| Page d'accueil | • Présentation du site • Introduction • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage • Entrée pasteurweb

Église 

| Page d'accueil |
| Remonter|
Les églises locales
La maison de Dieu
Le modèle
Le Corps de Christ
Le Chef de l'Eglise
Membres du corps
Membres actifs
Aimer l'Eglise
Vivre dans l'église
Assemblées et cultes
L'autorité
Le baptême
La sainte cène
Les femmes ...
Les femmes ... 2
Choisir son église
L'Eglise en paix
L'Eglise en paix (suite)
L'Eglise puzzle
Sans église
L'assemblée
L'Eglise sanctifiée
L'église dans la ville
Eglises de maison
L'Eglise à la fin
L'Eglise adultère
L'Eglise fidèle
Edifiés en Christ

L'autorité

L'apôtre Paul écrivait à Tite 

Il y a, en effet, surtout parmi les circoncis, beaucoup de gens rebelles, de vains discoureurs et de séducteurs...  
Ils font profession de connaître Dieu, mais ils le renient par leurs œuvres, étant abominables, rebelles, et incapables d’aucune bonne œuvre. Tite 1:10/16

Il peint aussi un tableau très sombre de la mentalité de ceux qui ne connaissent pas Dieu :

Romains 1.28/31 Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité;  rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence,  de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde.

Enfin, il écrit à Timothée 

Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles.
Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. 2 Timothée 3.1/5

Dans ces trois passages il est question de gens rebelles. La rébellion est le produit d'une influence diabolique qui agit dans le monde, et qui attire la colère de Dieu:

Éphésiens 2:1/2  Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion.

Éphésiens 5:6 Que personne ne vous séduise par de vains discours; car c’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion.

La Bible nous rapporte de nombreux exemples de révoltes parmi le peuple d'Israël. révoltes qui ont entraîné les châtiments divins : 

Hébreux 3.16/17 Qui furent, en effet, ceux qui se révoltèrent après l’avoir entendue, sinon tous ceux qui étaient sortis d’Égypte sous la conduite de Moïse?
Et contre qui Dieu fut-il irrité pendant quarante ans, sinon contre ceux qui péchaient, et dont les cadavres tombèrent dans le désert?

La rébellion et la révolte sont le produit de l'orgueil d'un cœur qui rejette l'autorité. Satan, le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion,
est le premier à s'être élevé contre Dieu et depuis, il a insufflé son esprit de rébellion à de nombreuse créatures.

L'autorité 

C'est un principe divin qui se retrouve sans exception dans tout ce que Dieu institue ou établit.

Romains 13:1/2 Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures; car il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu.

C’est pourquoi celui qui s’oppose à l’autorité résiste à l’ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes.

Combien de fois, n'avons nous pas entendu : Il faut obéir à Dieu, plutôt qu'aux hommes. Nous empruntons à la Bible une parole que nous utilisons souvent à contresens et pour conforter notre esprit d'indépendance à toute autorité.

Lorsque les apôtres ont prononcé cette parole, ils étaient confrontés à l'interdiction par les chefs religieux, d'enseigner au Nom de Jésus. Actes 5.28/29

Alors s'il vous plait, arrêtons de citer les Écritures, mal à propos.

Quitte à heurter la conception de quelques uns, j'affirme que nous sommes obligés d'accepter le principe de la subordination et de la soumission à des personnes qui sont placées au dessus de nous. Nous avons des supérieurs et il est temps de reconnaître qu'il ne s'agit pas seulement des choses du monde.

Accepter cela, c'est simplement se conformer à ce que Dieu dit :

Philippiens 2:3 Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes.

Nous trouvons très souvent dans la Bible l'exhortation à la soumission, que ce soit sur dans la société, dans la  famille ou dans  l'Église. 

Voici seulement quelques extraits du Nouveau Testament : 

1 Pierre 2:13 Soyez soumis, à cause du Seigneur, à toute autorité établie parmi les hommes, soit au roi comme souverain, soit aux gouverneurs comme envoyés par lui pour punir les malfaiteurs et pour approuver les gens de bien.


1 Pierre 2:18 Serviteurs, soyez soumis en toute crainte à vos maîtres, non seulement à ceux qui sont bons et doux, mais aussi à ceux qui sont d’un caractère difficile.


1 Pierre 5:5 De même, vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens. Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d’humilité; car Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles.

Romains 13:1 Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures; car il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu.


Éphésiens 5:24 Or, de même que l’Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l’être à leurs maris en toutes choses.

Colossiens 3:20 Enfants, obéissez en toutes choses à vos parents, car cela est agréable dans le Seigneur.

Colossiens 3:22 Serviteurs, obéissez en toutes choses à vos maîtres selon la chair, non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais avec simplicité de coeur, dans la crainte du Seigneur.

Hébreux 13:17 Obéissez à vos conducteurs et ayez pour eux de la déférence, car ils veillent sur vos âmes comme devant en rendre compte; qu’il en soit ainsi, afin qu’ils le fassent avec joie, et non en gémissant, ce qui ne vous serait d’aucun avantage.

Éphésiens 5.20/21 rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ.

L'apôtre Pierre précise dans son exhortation : car Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles. 1 Pierre 5.5

En réalité, c'est l'orgueil qui empêche la soumission et l'obéissance. 

L'autorité selon la pensée de Dieu

Il est important de noter la notion "d'autorité" selon la pensée divine, d'en préciser le sens biblique, donc spirituel.

Selon ce principe, il y a premièrement l'autorité  de Dieu.

Il est incontestable que Dieu domine sur tous les êtres et sur toutes choses.

Daniel 4:3 Que ses signes sont grands! que ses prodiges sont puissants! Son règne est un règne éternel, et sa domination subsiste de génération en génération.

Psaumes 66:7 Il domine éternellement par sa puissance, Ses yeux observent les nations: Que les rebelles ne s’élèvent pas! 

Dans le ciel, Dieu a disposé les créatures célestes selon le rang qui convient à chacune : puissances, autorités, princes, archanges, anges, etc.

Selon le concept humain, dès qu'il est question d'autorité, il y a sentiment de domination dans le sens de s'élever pour abaisser l'autre. Selon le sens biblique l'autorité ne revêt pas cette notion.

Dans Éphésiens 5, l'apôtre Paul souligne que la véritable autorité se développe dans le contexte harmonieux et indispensable de l'amour, autrement, elle devient despotique.

Nous trouvons cette notion du sens de l'autorité selon la Bible, dans la relation divine entre le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

Il faut remarquer que Dieu, le Père par qui sont toutes choses et pour qui sont toutes choses, a envoyé le Fils et puis le Père et le Fils ont envoyé le Saint-Esprit.

Il n'y a pas besoin de réfléchir longtemps pour comprendre que le Fils est soumis au Père et que le Saint-Esprit est soumis au Père et au Fils. Nous notons aussi, que cette relation se passe dans une parfaite union et harmonie.  

La véritable autorité est d'origine divine et ceux qui l'exercent doivent en être conscients. Cela les gardera dans l'humilité et leur évitera de devenir des dominateurs charnels.

2 Corinthiens 13:10 C’est pourquoi j’écris ces choses étant absent, afin que, présent, je n’aie pas à user de rigueur, selon l’autorité que le Seigneur m’a donnée pour l’édification et non pour la destruction.

1 Thessaloniciens 2.6/7 Nous n’avons point cherché la gloire qui vient des hommes, ni de vous ni des autres; nous aurions pu nous produire avec autorité comme apôtres de Christ, mais nous avons été pleins de douceur au milieu de vous. De même qu’une nourrice prend un tendre soin de ses enfants...

Obéir à Dieu

Nous devons accepter le principe de l'autorité, car il est divin. Le Fils de Dieu est soumis au Père et l'Esprit est soumis au Père et au Fils. Les créatures célestes sont parfaitement soumises au Père, au Fils et à l'Esprit-Saint.

Lucifer, par orgueil à voulu ,  s'affranchir de cette autorité et il est devenu Satan. Lui et les anges qu'il a entraînés ont été chassés du ciel. 

Une des ruses du diable c'est d'entraîner les humains à la désobéissance. Il  a habilement suggéré à Ève de passer outre à un ordre de Dieu, donc de rejeter son autorité et l'on a vu le résultat !

Comme je l'écris ci-dessus, le principe de l'autorité est  un principe divin, établi par Dieu,  pour la société humaine. 

  • Il y a les autorités qui gouvernent les nations, celles qui sont établies dans les villes, qui commandent les armées, qui dirigent les entreprises.  

  • La famille est soumise à ce même principe :  mari-femme-enfant

  • Dans l'Église, Dieu a établi l'autorité : Premièrement…deuxièmement…troisièmement…ensuite…1 Corinthiens 12.28

Ceux qui prophétisent sont soumis au jugement des autres prophètes (1 Cor.14.29)  

Les églises sont placées sous l'autorité de ceux que Dieu établit pour diriger : les anciens. Hébreux 3.17  

Les apôtres exercent une autorité particulière de par leur ministère élargi à toute l'Église et les docteurs doivent enseigner avec autorité.

Tite 2:15 Dis ces choses, exhorte, et reprends, avec une pleine autorité. Que personne ne te méprise.

Les jeunes sont soumis aux anciens. (1 Pierre 5.5)  

  • La femme est sous l'autorité de son mari qui est lui-même sous l'autorité de Christ et Christ sous l'autorité du Père.

Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ. 1 Corinthiens 11:3 

Tous sont exhortés à accepter l' ordre divin dans la crainte, le respect de Christ,

vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ. Éphésiens 5:21

Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d’humilité; car Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles. 1 Pierre 5:5

Justement, l'humilité nous permet de reconnaître et d'accepter le principe de l'autorité, tandis que l'orgueil nous fait raidir le cou.

Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes. Philippiens 2:3

Je remarque ici, ce "au dessus de vous-mêmes". 

Égaux devant Dieu

Nous ne devons pas confondre, l'autorité avec la notion de "valeur humaine", car tous sont  égaux devant Dieu :

1 Corinthiens 3:8 Celui qui plante et celui qui arrose sont égaux, et chacun recevra sa propre récompense selon son propre travail.

Un pasteur, un prophète ou un évangéliste ou un apôtre ou un docteur, tous ont dans leurs fonctions une autorité spirituelle, mais ils sont égaux concernant la valeur de la personne qui exclut tout esprit de domination charnelle et orgueilleuse. 

De même  l'homme et la femme ont une place différente dans l'ordre divin de la création et le fait que la femme doit être soumise à son mari, ne signifie nullement qu'elle lui est inférieure en valeur. Chacun a dans le couple et la famille une place qui lui est propre et cela est voulu par le Créateur.

Pour Dieu, il n'y a pas d'acceptation de personne : homme ou femme – parents ou enfants – riches ou pauvres – directeur ou simple employé – maître ou esclave – chacun a la même valeur, en tant que personne humaine.

Cependant, Dieu a établi un ordre de fonctions dans le ciel et sur la terre, comme nous l'avons vu plus haut.

Le centenier romain, venu supplier Jésus de guérir son serviteur connaissait bien ce principe :

Luc 7:8 Car, moi qui suis soumis à des supérieurs, j’ai des soldats sous mes ordres; et je dis à l’un: Va! et il va; à l’autre: Viens! et il vient; et à mon serviteur: Fais cela! et il le fait.

La pensée de Dieu aujourd'hui

Il est courant d'entendre dire : "le monde a évolué et nous devons en tenir compte". 

Cependant, je me pose la question : quelle est la source de nos références pour l'Église, sinon l'Écriture ?

Ne vous conformez pas au monde présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la­ volonté de Dieu: ce qui est bon, agréable et parfait. Romains 12:2  ­

Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie­ et par une vaine tromperie selon la tradition des hommes, selon les ­principes élémentaires du monde, et non selon Christ. Colossiens 2:8 ­

Le monde, avec sa sagesse, n’a point connu Dieu dans la sagesse de Dieu. 1 Corinthiens 1:21

Depuis longtemps la sagesse du monde a été convaincue de folie par la sagesse de Dieu.

Ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous. Romains 1:21

Où est le sage? où est le scribe? où est le disputeur de ce siècle? Dieu n’a-t-il pas convaincu de folie la sagesse du monde ? 1 Corinthiens 1:20

Lorsque le péché est entré dans le monde, il a apporté la confusion et le désordre, en même  temps que la souffrance et la mort. Genèse 3.16/19

Le monde a dès lors été soumis à un prince orgueilleux qui séduit et entraîne les fils de la rébellion dans le rejet de l'autorité. 

2 Pierre 2.9/11 Le Seigneur sait délivrer de l’épreuve les hommes pieux, et réserver les injustes pour être punis au jour du jugement, ceux surtout qui vont après la chair dans un désir d’impureté et qui méprisent l’autorité. Audacieux et arrogants, ils ne craignent pas d’injurier les gloires, tandis que les anges, supérieurs en force et en puissance, ne portent pas contre elles de jugement injurieux devant le Seigneur.

Si nous l'avions oublié,  ces quelques versets, parmi tant d'autres, nous ramèneront vers la plus grande prudence à l'égard des principes du monde, auxquels l'Église, hélas, se réfère trop souvent.

Il est bon que nous prenions nos références dans les Écritures, parole éternelle et permanente de Dieu. Oui, la Bible est vieille (éternelle) mais elle n'a pas vieillie, elle est permanente, toujours d'actualité !

1 Jean 5:19 Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin.

Les disciples de Christ, qui se soumettent à ses instructions, et donc au principe divin de l'autorité, sont dans le monde un témoignage à la vérité. 

1 Pierre 2:12 Ayez au milieu des païens une bonne conduite, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ils remarquent vos bonnes oeuvres, et glorifient Dieu, au jour où il les visitera.

Non seulement ceux parmi lesquels nous vivons nous observent, mais les anges aussi  sont les spectateurs de la sagesse souveraine de Dieu, de ses desseins concernant l'église, un mystère dans lequel ils désirent plonger leur regard (1 Pierre 1.12)

L'apôtre Paul écrit justement que le principe de l'autorité établie par Dieu dans l'Église doit être accepté,  aussi à cause des anges. 1 Corinthiens 1.10

Autant de bonnes raisons de montrer notre soumission aux choses que Dieu lui-même a instituées. 

Haut de page

Lire aussi : Ceux qui gouvernent - Ceux qui président