Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

| Page d'accueil |
| Remonter|
Esprit, âme et corps
L'âme
Notre corps 1
Notre corps 2
Notre corps 3
La nudité
L'intelligence
Notre conscience
La nature humaine
Opposés entre eux
Le coeur humain
Nos tendances
La dépendance
Chrétien et sexualité
La masturbation
Adultère et impudicité
La sexualité pervertie
Clic mortel
Esprits impurs
L'homosexualité
Le genre
Identité et confusion
Le mal du siècle
Le péché
L'esprit du monde
Le temps de vivre
Le temps de mourir
Un culte raisonnable

l'âme

L'âme est la partie psychique de notre être, le siège de nos sentiments et de nos émotions, qui exprime notre personnalité, tellement mystérieuse dans ses origines et surprenante dans ses comportements. C'est la partie la plus intuitive et subjective de l'être humain. Là  se manifeste  la conscience du "moi", ce que nous sommes :

.  nos sentiments : l'amour, l'affection, la tendresse…mais aussi la haine, les ressentiments, les rejets, la colère….

.  nos émotions : la joie ou la peine, le chagrin et la souffrance, la paix ou l'inquiétude, la sérénité ou les tourments, etc.

.  nos désirs, nos envies, nos attentes, nos espoirs...

L'âme,  se situe entre l'esprit de l'homme et son corps. Elle tire ses inspirations de l'un ou de l'autre, selon que ses désirs sont charnels ou spirituels.

L'âme c'est la partie la moins connue et la plus insaisissable de l'être humain. Les psychanalystes, sensés connaître l'âme, se fourvoient souvent dans leurs diagnostiques et leurs conclusions.

Socrate a eu cette fameuse formule : "Connais-toi toi même!". Contestataire en son temps il pensait que la connaissance de soi, ou tout au moins la réflexion sur ses propres ressources, dispensait de se confier aux dieux.

Il est vrai que l'apôtre Paul a écrit que l'esprit de l'homme connait les choses qui sont en lui (1Corinthens 2:11) mais l'être humain peut-il réellement se connaître, tellement les profondeurs de son âme sont insondables et ses comportements souvent imprévisibles.

Le psalmiste a écrit :

La pensée intime, le cœur de chacun est un abîme. Psaumes 64:6

Seul Dieu pénètre les profondeurs de notre âme.

Le cœur humain est plus trompeur que tout ! Personne ne peut le guérir, personne ne peut le comprendre.
« Moi, le SEIGNEUR, j’examine les pensées et les désirs de tous. Ainsi, je peux traiter chacun selon sa conduite, selon le résultat de ses actions. 

Un texte de la Bible dit :

... toi qui connais le cœur de chacun,  seul tu connais le cœur des enfants des hommes. 2 Chroniques 6:30

Le but de cette étude est de connaître un peu mieux ce que nous sommes, à la lumière  de la Parole et de l'Esprit de Dieu.

Avec la sagesse que Dieu lui a donnée, l'apôtre Paul  parle des trois parties qui forment  l'être humain  : l'esprit, l'âme et le corps.

Que le Dieu de paix vous sanctifie lui–même tout entiers ; que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé sans reproche à l’avènement de notre Seigneur Jésus–Christ ! 1 Thessaloniciens 5:23 ¶

Elles sont si étroitement unies qu'il est impossible d'en préciser exactement la frontière. Seul le Saint-Esprit peut les pénétrer parfaitement et discerner ce qui vient de l'une ou de l'autre, car il sonde tout, même les profondeurs de Dieu. 1 Corinthiens 2:10

Dieu pénètre jusqu’à la division de l’âme et de l’esprit, des jointures et des moelles ; Il est juge des sentiments et des pensées du cœur. Nulle créature n’est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte. Hébreux 4.12,13

Par son esprit l'être humain a la conscience de Dieu, par son âme il a la conscience de lui-même et par son corps, ses sens, il a la conscience du monde physique qui l'environne.

 l'homme de l'âme.

Si nous voulions faire une étude philosophique concernant la psychologie humaine, nous pourrions constater que, sans parler de spiritualité, certaines personnes sont capables de maîtriser par la raison et leur volonté  l'expression de leurs sentiments et de leurs émotions.

Dans la présente étude nous examinerons la nature de l'âme uniquement par ce qu'en disent les Saintes Ecritures.

La Parole de Dieu situe exactement la place de l'âme dans l'être humain. Entre notre esprit et notre corps. 1 Thessaloniciens 5:23

Le mot âme se dit  "anima" en latin et  "psuché" en grec. C'est la partie psychique de notre être.

Le terme psuchikos, du mot "psuché", désigne surtout la vie naturelle. C’est l’expression employée par Paul, Jacques, Jude, qui traduisent le mot "psuchikos" par "charnel", certaines version de la Bible disent "animale" (1 Corinthiens  2.14; Jacques 3.15; Jude 19)

Le mot pneumatikos, qui désigne dans les Ecritures ce qui est spirituel,  se rapporte presque uniquement au Saint-Esprit (pneuma, souffle), contrairement à psuchikos (psychique), qui désigne le charnel, le sensuel, la nature humaine privée de l’Esprit de Dieu.

L'apôtre Paul signale l'opposition qui existe entre ce qui procède de l'esprit, ce qui est spirituel, et ce qui vient de l'âme (ce qui est psucuicos = psychique) dont les aspirations sont tournées vers ce qui est  charnel.

Cette analyse peut paraître compliquée, mais elle est très importante car elle concerne la façon de vivre notre foi et notre vie d'enfant de Dieu. Nous serons des chrétiens charnels ou spirituels en fonction de la source dont nous serons inspirés, soit l'esprit, soit la chair, comme l'écrit l'apôtre Paul :

Je dis donc: Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair.
Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Galates 5:16,17

Trop souvent nous nous laissons influencer et conduire par les émotions, les sentiments et les désirs de notre âme, non seulement pour ce qui regarde les choses de la vie courante, mais aussi dans le domaine de la piété et nous devenons alors simplement religieux.

L'apôtre Paul, distinguant entre l'homme psychique et l'homme spirituel, explique que  l'être humain, non régénéré par l'Esprit de Dieu,  ne peut accéder aux choses de Dieu avec ses propres concepts, sa sagesse humaine, sa seule intelligence. Ses sources de connaissances, de réflexions, dépendent du monde visible et sa sagesse est conditionnée par ce qui lui parvient de façon sensorielle, visible, audible, physique. Paul dit que  l'homme non régénéré n'a pas accès aux choses de l'Esprit de Dieu. Il est spirituellement mort.

Son intelligence est obscurcie . Éphésiens 4.18

Il ne peut connaître les choses du royaume de Dieu,. 1 Corinthiens 2.14

Pour entrer dans le monde de Dieu il faut naître de l'Esprit de Dieu. Jean 3

L'homme de l'âme, l'homme psychique, est influencé et conduit, par ce qui est naturel. Paul l'appelle "l'homme charnel", celui qui se détermine en fonction de ce qu'il voit, entend ou ressent, de manière naturelle.

L'âme a donc le choix de chercher son inspiration entre ce qui provient de l'esprit, c'est à dire d'en haut, ou des sens physiques, c'est à dire d'en bas. 

Pour reprendre l'expression de l'apôtre Paul, l'homme spirituel est celui qui est dirigé par l'Esprit de Dieu, tandis que l'homme charnel est sous l'influence de ses facultés naturelles.

Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment.
Dieu nous les a révélées par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu.
Lequel des hommes, en effet, connaît les choses de l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui? De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu.
Or nous, nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce.
Et nous en parlons, non avec des discours qu’enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu’enseigne l’Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles.
Mais l’homme animal ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c’est spirituellement qu’on en juge.
L’homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n’est lui-même jugé par personne.
Car Qui a connu la pensée du Seigneur, Pour l’instruire? Or nous, nous avons la pensée de Christ. 1 Corinthiens 2: 9-16 (verset 14)

Nous comprenons alors ce que signifie l'expression  "Marcher par la foi et non par la vue". Ceux qui marchent par la foi ne sont pas influencés par les apparences, ce qui est visible, audible ou sensible aux facultés naturelles.

Nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles. 2 Corinthiens 4:18

Il est important de comprendre cette vérité, quoique tant que nous demeurons  dans ce corps nous sommes  limités dans la connaissance des choses spirituelles, donc toujours influencés par ce qui est charnel.

Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière obscure, mais alors nous verrons face à face; aujourd’hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j’ai été connu. 1 Corinthiens 13:12

L'âme régénérée

L'âme est participante de la régénération de notre être,  l'Esprit de Dieu agissant en elle pour la transformer.

Nous vivons selon la chair lorsque nous laissons nos sens physiques ou notre intelligence naturelle inspirer notre âme, ce qui engendre toutes sortes de sentiments, d'émotions et de désirs charnels.

Mais lorsque nous devenons enfants de Dieu, nés de l'esprit, notre âme va tirer sa substance du Saint-Esprit lui-même, présent en nous.  Notre âme psychique et charnelle deviendra spirituelle car elle s'abreuvera à la source qui  vient d'en haut.

Nous pouvons mal comprendre et interpréter les choses spirituelles si nous restons au niveau de l'écoute uniquement intellectuelle, comme le dit Jésus :

C’est l’esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie. Jean 6:63

Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux. Matthieu 16:17

Il m'arrive souvent d'écouter des prédicateurs de divers milieux évangéliques et il est flagrant de constater à quel point certains sont intellectuels. Cela ne veut pas dire qu'ils  prêchent moins bien. Souvent des hommes qui développent intellectuellement leur sujet ont une prédication agréable et juste, mais elle demeure froide et reste au niveau de l'intelligence. Elle ne touche pas le cœur. Tandis que les prédicateurs inspirés et animés par le Saint-Esprit apporte une parole qui produit la vie. Elle touche le cœur, les sentiments et les émotions, tout en étant capable d'amener à une saine réflexion. On dit que ces prédicateurs ont l'onction de l'Esprit.

Paul, l'apôtre se défendait d'apporter une prédication avec la sagesse humaine. Il voulait parler des choses de Dieu avec la puissance de l'Esprit de Dieu. 1 Corinthiens 2:4

Ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d’Esprit et de puissance, afin que votre foi ne soit pas fondée sur la sagesse des hommes mais sur la puissance de Dieu.

La régénération de l'âme va bien au-delà de la compréhension des Ecritures, elle s'applique à tout notre manière de vivre, comme l'écrit l'apôtre Paul :

Ne vous conformez pas au monde présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bon, agréable et parfait. Romains 12:2

Et encore :

Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur, c’est que vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées.
Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur coeur.
Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité.
Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris Christ, si du moins vous l’avez entendu, et si, conformément à la vérité qui est en Jésus, c’est en lui que vous avez été instruits  à vous dépouiller,  eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence, et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité.

L'âme régénérée reçoit sa vie de l'Esprit de Christ.

Un Jour Jésus, se tenant debout dans le temple, s’écria: Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive.
Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture.
Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui. Jean 7:37,38

Quelques temps auparavant il avait dit :

C’est l’Esprit de Dieu qui donne la vie ; l’homme seul n’aboutit à rien. Les paroles que je vous ai dites sont Esprit et vie. Jean 6:63

Nous comprenons que lorsque nous croyons au Seigneur Jésus, de la foi qu'enseigne l'Evangile, il nous donne l'Esprit Saint qui communique la vie véritable, éternelle et spirituelle, la vie de Dieu. Le Saint-Esprit fait plus que manifester de la puissance, il engendre une vie qui agit dans les profondeurs de notre être entier pour y produire des choses nouvelles, Il va nous communiquer des sentiments nouveaux et divins.

Mais ce que l’Esprit Saint produit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la fidélité, la douceur et la maîtrise de soi. Galates 5:22

Ce n'est pas des discours, une idéologie, de la mystique religieuse, ce sont des choses concrètes qui doivent se manifester dans la vie de chaque jour par la pratique des sentiments que produit en nous l'Esprit Saint :

Nous deviendrons aimants, joyeux, paisibles, patients, bienveillants, fidèles, doux et maîtres de nous-mêmes.

C'est cela une âme régénérée, une vie qui va porter le fruit de Dieu, la nature de Christ. Dieu sanctifie l'être tout entier, l'âme comprise.

Que le Dieu de paix vous sanctifie lui–même tout entiers ; que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé sans reproche à l’avènement de notre Seigneur Jésus–Christ !
Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera. 1 Thessaloniciens 5:22

Maintenant, libérés du péché et esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sanctification et pour fin la vie éternelle. Romains 6:22

Jésus a enseigné la valeur importante de l'âme. Elle a plus de valeur que tous les biens, les richesses et la gloire du monde. voici quelques unes de ses paroles :

Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme?
Que donnerait un homme en échange de son âme?  Marc 8:36

Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne. Matthieu 10:28

Nous avons vu que l'âme est le siège de nos sentiments et de nos émotions. C'est de l'âme que montent les rires ou les pleurs, les bonheurs ou les chagrins, la tristesse ou la joie, la crainte ou l'assurance, les doutes ou la foi, les tourments ou la paix, la haine ou l'amour, la rancune ou le pardon, etc.

C'est pourquoi nous devons veiller sur notre âme, selon ce qui est écrit dans le livre de Josué :

Veillez donc attentivement sur vos âmes, afin d’aimer l’Eternel, votre Dieu. Josué 23:11

Josué répéta, après Moïse, un avertissement dont le peuple d'Israël avait un grand besoin tant il était prompt à se tourner vers des cultes aux dieux personnalisés par des images. Ils voulaient un dieu visible, matérialisé par une image ou une sculpture à qui ils offraient un culte fait de choses visibles. 

Nous devons veiller à ne pas laisser les sentiments charnels et les émotions prendre le dessus dans notre piété, la prière et l'adoration, car nous aussi nous pouvons privilégier un culte des sens et des émotions. Un autre danger est de rester figé dans une attitude ou la raison et l'intelligence de la nature humaine dominent, adoptant ainsi une piété religieuse et légaliste, comme les pharisiens du temps de Jésus ou les philosophes de l'époque de Paul. Colossiens 2:8

Jésus enseigne que notre vie d'adorateurs et de serviteurs de Dieu doit être spirituelle.

Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité. Jean 4:24

Beaucoup, aujourd'hui, voudraient passer leur temps dans des rassemblements où l'on privilégie les comportements émotionnels et mystiques, alors que la vie d'un disciple de Christ est l'application quotidienne de ses instructions dans les choses de la vie courante au milieu de nos familles et des gens du monde dans lequel nous sommes appelés à témoigner par notre bonne conduite.

Ayez au milieu des païens une bonne conduite, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ils remarquent vos bonnes œuvres, et glorifient Dieu, au jour où il les visitera. 1 Pierre 2:12

Il y a un combat constant entre les désirs de l'Esprit et ceux de la chair, une guerre que la chair livre à l'âme, comme l'écrit l'apôtre Pierre :

Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l’âme. 1 Pierre 2:11

Il est vraie que la vie est difficile. Notre âme peut être fatiguée, chargée, découragée, séduite par les convoitises et   les désirs charnels, tentée par des sentiments de rancœur, d'amertume ou de vengeance, etc.

Alors souvenons nous des paroles de Jésus :

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.
Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes.
Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. Matthieu 11:28-30

Haut de page

Lire aussi :