| Page d'accueil | • Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

Église 

| Page d'accueil |
| Remonter|
Le modèle
Les églises locales
La maison de Dieu
Le Corps de Christ
L'Assemblée des justes
Le Chef de l'Eglise
Jésus parmi nous
Membres du corps
Membres actifs
Aimer l'Eglise
Vivre dans l'église
Assemblées et cultes
L'autorité
Le baptême
La sainte cène
Les femmes ...
Les femmes ... 2
Choisir son église
L'Eglise en paix
L'Eglise en paix (suite)
L'Eglise puzzle
Sans église
L'assemblée dans sa présence
L'Eglise sanctifiée
L'église dans la ville
Eglises de maison
L'Eglise à la fin
L'Eglise adultère
L'Eglise fidèle
Edifiés en Christ

Membres de son corps

Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part. 1 Corinthiens 12:27 

A partir de ce verset, j'hésite entre le développement d'un enseignement concernant l'appartenance, la place et la fonction de ceux que le Seigneur a ajoutés à son Corps spirituel,  l'Église d'une manière générale (celle que nous ne pouvons pas visualiser, celle qui est composée de tous ceux qui appartiennent au Seigneur Jésus-Christ, et pas spécialement les églises des dénominations différentes établies dans divers lieux sur la terre), ou apporter une simple exhortation au sujet du regard du Seigneur sur chaque membre de son Corps :

-  Comment nous voit-il ?

-  Comment vous voit-il ?

-   Comment me voit-il ?

Nous pouvons nous intéresser à l'Église d'une façon générale, en faisant de la théologie, une étude ou un discours global au sujet des membres du Corps de Christ et de leurs différentes fonctions, avec les ministères et les dons inhérents à chacun, ainsi que leur utilité réciproque, selon 1 Corinthiens 14 et Romains 12. Nous l'avons vu.

Mais maintenant, je vais m'attacher plus particulièrement à développer une exhortation que je désire être un encouragement pour chacun d'entre nous.

La semaine qui a précédé ce chapitre,  nous étions en Vendée pour quelque jours de repos loin de la région parisienne et j'ai fini de lire un  livre qui m'a surpris et éclairé au sujet de la connaissance de Dieu et de Christ dans l'Ancien Testament.

Dans un chapitre l'auteur pose la question : Est-ce que je compte pour quelque chose pour Dieu ?

J'avais déjà préparé l'étude pour le culte, et c'est là que je me suis trouvé dans l'embarras : devais-je faire de la théologie au sujet du corps de Christ, d'une manière générale ou  apporter une exhortation qui  encourage chacun en particulier.

Bien sûr, j'ai fait part de mes hésitations au Seigneur et voici la pensée qui est ressortie de ma réflexion.

VOUS êtes le corps de Christ et VOUS êtes ses membres CHACUN pour sa part.  1 Corinthiens 2:27

Lorsque nous réfléchissons à l'Église de Christ, nous pouvons la voir comme  une immense assemblée, composée de personnes de toutes nations, de toutes langues, de toutes races, de tous les milieux sociaux et issues de différents cultures. Et déjà nous sommes émerveillés, nous mêlant à l'adoration et aux louanges des être célestes d'Apocalypse 5.

Essayons d'imaginer un immense tas de blé, formé de millions de grains,  que nous voyons dans son ensemble. Si nous nous approchons, et nous penchons nous remarquons ces minuscules grains de blé, qui amoncelés, tassés les uns sur les autres forment le tout. Puis en prenant un de ces grains  entre le pouce et l'index, nous pouvons admirer sa forme et même les détails de sa structure en le plaçant sous un microscope. Enfin vous vous dîtes que dans ce grand tas chaque grain compte et participe au volume total.

Il en est ainsi du royaume de Dieu, et particulièrement concernant l'Église du Seigneur Jésus-Christ. Elle peut paraître immense et mystérieuse, mais elle est formée de vous et de moi, ainsi que de chacun de  ceux que le Seigneur a appelés, sauvés et ajoutés.

VOUS êtes le corps de Christ et VOUS êtes ses membres CHACUN pour sa part 

Chacun de nous est nécessaire, même le plus petit des membres et Dieu qui distingue les choses avec beaucoup plus de précision que nous avec notre microscope, discerne tous les détails de "ma",  de "ta",  personnalité.

Un jour en contemplant la création, un psalmiste a posé cette question à Dieu : Qu'est-ce que l'homme pour que tu te souviennes de lui ?

Il y a quelque chose qui me frappe depuis quelques temps, c'est que nous donnons les réponses avant de réfléchir à la question. Mais des hommes comme nous ont posé leurs questions à Dieu. Des questions souvent pleines d'inquiétudes et d'angoisses : 

Seigneur, mes ennemis sont si nombreux, que vais-je devenir ?

Bien sûr, nous avons certaines réponses de la foi, mais lorsque ces gens là  posaient la question, ils étaient dans la détresse, ils n'avaient aucune réponse, aucune certitude.

Avez vous écouté les questions de Job et celle-ci entre autres :

Pourquoi m'a-t-il (Dieu) fait sortir du sein maternel ?

Et encore :

Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as tu abandonné ?

Je crie à toi et tu ne réponds pas, pourquoi te caches tu ?

Certainement, nous sommes plus sages que Job, que David et Salomon réunis et nous avons toutes les réponses. Sinon, nous serions des incrédules, n'est-ce pas ?

Il y a des circonstances où vous vous demandez certainement : 

Est-ce que je compte pour quelque chose pour Dieu ? Est-ce qu'il s'intéresse à moi ?

Cette question a sa réponse :

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. Jean 3:16

Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. Romains 5:8

Simplifions encore les choses :

Mais Dieu prouve son amour envers moi, en ce que, lorsque j'étais  encore un pécheur, une pécheresse, Christ est mort pour moi.

Ceci étant établi, faisons un peu de théologie, à partir de notre verset d'introduction :

Vous, moi, chacun, nous sommes membres du Corps de Christ

Si nous lisons attentivement 1 Corinthiens 12 et Romains 12, ainsi que Éphésiens 4, nous verrons que nous avons notre place dans ce grand corps universel et que le Seigneur qui nous y a ajoutés, chacun en particulier, tient compte de notre fonction et de notre vitalité comme membre du corps de Christ.

Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui. 1 Corinthiens 12:26

Nous oublions que c'est le Seigneur qui forme le corps et y place les membres comme il le veut. Il se souvient de chacun. Nous ne sommes pas toujours conscients que Christ,  "la tête" de  l'Église, sait, voit, entend, tout ce qui concerne chacun de ses membres.

Je lisais aussi dans ce livre, un endroit ou l'auteur parle de ce passage d'Esaïe 49, dans lequel Dieu dit à son peuple : 

Voici, je t’ai gravée sur mes mains

Israël était alors dans une grande détresse, sous le joug du roi de Babylone, la plupart des enfants de Jérusalem étaient en déportation et voici ce qu'ils disaient : L’Eternel m’abandonne, Le Seigneur m’oublie! 

Mais il y a eu une merveilleuse réponse à leur question : 

Une femme oublie-t-elle l’enfant qu’elle allaite? N’a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles? Quand elle l’oublierait, Moi je ne t’oublierai point.
Voici, je t’ai gravée sur mes mains; Tes murs sont toujours devant mes yeux.

C'est facile de dire lorsque tout va bien : "Je suis gravé dans la main de Dieu". Mais lorsque la détresse est là et que notre question reste sans réponse, il est bon alors de se tourner ver Jésus : Il est la réponse, toute la réponse de Dieu à toutes nos questions, le secours divin à toutes nos détresses.

Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé; Et nous l’avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié.
Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.
Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l’Eternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous. Esaïe 53.4/6 

Israël en tant que peuple est gravé dans les mains de l'Eternel, mais aussi chaque personne qui le compose.

L'Église du Seigneur Jésus-Christ est dans la main de son Sauveur, la main qui garde la trace du clou ! Mais également chacun des membres de cette Église, vous et moi, chacun en particulier.

Lorsque nous nous demandons si nous comptons pour Dieu, rappelons nous que Jésus a mis en évidence "une brebis" ... Parce qu'elle manquait au troupeau il est allé la chercher au prix de sa vie, pour la ramener au milieu des quatre vingt dix neuf autres.

Ainsi il a cherché, sauvé et ajouté chacun d'entre nous à son Église. Actes 2.47

"Ma théologie de l'Eglise" concerne la place que nous occupons dans le corps de Christ et la fonction qui est la notre selon les dons de grâce qui sont accordés à chacun en particulier.

L'exhortation regarde la façon dont Dieu nous voit, chacun personnellement, dans le corps de son Fils.

- Il nous y a placé

- Il nous y confie une tâche

- Il attend que nous y vivions comme un membre actif

- Il  a préparé une place à chacun dans sa gloire, pour nous y faire entrer lors de son retour

Alors nous serons dans cette grande foule au ciel, non comme un anonyme, mais comme un racheté présent devant les yeux et dans le cœur du divin  Berger.

Haut de page

Lire aussi :