ces nouveaux sentiments et ces nouveaux désirs, l'affection des choses qui plaisent à Dieu.

L'apôtre Paul souligne que c'est ce qui est important, plus que n'importe quelle pratique religieuse :

Car ce n’est rien que d’être circoncis ou incirconcis; ce qui est quelque chose, c’est d’être une nouvelle créature. Galates 6:15

Je vous en parle souvent car c'est la base, le point de départ incontournable de la véritable vie chrétienne, la vie d'enfant de Dieu, comme le précise Jésus à Nicodème.

Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. Jean 3:3

Comme je vous le disais dans un autre article, il ne s'agit pas d'améliorer notre nature pécheresse, mais de la changer, la remplacer par une autre nature, une vie nouvelle qui vient de Dieu et nous est donnée gratuitement en Jésus-Christ

Lorsque nous nous convertissons, si du moins notre conversion est réelle et conforme à l'Evangile, le pouvoir surnaturel de Christ opère en nous.

A tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle  a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,  non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. Jean 1.12

Il s'agit en fait d'une création, celle d'un être nouveau que Dieu crée en ceux qui croient en Jésus-Christ, de la foi qui produit la conversion réelle.

Un homme nouveau, "créé selon Dieu" dans une justice et une sainteté que produit la vérité. Ephésiens 4:24

Dieu sème en nous une vie  spirituelle déposée comme une semence qui germe, croit, se développe et se forme, jusqu'à la stature parfaite de Christ en nous, jusqu'à remplir notre être intérieur. Ce changement  se remarque dans nos comportements, nos paroles et notre tenue. C'est une autre nature, celle de Christ, ni plus ni moins. C'est l'homme nouveau qui naît en nous, qui est appelé à croitre et à prendre la place de l'homme ancien, du vieil homme.

L'objectif c'est de parvenir à la stature parfaite de Christ :

Jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ,
afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction,
mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ. Ephésiens 4.13-15

Il s'agit d'une œuvre  progressive.

l’homme nouveau se renouvelle, dans la connaissance, selon l’image de celui qui l’a créé. Colossiens 3:10 

Au fur et à mesure que nous allons grandir en Jésus-Christ, vers sa stature parfaite, l'inverse va se produire pour notre ancienne nature pécheresse, le vieil homme va décroitre, comme le disait Jean Baptiste.

Il faut qu’il croisse, et que je diminue. Jean 3:30

Revêtir l'homme nouveau

Nous l'avons compris, l'homme nouveau c'est Christ lui-même qui vient vivre en nous et nous communique sa nature.

Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. 2 Corinthiens 5:17

L'apôtre Paul a écrit : "ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi".

De même que nous sommes instruits à nous dépouiller du vieil homme, il y a aussi des instructions concernant la façon dont nous pouvons revêtir l'homme nouveau.

Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ, et n’ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises. Romains 13:14

Conformément à la vérité qui est en Jésus, c’est en lui que vous avez été instruits ... à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité. Ephésiens 4.20-24

Dans la pratique, pour ce qui est notre part, il s'agit de venir à Jésus-Christ, de nous nourrir et de nous abreuver de Lui, comme il le dit lui-même.

Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive.
Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture.
Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui. Jean 7.37

Celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.

Le Seigneur veut nous communiquer sa vie, sa nature divine, ses sentiments, etc. afin que cette vie qu'il donne devienne une source en nous et même des fleuves.

Je trouve cela extraordinaire : devenir une source qui jaillit en fleuves de vie éternelle !  Et vous ?

Le  moyen de recevoir la vie de Christ, c'est de venir nous unir à Lui, nous attacher à Lui comme le sarment de vigne est attaché au cep et reçoit sa vie de lui.

Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.
Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. Jean 15.4,5

C'est aussi ce qu'écrit l'apôtre Paul :

Si quelqu’un entre en communion vivante avec le Christ, il devient un homme nouveau, il est recréé. L’ancien état est dépassé. Ce qu’il était autrefois a disparu. La nouvelle création a déjà commencé ; voici : tout est devenu nouveau.2 Corinthiens 5:17  (Bible Parole vivante)

Par l'Esprit

L'expression "par l'Esprit" revient constamment dans la Bible en ce qui concerne les œuvres de Dieu. Nous le voyons à l'ouvrage dès la création du monde et tout au long de l'histoire des hommes et des femmes  que Dieu choisit pour accomplir ses desseins, comme lorsqu'il dit par le prophète Zacharie au gouverneur d'Israël chargé de la reconstruction du temple à Jérusalem.

C’est ici la parole que l’Eternel adresse à Zorobabel: Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon esprit, dit l’Eternel des armées. Zacharie 4:6

Si cette vérité pour un temple construit de matériaux naturels était évidente, combien plus cela est vrai au sujet du temple spirituel de Dieu.

Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous? 1 Corinthiens 3:16

J'ai aussi écrit sur "Sa présence réelle", ce dont nous devrions être plus conscients. Ainsi nous comprendrions que la seule tâche que nous avons à faire est de laisser  l'Esprit de Christ agir en nous pour  y faire l'ouvrage de Dieu, produire en nous son fruit :

Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; (5-23) la loi n’est pas contre ces choses.
Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.
Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit. Galates 5.22-25

S'il y a une réalité que nous devons mieux connaitre c'est celle de l'œuvre de l'Esprit de Christ en nous. C'est par son Esprit que Christ vient habiter en nous et nous communique sa vie.  Le Saint-Esprit est le grand communicateur de tout ce que Dieu veut produire en nous. J'en parle souvent et je le répète car cela est essentiel, fondamental, vital.

Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ ...

Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas. Romains 8:9

C'est par l'Esprit de Christ que nous pouvons faire mourir les œuvres de la chair et c'est aussi par Lui que nous vivons de la vie du Seigneur Jésus. Il nous  communique la vie, la nature, les sentiments de Christ.

En parlant du Saint-Esprit, Jésus a dit :

Sa mission sera de manifester ma gloire, car il puisera dans ce qui est à moi et vous le communiquera. Jean 16:14 (Bible Parole vivante)

C'est pourquoi nous devons le laisser venir habiter en nous, nous remplir et nous conduire.

L’Esprit nous a donné la vie ; laissons–le donc aussi diriger notre conduite. Galates 5:25

Offrons nous à Dieu

Souvent nous donnons certaines choses à Dieu, un peu de temps pour l'adoration, la lecture de sa Parole, les actions de grâces ou la prière, une offrande d'argent ... et cela lui est agréable. Cependant le Seigneur demande beaucoup plus en réalité, il nous demande de nous donner entièrement.

Donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. Romains 6:13

Le don de soi à Dieu fait partie du processus nécessaire qui lui permet de faire son œuvre en nous.

Beaucoup se donnent à Dieu pour le servir, c'est bien, mais il est indispensable aussi de se donner à Lui pour être transformé en une créature nouvelle.

De la même façon que nous confions un objet pour être réparé à un spécialiste, ainsi nous nous donnons  au Seigneur tout puissant  afin qu'il opère en nous ce qui lui est agréable.

Que le Dieu de paix, qui a ramené d’entre les morts le grand pasteur des brebis, par le sang d’une alliance éternelle, notre Seigneur Jésus, vous rende capables de toute bonne œuvre pour l’accomplissement de sa volonté, et fasse en vous ce qui lui est agréable, par Jésus-Christ, auquel soit la gloire aux siècles des siècles! Amen! Hébreux 13.20

Laisser Dieu accomplir son œuvre en nous, à sa façon, selon sa propre volonté et avec sa force à Lui.

Un chanteur très connu chantait :

Comme l'argile
L'insecte fragile
L'esclave docile
Je t'appartiens

De tout mon être
Tu es le seul maître
Je dois me soumettre
Je t'appartiens

Mais comprenait-il l'importance de ces paroles ? Dieu le sait.

Nous nous chantons  : "Tu es le potier, je suis l'argile", en nous référant à la parole du prophète Jérémie.

Je descendis dans la maison du potier, Et voici, il travaillait sur un tour.
Le vase qu’il faisait ne réussit pas, Comme il arrive à l’argile dans la main du potier; Il en refit un autre vase, Tel qu’il trouva bon de le faire.
Et la parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots:
Ne puis-je pas agir envers vous comme ce potier, maison d’Israël? Dit l’Eternel. Voici, comme l’argile est dans la main du potier, Ainsi vous êtes dans ma main, maison d’Israël! Jérémie 18:6

Une parole de Jésus est significative si nous voulons qu'il œuvre en nous de façon durable : "Demeurer"

Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.
Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. Jean 15.4,5

Rappelons nous ce que l'apôtre Paul a écrit :

Or, à celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au delà de tout ce que nous demandons ou pensons, à lui soit la gloire dans l’Eglise et en Jésus-Christ, dans toutes les générations, aux siècles des siècles! Amen! Ephésiens 3.20

Faire le bon  choix

La vie est faite de choix déterminants. Dieu a toujours placé les êtres humains devant des choix. C'est un aspect de notre libre arbitre, une forme de liberté qui engage notre responsabilité. Nous avons le choix entre vivre selon la chair et vivre selon l'Esprit.  Et ce choix sera fonction de notre préférence, selon ce que nous affectionnerons le plus.

La façon dont gérons notre vie dépend finalement de ce que nous aimons, soit le Seigneur et les choses qui viennent de Lui, soit ce qui satisfait notre être charnel.

Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s’affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l’esprit s’affectionnent aux choses de l’esprit.
Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix; car l’affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut même pas.
Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu. Romains 8.4-8

Nous sommes sollicités par deux choses opposées, notre être charnel ou l'Esprit de Dieu.

Car notre propre nature a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit a des désirs contraires à ceux de notre propre nature : ils sont complètement opposés l’un à l’autre, de sorte que vous ne pouvez pas faire ce que vous voudriez. Galates 5:17

Dieu nous invite à faire le bon choix.  Déjà, avec Adam et Eve dans le jardin d'Eden concernant le fruit de l'arbre de la connaissance, puis avec Caïn lors du conflit avec Abel :

Et l’Eternel dit à Caïn: Pourquoi es-tu irrité, et pourquoi ton visage est-il abattu? Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage, et si tu agis mal, le péché se couche à la porte, et ses désirs se portent vers toi: mais toi, domine sur lui. Genèse 4:6,7

Tout au long de sa relation avec les hommes Dieu a agit ainsi.

 Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité, pour aimer l’Eternel, ton Dieu, pour obéir à sa voix, et pour t’attacher à lui: car de cela dépendent ta vie.  Deutéronome 30:19

Haut de page

Lire aussi : La sanctification